Le nom du nouveau président dévoilé ce dimanche (actualisé à 11h) :

Ethève, Vidot, Dupuy : qui sera élu à la tête de la Ligue de foot?


Publié / Actualisé
Fin du suspense ce dimanche ! Le nouveau président de la ligue réunionnaise de football sera élu, à l'issue d'un scrutin où devront se prononcer les différents clubs de l'île. Trois candidats sont en lice pour la course à la présidence : Yves Ethève, à la tête de la ligue pendant trente ans, Noël Vidot, président sortant et grand adversaire du premier, ainsi qu'Yves Dupuy.
Fin du suspense ce dimanche ! Le nouveau président de la ligue réunionnaise de football sera élu, à l'issue d'un scrutin où devront se prononcer les différents clubs de l'île. Trois candidats sont en lice pour la course à la présidence : Yves Ethève, à la tête de la ligue pendant trente ans, Noël Vidot, président sortant et grand adversaire du premier, ainsi qu'Yves Dupuy.

Le scrutin a débuté ce dimanche, en fin de matinée. Les présidents des différents clubs de l'île sont invités à faire un choix entre les trois listes en lice.

Si le suspense prendra fin ce soir, pas sûr que les polémiques s’éteignent aussi facilement. Car la présidence de la ligue réunionnaise de football a suscité de multiples controverses. Entre Yves Ethève et Noël Vidot, c’est un duel qui ne connaît pas de trêve. Et sur le ring, les deux adversaires enchaînent les crochets. Le premier n’a qu’un seul souhait : reprendre le fauteuil qu’il a occupé durant trente ans. Le second ne l’entend absolument pas de cette oreille : lui dit souhaiter mettre fin à un temps de "profitage et de bouteilles de whisky à gogo". Des accusations qui ne plaisent pas vraiment à Yves Ethève, qui annonçait sur Antenne Réunion vouloir porter plainte contre son successeur. Pour rappel, Noel Vidot l’accuse, en autre, d’avoir eu un train de vie dispendieux et des dépenses inconsidérées lorsqu’il était à la tête de la ligue. Ce à quoi il a notamment répondu : "Je n’ai jamais tiré profit de ma position. Évidemment, lui n’aura jamais mon train de vie, il n’a pas travaillé." Ambiance.

Outre ces deux ennemis jurés, un troisième candidat s’est déclaré. Yves Dupuy, retraité, a présenté ses projets au début du mois de décembre. Sa volonté : "remettre sur pied le football réunionnais". Petit tour des promesses de ces trois candidats.

Noël Vidot : Le foot féminin et l'apprentissage

Le président sortant compte mettre l’accent sur le foot féminin. Il avait notamment annoncé la venue des Bleues en janvier 2017, à l’issue de sa rencontre avec le président de la FFF, Noël Le Graët. Il souhaite aussi mettre en avant le pôle espoir, en doublant leurs années d’apprentissage. Une autre de ses promesses se base sur un plan de formation pour les arbitres et entraîneurs. Et pourquoi pas également renouer avec les stades africains.

Yves Ethève : Réinstaurer un climat de confiance

Si le septuagénaire souhaite tant revenir à la tête de la LRF, c’est aussi parce qu’il estime que "le football réunionnais a déraillé". Lui souhaite réunir l’ensemble des représentants du sport sur l’île et prendre des décisions en fonction de l’avis de tous. Et ainsi réinstaurer un climat de confiance. Il compte notamment interroger les clubs sur la conservation du calendrier calqué sur l’Hexagone et créer quatre districts sur le département.

Yves Dupuy : "Une passion, une équipe, un pari"

Sa liste est baptisée "Horizon 2020, une passion, une équipe, un pari". Elle se décline en quatre points : le relationnel, le structurel, le sportif et l’éducatif. Renforcer également le football féminin et "réformer" le rôle des arbitres.
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !