La vigilance crues niveau jaune est maintenue sur 8 bassins de l'île :

[LIVE - PHOTOS - VIDÉO] Carlos stagne à 300 kilomètres de La Réunion


Publié / Actualisé
La pré-alerte cyclonique a été levée ce mardi 7 février 2017 à 18 heures et Carlos s'éloigne définitivement de La Réunion et fait route au sud-ouest à 15 km/h. A 16 heures ce mercredi il se situait à 300 km des côtes de La Réunion qu'il a frôlé ce mardi soir. La tempête tropicale modérée se trouvait alors à un peu moins de 100 km de l'île. Sans grosses rafales de vents, elle n'a pas provoqué des dégâts majeurs. Au contraire, ses pluies ont renfloué les réserves d'eau mises à mal par une sécheresse exceptionnelle en janvier. La Réunion reste toutefois sous l'influence de Carlos jusqu'en fin de matinée. Une vigilance fortes pluies, vents forts (sauf dans le nord) est en cours pour toute l'île.
La pré-alerte cyclonique a été levée ce mardi 7 février 2017 à 18 heures et Carlos s'éloigne définitivement de La Réunion et fait route au sud-ouest à 15 km/h. A 16 heures ce mercredi il se situait à 300 km des côtes de La Réunion qu'il a frôlé ce mardi soir. La tempête tropicale modérée se trouvait alors à un peu moins de 100 km de l'île. Sans grosses rafales de vents, elle n'a pas provoqué des dégâts majeurs. Au contraire, ses pluies ont renfloué les réserves d'eau mises à mal par une sécheresse exceptionnelle en janvier. La Réunion reste toutefois sous l'influence de Carlos jusqu'en fin de matinée. Une vigilance fortes pluies, vents forts (sauf dans le nord) est en cours pour toute l'île.

18h01 : La vigilance fortes pluies est maintenue dans l'ouest et le sud de l'île. Sur les dernières 48 heures, 822 mm ont été relevés à Grand-Ilet.

17h59 : Les écoles élémentaire et maternelle Grande Fontaine et maternelle Lapierre à Saint-Paul n'accueilleront pas les élèves ce jeudi. Les écoles Marla, Arthur Atache et Roche Plate, dans le cirque de Mafate, resteront également fermées ce jeudi et ce vendredi.

17h43 : Suite à un éboulis survenu dans le secteur du Pavillon, la circulation est alternée sur la RN5 route de Cilaos. Des travaux de purge sont en cours et des coupures de la circulation n'excédant pas 20 minutes sont à prévoir, indique la Crgt.

16h30: Selon le dernier bulletin de Météo France, la forte tempête tropicale Carlos stagne à 300 kilomètres au secteur Ouest-Sud-Ouest de la Réunion. Depuis le dernier point, ce matin, elle a donc peu bougé, et se déplace vers le sud à une vitesse de 4km/h. La pression estimée en son centre était de 984 HPA, et sa position à 16 heures était de 22.3 Sud / 52.7 Est.

16h05: Le Conseil Départemental vous informe que sur la RD 242 route d’Ilet à Cordes à Cilaos, la route est rouverte à la circulation. Par ailleurs, aux PR 1+500, 3+030 et 5+950, au vue de l’état de chaussée, encore endommagée et encombrée, la circulation se fera sur une seule voie.

14h08: La route de Cilaos, est rouverte à la circulation. Néanmoins, la circulation reste très difficile sur l’ensemble de l’itinéraire, les travaux de nettoyage sont en cours. Il vous est demandé d’emprunter la route en cas de stricte nécessité. Par mesure de sécurité, la route sera fermée ce soir de 20h à 5h.

 

12h37 : Vue de l'espace, la tempête Carlos fait son petit effet !

 

 

12h35 : La vigilance crues de niveau jaune est maintenue sur huit bassins versants, principalement dans l'est : les rivières des Saint-Denis, Roches, des Marsouins, des Pluies, Sainte-Suzanne, Langevin, des Remparts et de la ravine Saint-Gilles.

Le préfet appelle à la plus grande vigilance :

  • sur le réseau routier fortement impacté par les pluies : à pied ou en voiture, ne tenter en aucun cas de franchir les ravines, les rivières ou les radiers submergés ; respectez les déviations mises en place. Il est indispensable d'adapter sa conduite aux conditions de circulation.
  • lors des activités de loisirs en extérieur : évitez d'entreprendre un sport ou un loisir de pleine nature (randonnée, canyoning, sport en eaux vives...), ainsi que toute promenade en forêt ou sortie en montagne, sans l'avis d'un professionnel ou d'une personne compétente.
  • n'approchez pas les berges des rivières et ravines en crues, ne pratiquez pas la baignade en rivière et bassins naturels.

La qualité de l'eau peut également être dégradée. La préfecture délivre quelques recommandations à observer :

  • En raison des perturbations sur les réseaux d’eau engendrées par les fortes pluies, il est recommandé aux abonnés qui ont eu à subir des coupures d’eau, ou qui constatent un trouble de l’eau, de prendre la précaution de ne pas boire l’eau du robinet durant les 24 heures qui suivent le rétablissement de la distribution d’eau.
  • Si l’eau du robinet n’est pas limpide, elle ne doit pas être bue ni utilisée pour préparer les repas. Cette eau peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, lavage de la vaisselle et du linge, alimentation des WC) ;
  • Pour la consommation (boisson, préparation des repas), il est conseillé d’utiliser de l’eau embouteillée, ou à défaut, de faire bouillir l’eau du robinet et de la maintenir à ébullition au moins trois minutes.
  • Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par les distributeurs dans leurs quartiers.
  • En tout état de cause, il est fortement déconseillé de consommer des eaux captées dans le milieu naturel et ne faisant l’objet d’aucune surveillance sanitaire (ravines, rivières…).

Par ailleurs, les fortes précipitations ont entraîné des écoulements de matières polluantes vers les plages, par l’intermédiaire des ravines et des réseaux d’évacuation d’eaux pluviales. De ce fait, sur certaines plages, l'eau peut être chargée de matières en suspension et de germes, susceptibles de la rendre impropre à la baignade.  Aussi il est recommandé :

  • de ne pas se baigner durant les prochaines 72 heures, et au-delà si il est constaté une eau trouble ou une couleur anormale ;
  • de toujours respecter les interdictions de baignade affichées sur les plages

12h05 : Fin des perturbations sur le réseau EDF également. La quasi-totalité des foyers réunionnais a été réalimentée dans la soirée de mardi à mercredi. Les pannes résiduelles ont commencé à être traitées tôt ce matin. Les derniers point de blocage concernaient essentiellement les secteurs du Brûlé et de Saint-André.

L'accueil dépanage a enregistré 550 appels dans la journée d'hier, ce qui a entraîné près de 150 interventions sur le réseau basse tension ainsi que 10 répérations lourdes sur le réseau moyenne tension. Des incidents le plus souvent liés à des chutes d'arbres ou de branches.

12h04 : Du côté de l'aéroport, la situation est revenue à la normale. Le trafic aérien a repris depuis 6h30 ce mercredi matin.

11h48: La qualité de l'eau reste dégradée dans l'est, notamment sur les communes de Sainte Marie, Saint André et Saint Benoit. 

A  Saint Benoit, les secteurs concernés sont Olympe, Abondance, Rivière des Roches, Bourbier, Centre-Ville et Rive Gauche. A Sainte Marie, il s'agit des secteurs de Montée Sano, Terrain Elisa, Espérance, Beaufonds, Mère Canal, Espérance les Hauts, Piton Cailloux et Route de Beaumont. A Saint-André, l'eau est dégradée dans les secteurs Centre-ville, La Cressonnière, Patelin, Ravine Creuse, Mille Roche, Bras des Chevrettes, Bras Mousseline, L’Hermitage et Les Citronniers

 

11h40: Fin de vigilance vents forts à 12h, la vigilance fortes pluies maintenue cet après-midi. Selon le dernier bulletin de Météo France, les fortes rafales de vent atteignent encore 80 à 100 km/h et affectent les hauts, ainsi que les régions des plaines. Graduellement, dans le courant de l'après-midi, les rafales de vent faiblissent, entraînant la levée de la vigilance à midi.  Il a été relevé ce jour : 124 km/h à Bellecombe, 124 km/h au Maïdo, 110 km/h à La Plaine des Cafres, 90 km/h à Colimaçons, et 122 km/h à Piton Sainte Rose.

