Observations de l'association citoyenne de Saint-Pierre :

La fascinante ponte des coraux en images


Publié / Actualisé
Ce dimanche 22 janvier 2017, l'association citoyenne de Saint-Pierre a mis en ligne de belles images illustrant la ponte des coraux. Sur un site d'observation totalement naturel, insiste le collectif, qui voit d'un mauvais oeil l'idée de créer un récif artificiel, comme le souhaiterait l'association Corécif. Cette années, ce sont cinq espèces pondeuses qui ont été observées.
Ce dimanche 22 janvier 2017, l'association citoyenne de Saint-Pierre a mis en ligne de belles images illustrant la ponte des coraux. Sur un site d'observation totalement naturel, insiste le collectif, qui voit d'un mauvais oeil l'idée de créer un récif artificiel, comme le souhaiterait l'association Corécif. Cette années, ce sont cinq espèces pondeuses qui ont été observées.

C'est un beau spectacle que l'association citoyenne de Saint-Pierre a partagé sur son site ce dimanche. Des clichés ont capturé cet instant magique de la ponte des coraux, qui s'est produite "après la pleine lune de janvier 2017" indique le collectif. Ces observations ont été effectuées sur le lagon de Saint-Pierre ainsi que sur la côte rocheuse entre la ville du Sud et l'Étang-Salé.

Un travail de fourmi : les oeufs sont de très petite taille et pas facile d'observer et de photographier le phénomène en pleine mer. D'autant plus que le site d'observation est exposé à la houle.

En plus des trois espèces observées en 2016 (Echinopora gemmacea, Platygyra daedalea et Leptoria phrygia) deux nouvelles espèces observées ont également pondu (Favia sp et Favia stelligera), précise le site de l'association citoyenne qui recense plusieurs images du phénomène. 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !