MENU

Présidentielle :

François Hollande ne sera pas candidat à sa succession


Posté par
François Hollande a annoncé ce jeudi soir 1er décembre 201 qu'il ne sera pas candidat à sa succession en 2017. Il a rendu public sa décision en direct à la télévision depuis l'Élysée à 23h (heuresde La Réunion), après avoir fait le bilan de son quinquennat. Rappelant ses efforts pour lutter contre le chômage, il a notamment dit regretter avoir proposé la déchéance de la nationalité pour les coupables de terrorisme, suite aux attentats de Paris. À l'exception de Georges Pompidou mort pendant son mandat, c'est la première fois qu'un président ne remet pas en jeu son mandat sous la Ve République.
François Hollande a annoncé ce jeudi soir 1er décembre 201 qu'il ne sera pas candidat à sa succession en 2017. Il a rendu public sa décision en direct à la télévision depuis l'Élysée à 23h (heuresde La Réunion), après avoir fait le bilan de son quinquennat. Rappelant ses efforts pour lutter contre le chômage, il a notamment dit regretter avoir proposé la déchéance de la nationalité pour les coupables de terrorisme, suite aux attentats de Paris. À l'exception de Georges Pompidou mort pendant son mandat, c'est la première fois qu'un président ne remet pas en jeu son mandat sous la Ve République.

"Comme socialiste, je ne peux me résoudre à la dispersion de la gauche", a déclaré François Hollande, la mine sombre et le regard plutôt éteint.


Ecoutez François Hollande annoncer sa non... by dh_be

Les spéculations autour de ses intentions avaient redoublé cette semaine alors que Manuel Valls n'a pas exclu de se présenter à la primaire de la gauche. François Hollande s'il s'était porté candidat à la présidentielle 2017, aurait dû affronter une impopularité à des niveaux records et une confiance tombée à des niveaux abyssaux.

Les réactions au renoncement de François Hollande sont très vite arrivées. Fraois Fillon, candidat de la droite et du centre, a parlé de "lucidité" après un "échec patent" de l'actuel président

 

Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères, a salué "décision digne et courageuse" du chef de l'Etat

 

 

Invité de RTL Paris, Emmanuel Macron, ancien ministre de l'Economie de François Hollande et candidat déclaré à la présidentielle, a décalré : "Je pense que c'était une allocution extrêmement difficile pour le président de la République. C'est une décision courageuse et digne. J'ai toujours exprimé mon respect à l'égard de la personne et de la fonction. Je ne ferai pas d'autres commentaires. Je pense que c'est une décision qu'il a prise en conscience ; c'est une décision difficile à exprimer. Compte tenu du contexte, c'était une décision courageuse à prendre et il l'a prise."

Toujours très incisif Jean-Luc Mélanchon (La France insoumise) a eu le post lapidaire

 

 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !