[LIVE-PHOTOS/VIDÉO] Anatananarivo en alerte rouge, quatre morts selon un bilan provisoire :

[EX-ENAWO] La Grande Île dévastée et inondée par le passage du météore


Publié / Actualisé
Enawo s'est considérablement affaibli et a rétrogradé au stade de dépression sur terre. Ce mercredi matin 8 mars 2017 à 4 heures le phénomène se trouvait à proximité de la ville de Mananara dans le nord-est de Madagascar. C'est en possession de toute sa puissance de cyclone intense - avec des rafales de vents à plus de 280 km/h -, que Enawo a commencé à frapper cette région de la Grande ile ce mardi matin. Les villes d'Antalaha, de Sambava, de Maroasentra et tous les villages environnants ont été particulièrement touchés, l'oeil du météore est passé sur eux. Aucun bilan officiel n'a encore été établi, mais les premières constatations sur place indiquent qu'au moins trois personnes, dont deux enfants, ont été tués. Des milliers de sinistrés sont à craindre. Toute la région a été inondée. Ce mercredi après-midi, une centaine de pompiers du Sdis 974 devrait partir à la rescousse des habitants. Par ailleurs, le système en formation au large de La Réunion se trouvait à 1 735 à l'est-nord-est de l'île à 4 heures ce mercredi matin (Photo ActusMeteo974)
Enawo s'est considérablement affaibli et a rétrogradé au stade de dépression sur terre. Ce mercredi matin 8 mars 2017 à 4 heures le phénomène se trouvait à proximité de la ville de Mananara dans le nord-est de Madagascar. C'est en possession de toute sa puissance de cyclone intense - avec des rafales de vents à plus de 280 km/h -, que Enawo a commencé à frapper cette région de la Grande ile ce mardi matin. Les villes d'Antalaha, de Sambava, de Maroasentra et tous les villages environnants ont été particulièrement touchés, l'oeil du météore est passé sur eux. Aucun bilan officiel n'a encore été établi, mais les premières constatations sur place indiquent qu'au moins trois personnes, dont deux enfants, ont été tués. Des milliers de sinistrés sont à craindre. Toute la région a été inondée. Ce mercredi après-midi, une centaine de pompiers du Sdis 974 devrait partir à la rescousse des habitants. Par ailleurs, le système en formation au large de La Réunion se trouvait à 1 735 à l'est-nord-est de l'île à 4 heures ce mercredi matin (Photo ActusMeteo974)

16h21 : La houle cyclonique générée par l'Ex-ENAWO affecte le Nord, le Nord-Ouest et l'Ouest de La Réunion. La vigilance reste effective ce mercredi soir jusqu'à demain matin, jeudi 9 mars 2017, à 7h00.

La houle de secteur Nord-Ouest se poursuit et atteint 2 m à 2.5 m. Les vagues les plus hautes peuvent atteindre jusqu'à 5 m au déferlement de la houle, et impacter les voies côté mer de la route du littoral.

"Au cours de cette journée de mercredi, on a relevé des vagues maximales de 4.5m à La Possession et sur la Grande Chaloupe et 3.8 m au Port-Ouest" indique le bulletin de Météo France.

16h17 : l'aéroport Roland Garros indique sur son site internet que les vols en provenance de Madagascar sont annulés.

15h17 : D'après certaines sources, un mort supplémentaire est à déplorer. Cela porterait le bilan provisoire à 4 décès.

 

 

13h : Peu d'informations en provenance de la Grande Ile où les réseaux électriques sont coupés dans plusieurs régions. À la mi journée, quelques posts sur les réseaux sociaux indiquent que la capitale malgache est arrosée par des pluies diluviennes.

 

 

 

9h23 - L'ensemble des établissements scolaires de la capitale malgache ferme ses portes pour les élèves ce mercredi. Les écoles seront par contre ouvertes pour accueillir les sinistrés L'alerte rouge a été décrétée pour la ville d'Antananarivo. 

5h48 : il n'y a pas encore de bilan officiel du passage du cyclone intense Enawo sur le nord-est de Madagascar. Des médias malgaches indiquent qu'au moins trois personnes, dont deux enfants, ont été tués. Au moins neuf blessés sont signalés. Des milliers de sinistrés sont à craindre. Plusieurs villes de la région sont privées d'eau et d'électricité

 

4h26 : la région nord-est de Madagascar commence à panser ses plaies. L'œil d'Enawo est passé à 35 km au nord de Antalaha et à 37 km au sud de Sambava. Au plus fort de la tempête, les rafales de vent ont soufflé à plus de 280 km/h

 

 

4h : ex-Enawo a rétrogradé au rang de dépression sur terre et continue sa course en terre malgache à la vitesse de 15 km/h. Le phénomène se dirige vers le sud-sud-ouest. Antananarivo, la capitale malgache, devrait notamment être impactée. Le système devrait sortir de la Grande Ile par le sud jeudi soir.

 

 

Pour rappel :

Enawao a commencé à s'affaiblir mardi dans la soirée pour redevenir cyclone tropical. Il a accéléré vers le sud-ouest à 13 km/h et le centre se trouve à proximité de Maroantsetra. Les rafales soufflent encore jusqu'à 180 km/h selon Météo Madagascar

L'épisode cyclonique n'est pas terminé dans le nord-est de Madagascar

Les villes et villages du nord-est de la Grande Ile ont été secouées par Enawo dès mardi matin. Comme l'indiquaient les prévisions de Météo France, le cyclone intense continue de frapper de plein fouet Madagascar. La Grande Île devrait subir toute la semaine les assauts du météore qui transpercera de part en part les terres malgaches.

La Croix-Rouge de La Réunion, via la plate-forme d'intervention régionale de l'océan Indien, a déjà envoyé l'un de ses agents sur place. La sécurité civile malgache prévoyait, au début du passage d'Enawo, près de 720 000 personnes affectées, dont 90 000 personnes ayant besoin d'une aide immédiate, selon les informations délivrées par le chef de délégation de la PIROI, Christian Pailler.

Le SDIS 974 partira aussi à la rescousse des Malgaches ce mercredi. Une centaine de pompiers s'envolera pour la Grande Île cet après-midi dans les régions du Nord, du Sud et de l'Est.

De violentes rafales de vents ont soufflé ce mardi sur la ville de Sambava, dans le nord-est de Madagascar

Plus au nord-est de Maroantsetra et de Sambava de violentes rafales de vent et des pluies diluviennes se sont abattues

Mème scène de tourmente sur la ville de Antalaha dans le nord-est de la Grande Ile

Des rafales de vent ont été enregistrées à plus de 250 km/h

mp/mb/jm/www.ipreunion.com

Retrouvez notre précédent live ici

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !