Une conférence de l'association Initiatives dionysiennes :

Saint-Denis : Débat autour de la question requins


Publié / Actualisé
L'association Initiatives dionysiennes (AID) organise une conférence-débat ce mardi 21 février 2017 à Saint-Denis, sur la place et e rôle du requin dans l'écosystème marin. Etat des lieux scientifique et mise en exergue des recherches menées sur le sujet seront articulées par le propos de Clément Trystram, biologiste, auteur de la thèse "Régime alimentaire des prédateurs marins autour de La Réunion". Le rendez-vous est donné de 18h00 à 20h30 au restaurant L'ArbraDélis' sur la place Sarda Garriga au Barachois. (Photo d'illustration)
L'association Initiatives dionysiennes (AID) organise une conférence-débat ce mardi 21 février 2017 à Saint-Denis, sur la place et e rôle du requin dans l'écosystème marin. Etat des lieux scientifique et mise en exergue des recherches menées sur le sujet seront articulées par le propos de Clément Trystram, biologiste, auteur de la thèse "Régime alimentaire des prédateurs marins autour de La Réunion". Le rendez-vous est donné de 18h00 à 20h30 au restaurant L'ArbraDélis' sur la place Sarda Garriga au Barachois. (Photo d'illustration)

"Incarnations de la peur ancestrale du monstre marin, les grands requins font partie des espèces les plus emblématiques dans l’imaginaire collectif, suscitant souvent l’effroi et la crainte. Cette réputation millénaire a été inspirée par les multiples attaques spectaculairement tragiques sur des êtres humains" écrit en substance l'association dans un texte de présentation pour la conférence à venir. 

"Animaux solitaires et voyageurs, les requins sont difficiles à percevoir, ce qui augmente leur caractère imprévisible et limite les connaissances à leur sujet. Depuis le développement des techniques de pêche industrielle, plusieurs suivis ont indiqué une diminution drastique des populations de certaines espèces de requins. Avec l’observation de dérèglements liés à la suppression des prédateurs supérieurs en milieu terrestre, appelé "cascade trophique", se pose la question des conséquences de ces pêches aux requins en milieu marin" continue-t-elle.

La discussion sera alimentée autour des thèmes suivants : 

- les principes théoriques du fonctionnement des écosystèmes (définition des cascades trophiques, des espèces clefs de voûte, des réseaux trophiques, etc.), 

- les différences entre les milieux tempérés et tropicaux ainsi qu’entre des milieux côtiers et océaniques, 

- les incongruences observées entre la littérature scientifique et les messages véhiculés par les médias grand public.

- et de la situation réunionnaise qui sera mise en perspective à la lumière de ce cadre général.

Des informations sur le conférencier ainsi que sur l'action de l'association sont à retrouver sur www.aid97400.re.

   

1 Commentaire(s)

Lasourge, Posté
Des investissements majeurs sont nécessaires et ne sont pas faits : construction de stations d'épuration, généralisation des filets anti-requins sur tous les spots, bouets shark shield...
Les quelques filets anti-requins sont dérisoires étant donné la situation de La réunion : population de plus de 700.000 habitants "coincés" sur une petite bande de terre entre la mer et la montagne, et qui vit essentiellement du tourisme...en berne évidemment.
Tous ces investissements créeraient de l'emploi et serait une "meilleure" dépense que le rsa et le travail au noir.
Les réunionais comme les métropolitains sont victimes du modèle économique néolibéral qui bloque les investissements nécessaires au développement et au rayonnement de la France.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)