Ils rejoignent les Comores alors qu'ils sont nés sur le sol français :

Mayotte : des enfants expulsés sans leurs parents


Publié / Actualisé
Plusieurs médias comoriens relatent des cas d'expulsion de mineurs à Mayotte. Redirigés vers Anjouan, alors que les enfants sont nés sur le sol français, les mineurs se retrouvent livrés à eux-même sur une île qu'ils connaissent peu. (Photo d'illustration)
Plusieurs médias comoriens relatent des cas d'expulsion de mineurs à Mayotte. Redirigés vers Anjouan, alors que les enfants sont nés sur le sol français, les mineurs se retrouvent livrés à eux-même sur une île qu'ils connaissent peu. (Photo d'illustration)

"Expulsé par erreur par la police de l’air et des frontières, un enfant âgé de 13 ans, originaire de Sada à Mayotte, a été retrouvé dans les ruelles de Mutsamudu à Anjouan" note dans un article du 9 janvier dernier le site comorien habarizacomores.com. Dans un dossier consacré au problème, le site précise que "ces mineurs expulsés sont rattachés fictivement à des adultes. Dans la pratique, on fait signer à l'adulte un document par lequel il s'engage à s'occuper de l'enfant et à le reconduire chez ses parents. Mais en réalité, le majeur désigné est parfois inconnu". "Dans les faits, les enfants sont donc renvoyés seuls vers Anjouan, une île qu'ils ne connaissent pas forcément" ajoute le site.

Concernant le jeune garçon originaire de Sada, ce dernier "dort dans les locaux de police" de Mutsamudu. Le Service d'écoute et de protection des enfants victimes de violence d'Anjouan" a pris en charge l'enfant et tente de réunir des informations sur sa famille, selon les informations de habarizacomores.com.

De son côté, le site comores-infos.net publait le 10 janvier dernier des photos d'enfants fouillant les poubelles pour se nourrir dans les rues de Mamoudzou. Un appel a été lancé aux autorités françaises et locales pour qu'une solution soit trouvée.

jm/www.ipreunion.com
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !