34 manifestations au programme :

Les femmes, célébrées jusqu'au 20 mars


Publié / Actualisé
Les collectivités, les associations et les institutions organisent jusqu'au 20 mars, 34 manifestations à l'occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes. Les initiatives qui seront menées auront pour objectif de de faire progresser l'égalité entre les femmes et les hommes dans la vie privée, familiale et professionnelle.
Les collectivités, les associations et les institutions organisent jusqu'au 20 mars, 34 manifestations à l'occasion de la célébration de la journée internationale des droits des femmes. Les initiatives qui seront menées auront pour objectif de de faire progresser l'égalité entre les femmes et les hommes dans la vie privée, familiale et professionnelle.

"L’actualité nous rappelle régulièrement les comportements ou les situations d’extrêmes violences que les femmes subissent encore trop fréquemment. Agir pour l’égalité réelle entre les Femmes et les Hommes c’est aussi dénoncer ces violences en associant le grand public" écrit la préfecture de La Réunion dans un communiqué, annonçant les 34 manifestations autour des droits des femmes prévues ce mois-ci.

Pour rappel, les premiers Etats généraux des violences faites aux femmes se sont tenus en novembre dernier. Dans la lignée des engagements pris à cette occasion, le groupe Vindémia, en partenariat avec le Préfet de La Réunion, lanceront une campagne le 8 mars prochain une campagne d'information grand public sur le "3919-violences femmes info".

Afin de toucher le plus grand nombre, cette opération a pour objectif d’aller au plus près des consommateurs par la diffusion du message "Victime ou témoin de violences faites aux femmes? Agissez, appelez le 3919" sur les sacs de courses, au dos des tickets de caisse, sur les écrans en ligne de caisse ou encore sur les écrans en galerie de tous les Scores et Scores Jumbo de l’île de mars à avril 2017.

A ce propos, le 3919 est un numéro anonyme, gratuit depuis un poste fixe ou mobile destiné aux femmes victimes de toutes violences, à leur entourage et aux professionnels concernés. Il assure une écoute, une information et, en fonction des demandes, une orientation vers les structures d’accompagnement et de prise en charge locales pour les victimes et ceux qui veulent leur venir en aide (métropole et DOM) de 9h à 22h, du lundi au vendredi- de 9h à 18h, les week-ends et jours fériés (heures métropole).

Des conférences au programme

A 15h, le 8 mars encore, Dominique Sorain décernera le prix régional "Sexisme Pas Notre Genre" dans la continuité du plan national de mobilisation contre le sexisme. Cette remise de prix sera précédée d’une table ronde "Ensemble, levons les obstacles à l’égalité entre les femmes et les hommes" où les porteurs de projets labellisés "nous révéleront les solutions concrètes déployées pour construire une société plus égalitaire" précise la préfecture dans son communiqué.

Une conférence intitulée "Mais que veulent-elles encore ?" sera animée par Béatrice Ficquet, journaliste et chargée de mission égalité à l’association Adéquations.

Pour retrouver le programme des 34 manifestations prévues sur l'île ce mois-ci, se rendre sur le site de la Préfecture à l'adresse www.reunion.gouv.fr.

jm/www.ipreunion.com

 

   

1 Commentaire(s)

Safe, Posté
L'égalité à travers un traitement spécifique (discrimination positive, etc...) ne vas conduire qu'a plus d'inégalité.