MENU

Trafic de véhicules dans l'Ouest :

"Cette PME criminelle était bien organisée" selon le procureur


Posté par
Un vaste trafic de voitures et de motos a été démantelé par les service de gendarmerie de l'Ouest. Après un an d'enquête, les militaires ont interpellé 10 personnes, dont 5 qui ont été déférées ce jeudi 1er décembre, devant le tribunal de Saint-Denis. Selon les information de Linfo.re, "5 hommes ont été mis en examen dont 4 placés en détention provisoire". Une information judiciaire a été ouverte, tandis que plusieurs autres personnes devraient être entendues, dans le cadre de l'enquête. Les principaux auteurs risquent 20 ans de réclusion pour vol en bande organisée et destruction de biens.
Un vaste trafic de voitures et de motos a été démantelé par les service de gendarmerie de l'Ouest. Après un an d'enquête, les militaires ont interpellé 10 personnes, dont 5 qui ont été déférées ce jeudi 1er décembre, devant le tribunal de Saint-Denis. Selon les information de Linfo.re, "5 hommes ont été mis en examen dont 4 placés en détention provisoire". Une information judiciaire a été ouverte, tandis que plusieurs autres personnes devraient être entendues, dans le cadre de l'enquête. Les principaux auteurs risquent 20 ans de réclusion pour vol en bande organisée et destruction de biens.

Une cinquantaine de véhicules volés sont concernés, principalement des voitures et des motos, destinées à être démontées pour alimenter le trafic de pièces détachées. Selon les informations du procureur de la République, livrées dans un point presse ce jeudi, des 2X2 roues ont également été envoyées à Madagascar.

"Cette PME criminelle" se serait formée il y a un an, "par opportunisme" selon le Procureur Eric Tuffery. C'est après la constatation d'une recrudesence des plaintes pour vol de véhicules dans le secteur de Saint-Paul, que les différentes sections de gendarmerie de l'Ouest ont décidé de travailler ensemble. "C'est là que nous nous sommes rendus compte que l'on travaillait sur des cas similiaires et sur les mêmes personnes" explique le commandant. "Les investigations ont été longues et ont nécessité l'intervention d'analystes criminels (...) nous avons formé un groupe d'enquête" continue t-il. En tout, 70 militaires ont été mobilisés pour procéder aux interpellations, tandis que les vols se produisaient de Saint-Joseph à Saint-Denis, en passant par Saint-Paul.

Dans le même temps, certains véhicules volés étaient destinés à la pousse, ou leurs pièces, aux véhicules pratiquant la vitesse. "Nous nous attaquons également, dans le cadre de cette affaire, au problème de la pousse qui peut faire des victimes" rappelle le commandant de gendarmerie.

Les voleurs utilisaient un boitier électronique pour déverouiller les véhicules, avant de les dérober "principalement la nuit et dans des parkings sous-terrains privés" ajoute le procureur. Les véhicules "des petites ou moyennes voitures ainsi que des motos" avaient "une valeur sur le marché parallèle. Elles étaient destinées au maquillage ainsi qu'au démontage et à la vente des pièces détachées. Cela représente plusieurs dizaines de milliers d'euros de gain" continue le procureur.

Selon les éléments de l'enquête, deux équipes se sont succédées dans la mise en place du trafic. La première opérante jusq'au mois d'août, la seconde agissant jusqu'à la fin de cette année et multipliant les vols : "cela pouvait aller jusqu'à 5 véhicules par week-end" précise le procureur adjoint de Saint-Denis, Bérengère Prud'Homme. Cette dernière explique également que chacun avait un rôle défini. "Quelqu'un s'occupait du démontage, un autre, du remontage des véhicules, il y avait quelqu'un pour le repérage, ou la location de fourgons pour transporter les motos volées" relate t-elle. "Une PME criminelle bien organisée", selon les termes du procureur.

Plusieurs personnes liées aux premiers faits de trafic devraient être entendues dans le cadre de l'enquête, comme par exemple, les compagnes de certains des suspects.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

CABRI, Posté
ET SI LES CONCESSIONNAIRES ETAIENT - GOURMAND OSI !!!! ça eviterai ces derives .
Jean, Posté
Encore de bons petits gars, bons maris, bons pères, sympas, honnêtes et travailleurs, qu'essayeront de nous vendre leurs avocats!
Un galet de 25kg enchaîné à la patte, et allez curer les dessous de falaises de la route en Corniche, jusqu'à ce que la nouvelle soit livrée.
Il n'y a qu'ainsi qu'on redresse les délinquants!
Jose, Posté
ON VEUT DES NOMS !