MENU

Il a embauché ses deux filles et les a payées 55 000 euros :

Cher Monsieur Le Roux vous allez recevoir beaucoup de demandes de stages


Posté par
Cher Monsieur Le Roux, ce lundi 20 mars 2017 l'émission Quotidien a révélé que vous avez employé vos filles en tant que collaboratrices parlementaires stagiaires à l'Assemblée nationale. Entre 2009 et 2016 vos filles ont cumulé respectivement 14 et 10 CDD. À ce titre, elles ont aussi cumulé un total de 55 000 euros de revenus. Vos filles, certainement très précoces intellectuellement, avaient 15 - 16 ans lorsqu'elles ont commencé à travailler pour vous, pour cette somme... En tant que stagiaires. Depuis ces révélations, cher Monsieur Le Roux, il est vraisemblable que soyez submergé de demandes de stages
Cher Monsieur Le Roux, ce lundi 20 mars 2017 l'émission Quotidien a révélé que vous avez employé vos filles en tant que collaboratrices parlementaires stagiaires à l'Assemblée nationale. Entre 2009 et 2016 vos filles ont cumulé respectivement 14 et 10 CDD. À ce titre, elles ont aussi cumulé un total de 55 000 euros de revenus. Vos filles, certainement très précoces intellectuellement, avaient 15 - 16 ans lorsqu'elles ont commencé à travailler pour vous, pour cette somme... En tant que stagiaires. Depuis ces révélations, cher Monsieur Le Roux, il est vraisemblable que soyez submergé de demandes de stages

C'est que, cher Monsieur Le Roux, ici à La Réunion, les jeunes font partie des principales victimes du chômage. Vous avez pu le constater par vous-mêmes lors de votre passage dans l'île. C'était le vendredi 3 mars dernier. 

Ce jour là, drapé dans vos atours de ministre de l'Intérieur, le front haut, le geste martial, la mine déterminée, vous étiez venu assurer les forces de l'ordre de votre soutien. Vous avez félicité, cher Monsieur Le Roux, ces policiers et ces gendarmes qui, sans relâche, traquent les délinquants.

Tous les délinquants, y compris ceux qui sont en col blanc, ceux qui confondent fonds publics et argent de poche, ceux  persuadés que leurs fonctions leur assurent une impunité totale

Vous avez eu raison de féliciter ces policiers et ces gendarmes, cher Monsieur Le Roux, car en tant que "premier flic de France" - selon la formule consacrée -, vous savez que cette délinquance là est d'autant plus dangereuse qu'elle porte directement atteinte à la crédibilité des institutions, à la crédibilité de l'Etat.

Sachant que vous savez cela,  cher Monsieur Le Roux, vous comprendrez que c'est avec beaucoup d'intérêt que vos explications sur ces faits ont été écoutées, ici à La Réunion où le chômage est quasiment endémique

Interrogé par les journalistes de l'émission "Quotidien", vous avez reconnu, cher Monsieur Le Roux, l'embauche ponctuelle, en contrat à durée déterminée, de vos filles, "sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence" alors que vous étiez député de Seine-Saint-Denis. Vous avez ajouté : "pas d'amalgame" avec l'affaire Fillon, "on parle d'un boulot d'été auprès d'un parlementaire. Et quand il faut faire du classement, quand il faut faire un certain nombre de tâches parlementaires, je trouve que c'est une bonne école de faire ça".

Jolie fiche de paie

Vous avez raison, cher Monsieur Le Roux, beaucoup de jeunes âgés de 15 à 16 ans, comme vos filles, font du classement lorsqu'ils sont en stage ou en période d'observation dans des entreprises. Mais à la différence de vos filles, ils ne sont généralement pas payés. En tout cas pas à hauteur d'environ 764 euros par mois.

Car si vos filles ont perçu en tout  55 000 pour 24 CDD (14 pour l'une, 10 pour l'autre) pour trois mois de stage à chaque fois ("sur des étés" avez-vous dit) cela fait un total de 72 mois payé chacun à 763,8 euros.
Ce qui présente près de deux tiers d'un Smic.

Jolie fiche de paie, vous en conviendrez cher Monsieur Le Roux, pour une adolescente de 15 – 16 ans. Surtout que parfois ces CDD ont pu se superposer avec des stages en entreprise ou le temps universitaire effectués par vos filles.

Mais sans doute s'agit-il d'un mauvais procès (n'y voyez aucun jeu de mot malicieux). En effet, cher Monsieur Le Roux, votre Cabinet a juré que vos filles ont réellement travaillé même lorsqu'elles étaient ailleurs…

Ici à La Réunion, cher Monsieur Le Roux, tout cela a retenu toute l'attention de très nombreux jeunes à la recherche d'un stage, d'un premier job, d'un CDD de quelques semaines.

Ils ne manqueront sans doute pas de vous solliciter et votre ministère risque fort d'être submergé.  Ce qui vous permettra peut-être, cher Monsieur Le Roux, d'embaucher un ou deux stagiaires de plus pour classer les demandes de stages… Ne doutez pas que vous trouverez preneurs même pour moins de 764 euros par mois…

Mahdia Benhamla/www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Tata, Posté
ET QUAND LA LETTRE DE MADHIA SUR LES DEPENSES EN UNE NUIT DE 380000 EUROS PAR LE CANDIDAT DE LA HAUTE FINANCE...... (Patience Tata, tarde pa viendra, domin n'est pas loin... webmaster ipreunion.com)
RIPOSTE974, Posté
La bêtise insiste toujours. (Albert Camus)

Ce cher Monsieur Le Roux, pire que l'arroseur arrosé
Mouss37, Posté
Félicitations à Mahdia Benhamla pour ce très bel article !