Concernant les pluies, la vigilance est maintenue cet après-midi, et un prochain bulletin sera publié à 17 heures. Aujourd'hui, des "précipitations modérées" vont continuer de concerner les hauts de l'île. Au cours des dernières 24 heures,  623mm ont été relevés à Grand-Ilet, 480mm à Aurere et Commerson, et plus de 430mm à Cilaos, et environ 400mm à la Plaine des Chicots.

 

 

11h04: Les radiers sur la Commune du Tampon sont en cru, mais les écoles sont ouvertes. Dans un communiqué adressé ce mercredi matin, la commune informe que les services communaux procèdent actuellement à la sécurisation de ces radiers par la mise en place de barrières et d’agents de sécurité. Les radiers concernés sont: pour la Rivière d’abord, rue des manguiers derrière la quincaillerie et château Bel Air, ainsi que le radier du marché forain en Centre Ville. La retenue collinaire des Herbes Blanches est désormais remplie. Un inventaire est en cours pour procéder à l’approvisionnement en eau potable dans les secteurs touchés par des coupures d’eau. Les équipes de Sudeau interviennent dans les plus brefs délais, termine le communiqué

 

11 heures: Alors que Carlos s'éloigne, la houle reste modérée sur la côte ouest.

 

 

Comme toujours après le passage d'une tempête, le drapeau rouge reste hissé

 

 

 

10h30:  Selon le dernier bulletin de Météo France, Carlos, redevenu forte tempête tropicale, continue à s'éloigner de La Réunion. A 10 heures, il se trouvait à 300 km au secteur ouest-sud-ouest de La Réunion, précisément à 22.1 Sud / 52.6 Est. La pression estimée au centre est 989 HPA et le météore se déplace à une vitesse de 15 km/h

 

 

Dans les jours à venir, Carlos devrait continuer sa descente vers le sud et s'affaiblir progressivement. Il sera encore forte tempête tropicale ce jeudi, vendredi et samedi, puis il deviendra dépression post-tropicale à partir de dimanche. 

10h00: A Saint-Paul, les écoles resteront fermées aujourd'hui, et pour cause, dans certaines parties de la commune, difficile de circuler, comme ici, à Grande Fontaine

 

 

 

09h18 : Certains étudiants ne sont pas d'accord avec la décision du préfet de lever la pré-alerte et par conséquent de rouvrir les établissements. Et ils le font savoir... par une pétition ! Publiée sur le site change.org et adressée à Dominique Sorain, elle s'intitule "Continuer à ne pas aller en cours ce mercredi 8 février 2017". Plus de 5800 personnes avaient signé à 9h20 ce matin, sans forcément la prendre au sérieux. Certains commentaires préfèrent jouer sur l'humour : "Je signe parce qu'avec les pluies, les vêtements vont être mouillés et tout et je vais attraper la grippe et ce sera plus un jour que je vais rater mais une semaine de cours". On leur souhaite bonne chance !

09h10 : En plus des écoles de Saint-Paul, les établissements scolaires de Saint-Louis sont également fermés, "suite à une inspection des routes et des écoles".

7h00 : La mairie de Saint-Paul maintient les écoles fermées ce mercredi "en raison des mauvaises conditions météo"

6h56 : Contrairement à ce qui a été annoncé précédemment, le TCO n'assurera pas les transports scolaires ce mercredi sur l'ensemble de son territoire en raison "de la dégradation de la météo et de l'interdiction de circuler des transports scolaires sur certaines communes"

6h40 : Météo France maintient la vigilance fortes pluies et la vigilance vents forts (sauf sur le nord) sur toute La Réunion jusqu'à 11 heures. L'île est encore sous l'influence de Carlos.

"Les précipitations modérées parfois orageuses concernent toujours les hauts de l'île, s'ajoutant aux cumuls déjà relevés" soulignent les météorologistes qui ont relevé en 24 heures 561 mm à de pluie à Commerson (volcan), 455 mm à Salazie, 505 mm à Aurère (Mafate), 496 mm à Cilaos, 260 mm au Brûlé (Saint-Denis) et 378 mm àà la Plaine des Cafres.

Concernant le vent, "Carlos donne encore de violentes rafales de vent, en particulier dans la région des plaines, les hauts exposés du Nord-Ouest et du volcan. Les rafales maximales peuvent encore atteindre localement les 100 km/h sur les caps exposés de
la façade Nord-Ouest, sur le relief et sur le flanc Est du volcan" prévient Météo France. Ce mercredi matin il a été relevé des rafales de vents soufflant à : 124 km/h au Pas de Bellecombe, 124 km/h au Maïdo, 110 km/h à La Plaine des Cafres, 89 km/h au Port et 122 km/h à Piton Sainte Rose.

6h30 : Le TCO informe que les transports scolaires fonctionneront ce mercredi sur l’ensemble du territoire, à l’exception des quartiers de Grande Fontaine, de Laperrière et de la route Hubert Delisle à Saint-Paul. "Partout ailleurs, les cars scolaires circuleront normalement, avec toutefois des perturbations et des retards à prévoir. En fonction des conditions météorologiques, les parents sont invités à prendre leurs dispositions" précise le TCO.  Le numéro de téléphone Azur 0810 45 65 20 sera ouvert aujourd’hui pour informer les familles.
 

6h19 : A la suite de plusieurs éboulis qui se sont produits ce mercredi, la RN5 route de Cilaos est fermée jusqu’à nouvel ordre.

6h03 : La commune de Salazie annonce que les établissements scolaires privés et publics (crèche et écoles) seront fermés ce mercredi

Ce qui va se passer ce mercredi

Fermés sur décision de la préfecture ce mardi, tous les établissements scolaires et les centres d'apprentissage rouvrent leurs portes ce mercredi. Les transports scolaires sont assurés. L'université, fermée mardi après-midi, accueille de nouveaux les étudiants.

La route du littoral reste basculée sur ses deux voies côté mer. Le trafic aérien a repris depuis 6h30. Les voyageurs sont invités à se renseigner auprès de leurs compagnies aériennes.

Ce mercredi matin, le nord-ouest de l'île est arrosé par les pluies et des rafales des vents soufflant entre 60 et 80 km/h. C'est notamment le cas àla Posession, le Port, Saint-Paul et Saint-Gilles. Et selon Mégéo France "le ciel reste  bien chargé avec des averses localement marquées surtout sur le relief". Il faut attendre la fin de l'après-midi pour voir de belles éclaircies surtout le long du littoral. "L'instabilité donnant des averses localement modérées reste bien présente dans l'intérieur et sur les hauteurs. Le pourtour côtier est plus à l'abri" notent les prévisionnistes

La houle devrait continuer à déferler à hauteur de 1,50 mètres à 2 mètres.

Ça s'est passé pendant la visite de Carlos

Le système s'en va donc et, preuve qu'en matière de prévisions météorologiques il n'y a pas de science exacte, c'est finalement c'est le scénario jugé le moins probable par Météo France qui s'est produit. Les météorologues misaient "à 90%" sur un passage de la tempête carrément sur La Réunion. Carlos en a décidé autrement et n'a fait que frôler les côtes de l'île à un peu moins de 100 km de distance

Le système a apporté avec lui des pluies parfois diluviennes. Toutes les régions de l'île ont été arrosées. Gonflées par ces fortes précipitations plusieurs cours d'eau sont entrés en crue. Cela a notamment été le cas de la rivière Sainte-Suzanne.

 

Les pluies de Carlos ont aussi massivement renforcé la puissance de la cascade Niagara (Sainte-Suzanne)

 

 

Dans le sud, la rivière Langenvin à Saint-Joseph a charroyé d'impressionnants flots boueux.

 

 

La mer bien qu'agitée à parfois forte, n'a pas fait déferler une houle supérieure à 2,50 mètres.

 

mb/rb/www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !