À l'appel de la CFDT :

Les salariés du groupe SFR en grève-éclair


Publié / Actualisé
Ce jeudi 9 février 2017, les salariés du groupe SFR étaient en grève à Sainte-Clotilde à l'appel du syndicat CFDT. Cette manifestation s'inscrivait à la suite d'un débrayage national, s'opposant à un accord de Gestion prévisionnelle des Emplois et des Compétences mis en place depuis l'année dernière. La CFDT a d'ailleurs refusé de le signer.
Ce jeudi 9 février 2017, les salariés du groupe SFR étaient en grève à Sainte-Clotilde à l'appel du syndicat CFDT. Cette manifestation s'inscrivait à la suite d'un débrayage national, s'opposant à un accord de Gestion prévisionnelle des Emplois et des Compétences mis en place depuis l'année dernière. La CFDT a d'ailleurs refusé de le signer.

C'est une grève-éclair qui s'est tenue devant le siège social de SFR ce jeudi en début d'après-midi. Durant deux heures, les salariés ont souhaité dénoncer une "logique purement financière" menée par le groupe ainsi qu'une "non-revalorisation du travail accompli". Au micro de RTL Réunion, Robert Comte évoque "un climat social particulièrement dégradé".

Selon l'aboutissement des négociations, des actions pourront être renouvelées, indique le syndicat.

mp/www.ipreunion.com avec RTL Réunion

   

1 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Pas de chance le syndicat c'est CFDT ?

Si oui prévoyez une reconversion !