Chambre de métiers et de l'artisanat :

2017, sous le signe de la proximité


Publié / Actualisé
Le président Bernard Picardo et ses élus ont présenté ce mercredi 25 janvier 2017 leurs voeux à la presse. Un moment également choisi pour présenter les projets de la nouvelle mandature, qui a pour mort d'ordre, la proximité avec artisans et chefs d'entreprises de La Réunion.
Le président Bernard Picardo et ses élus ont présenté ce mercredi 25 janvier 2017 leurs voeux à la presse. Un moment également choisi pour présenter les projets de la nouvelle mandature, qui a pour mort d'ordre, la proximité avec artisans et chefs d'entreprises de La Réunion.

Proximité, évolution numérique, accent sur les jeunes, tels sont les projets de Bernard Picardo et son équipe pour l'année 2017 et le reste de sa nouvelle mandature.

"Proximité avant tout", puisqu'en plus des élus, 12 membres associés ont été nommés pour effectuer des missions de terrain auprès des entreprises et artisans dans le besoin.

Le président Bernard Picardo l'a rappelé, "le contexte écononomique est toujours difficile", même si en 2016, la création d'entreprise est en hausse de 3%, selon les chiffres annoncés par la chambre consulaire. L'agroalimentaire est le secteur le plus créateur d'emplois, tandis que 2082 entreprises ont été montées. Dans le même temps, 1345 ont fermé leur portes, "un chiffe que l'on obtenait avant la crise de 2008, les meilleures années" note Bernard Picardo.

Pour tenter de faciliter le développement du secteur du batîment, en grande difficulté, la Chambre travaille sur la création d'un référentiel de prix, afin qu'artisans ou simples consommateurs sachent les tarifs qu'ils peuvent trouver ou pratiquer. "C'est une demande forte de la profession", même si "on le sait, ça ne va pas régler tous les problèmes" ajoute le président.

Parmi les projets à court terme, le développement numérique des entreprises et de l'instance, avec, prochainement, la création d'une page Facebook institutionnelle et des services en ligne.

Enfin, un accent particulier sera mis sur les jeunes, qui sont encore peu à se trouver vers l'artisanat. De la promotion sera faite autour des différents métiers, notamment pendant la semaine nationale de l'artisanat en mars prochain, ou encore par le biais du concours du meilleur apprenti de France, pour lequel un charcutier réunionnais y défendra son savoir-faire et les couleurs de son île. "Un bon moyen pour dire aux autres jeunes que l'artisanat est une voie d'avenir" a conclu le président.

jm/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Anonya, Posté
Mise sous tutelle en qu'on en parle le plus... Surtout avec les deux gros transporteurs "grande gueule"vu dans les infos de ce soir... A moins que DIDIX pourra combler le déficit de 1.5 M€