Filière verre :

La CIVIS s'engage pour le recyclage


Publié / Actualisé
Au travers de plusieurs actions, la communauté d'agglomération du sud de l'île s'engage au bon fonctionnement de la filière verre à travers son recyclage. Notamment via son réseau Eco-emballage, plus de 60% du verre est recyclé à La Réunion. Un taux qui stagne malgré les efforts. Ci-après, le communiqué de la CIVIS.
Au travers de plusieurs actions, la communauté d'agglomération du sud de l'île s'engage au bon fonctionnement de la filière verre à travers son recyclage. Notamment via son réseau Eco-emballage, plus de 60% du verre est recyclé à La Réunion. Un taux qui stagne malgré les efforts. Ci-après, le communiqué de la CIVIS.

"La CIVIS s’est toujours engagée à améliorer son service de collecte des déchets. En ce sens, et cela depuis plusieurs années, la Communauté d’Agglomération a fait le choix d’une politique de proximité, résolument dynamique. Pour ce faire, une seule solution : rencontrer ses administrés. Le tri sélectif des déchets figure parmi les principales préoccupations de son programme d’actions."

Trier le verre, matériau recyclable à l’infini et à 100 %, est un des gestes les plus simples et les plus porteurs en matière de développement durable. A La Réunion, cette démarche reste encore une habitude à prendre dans de nombreux foyers. C’est dans ce contexte que la première grande collecte de verre a vu le jour à Petite-île en 2014. En 2015, ce sont les communes des Avirons, de Saint-Pierre et de Saint-Louis qui ont-elles aussi participé à ce mouvement.

Pour conclure cette année de concours, après Cilaos et L’Etang-Salé, la collecte de verre a posé ses valises du 28 novembre au 04 décembre 2016 à Saint-Pierre.

Pourquoi recycler le verre ?

Matériau pionnier de la récupération, le recyclage du verre permet :

- d’économiser de l’énergie

- de limiter les rejets de CO2

- de diminuer le prélèvement de ressources naturelles

- de limiter les quantités de déchets vouées à l’enfouissement (problématique des sites d’enfouissement de l’île qui arrivent bientôt à saturation)

La filière Verre

Une fois collecté, le verre fait l’objet de tout un processus de recyclage, une véritable filière existe.

La collecte du verre sur le territoire

Afin d’augmenter de manière significative les quantités de verre collectées et donc réduire son impact sur l’Environnement, la CIVIS œuvre au quotidien en déployant de plus en plus de moyens. Ainsi en 2015, le territoire comptait 338 Bornes d’Apport Volontaire (BAV), soit 1 borne à verre pour 515 habitants.

Parallèlement à ce déploiement de BAV, les tonnages réceptionnés ont eux aussi augmenté pour atteindre 2 547,87 tonnes en 2015. Une avancée significative qui montre que les moyens mis en œuvre portent leurs fruits.

En plus de l’augmentation des BAV, la CIVIS met en place d’autres actions pour optimiser la collecte du verre :

- sensibilisation de la population par les médiateurs en porte à porte, en établissements scolaires, lors d’animations en bas d’immeubles ou de manifestations communales ...

- mise en place d’une campagne de communication par différents biais (affiches, sites Internet ...)

- remise de sacs de pré collecte spécifiques verre aux habitants d’immeubles

- l’organisation de concours verre sur l’ensemble du territoire

Le Pacte Point Vert

C’est en octobre 2013 que la CIVIS a conclu avec Eco Emballages le Pacte Point Vert qui marque son engagement en faveur du tri. Le Point Vert est le symbole du dispositif mis en place qui vise à réduire l’impact environnemental des emballages.

La CIVIS a opté pour le choix d’une communication de proximité renforcée sur son territoire, avec les emplois d’encadrants, d’ambassadeurs du tri ... La CIVIS souhaite être le moteur de la prévention et du tri des déchets et plus globalement du Développement Durable. Ainsi, elle s’est engagée à être une Communauté d’Agglomération exemplaire en la matière.

Le Plan d’Amélioration de la Collecte d’Eco-Emballages

En dépit des efforts accomplis par chacun des acteurs, le taux de recyclage des emballages ménagers plafonne à 67 % avec une progression annuelle d’environ 1 point par an. Ce sont ces derniers points de recyclage qui sont les plus difficiles à atteindre et qui peuvent coûter chers à l’ensemble des parties prenantes.

Pour atteindre l’objectif national fixé par la Loi à savoir 75 % de recyclage, il convient donc de compléter les modalités d’actions en y consacrant des moyens exceptionnels et dédiés pour lever les freins ou les blocages existants. En effet, les performances de recyclage sont hétérogènes dans les territoires tout comme les coûts des dispositifs de recyclage des emballages ménagers mis en place.

A l’échelle locale,

En 2014, Eco-Emballages a lancé un appel à projet visant à développer les performances de tri des collectivités locales.

Ces projets réunionnais devraient permettre la collecte d’environ 3 500 tonnes supplémentaires représentant une augmentation de la performance de 4,4 kg/hab./an. Ces projets concernent principalement :

• la densification des conteneurs d’apport volontaire pour la collecte des emballages en verre et emballages légers,

• la communication et la sensibilisation,

• des projets plus spécifiques tels que des aménagements et réhabilitation de locaux poubelles dans de l’habitat collectif social 4 millions d’euros furent ainsi accordés à l’Outre-Mer pour 25 projets dont les candidatures ont été retenues dont 1 million d’euros attribué à 7 projets de La Réunion.

Parmi elles, la CIVIS a su se démarquer pour son projet " Amélioration du dispositif d’apport volontaire - Projet "VERRE" " qui présentait différents enjeux à l’échelle du territoire :

- Réalisation du diagnostic verre du territoire

- Acquisition et installation de 100 BAV aériennes

- Maintenance de la signalétique à jour et en bon état

- Déplacement de bornes d'apport volontaire de faible rendement (emplacement non "productif")

- Géolocalisation des BAV sur le site de la CIVIS par SIG en interne

- Formation tri et gestion des déchets des ambassadeurs

- Sensibilisation des administrés dans un rayon de 300 m à chaque installation d'une nouvelle BAV

- Distribution et affichage de supports de communication verre

- Acquisition et distribution de sacs de précollecte "verre" à casiers

- Acquisition de lots concours verre

- Tenue de concours verre

La CIVIS a ainsi pu bénéficier d’une enveloppe de 240 000 euros afin de mener à bien l’ensemble de son programme d’action.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !