Enawo - Le gouvernement malgache fait appel à l'aide internationale :

Madagascar - 45 tonnes de matériel au départ de La Réunion pour aider la population sinistrée


Publié / Actualisé
Avec à son bord 45 tonnes de matériels humanitaire, "Le Malin", navire de la Marine nationale, devrait appareiller cet mercredi après-midi 15 mars 2017 du port de la Pointe des Galets en direction de Tamatave, sur la côte est de Madagascar. Ce matériel est convoyé par la Plate-forme d'intervention régionale de l'océan Indien (Piroi) en soutien à la Croix rouge de Madagascar, une île ravagée par le cyclone intense Enawo. Selon un nouveau, bilan, encore provisoire, établit par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) à Madagascar, le météore a provoqué la mort d'au moins 78 habitants. 18 personnes sont portées disparues, 250 sont blessées, 395 000 sont sinistrées, 246 000 ont été déplacées et 80 000 sans-abris. Le gouvernement malgache a lancé ce mardiun appel à l'aide internationale
Avec à son bord 45 tonnes de matériels humanitaire, "Le Malin", navire de la Marine nationale, devrait appareiller cet mercredi après-midi 15 mars 2017 du port de la Pointe des Galets en direction de Tamatave, sur la côte est de Madagascar. Ce matériel est convoyé par la Plate-forme d'intervention régionale de l'océan Indien (Piroi) en soutien à la Croix rouge de Madagascar, une île ravagée par le cyclone intense Enawo. Selon un nouveau, bilan, encore provisoire, établit par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) à Madagascar, le météore a provoqué la mort d'au moins 78 habitants. 18 personnes sont portées disparues, 250 sont blessées, 395 000 sont sinistrées, 246 000 ont été déplacées et 80 000 sans-abris. Le gouvernement malgache a lancé ce mardiun appel à l'aide internationale

C'est donc en soutien à la Croix-Rouge malgache que la Piroi " envoie avec l’aide des Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (Fazsoi), un stock de matériels humanitaires de 45 tonnes avec des kits de construction à l’habitat pour 2300 foyers " informe Christian Pailler, chef de délégation régionale de la Piroi, basée à La Réunion. Le Malin devrait accoster à Tamatave en fin de semaine.

"Nous avons ce premier départ et nous verrons par la suite s’il y a lieu d’amplifier notre réponse. Tout cela dépendra du financement (accordés par) nos partenaires. Nos opérations d'intervertion sont estimées à plus de 350 000 euros" souligne Christian Pailler.

Pour rappel : le cyclone tropical intense Enawo a touché Madagascar le mardi 7 mars. Il a traversé l’île du Nord au Sud. Les régions de Sava, Analanjirofo, Atsinanana et Analamanga figurent parmi les plus affectées par les conséquences d’Enawo.

Outre le lourd bilan humain, Enawo a également causé "de graves dommages sur les bâtiments administratifs, éducatifs, les centres de santé ainsi que sur les cultures agricoles. De nombreuses régions restent par ailleurs menacées d’inondations et de glissements de terrain suite aux pluies torrentielles causées par le cyclone" note le BNGRC.

En partenariat avec la Fédération internationale de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge (FICR) et de la Piroi, la Croix-Rouge malgache (CRM) a mobilisé plus de 900 volontaires depuis le début des opérations d'aide et de secours. L'objectif est de "venir en aide à 25 000 personnes sinistrées à travers les huitrégions des plus impactées par le cyclone" déclare le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes de Madagascar.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !