[LIVE AUDIO-VIDEO-PHOTOS] - Fin de la 1ère journée du candidat :

Emmanuel Macron: "Aidez-moi à mettre La Réunion an lèr"


Publié / Actualisé
Emmanuel Macron débarque à La Réunion, ce samedi 25 mars 2017, pour une visite éclair. Deux marchés forains et un grand meeting à Saint-Denis : le candidat reste environ 24 heures avant de s'envoler vers Mayotte. Ce matin, plus de 300 personnes sont venues l'accueillir à l'aéroport, parmi lesquelles des élus et des militants du LPA. Il a ensuite pris la direction de Saint-Leu, où il a pris un bain de foule au marché forain, avant d'aborder le risque requin sur le front de mer, puis la question agricole sur une exploitation de Piton Saint-Leu. Emmanuel Macron s'est ensuite rendu au Stade de l'Est, pour son meeting. Il a pris la parole peu avant 18 heures, après les discours de Thierry Robert et Gilbert Annette. Rapidement, il a invité toutes les personnes du public souhaitant l'interroger à venir sur scène. Une démarche inhabituelle et rafraîchissante...mais une prise de paroles finalement sans surprise.
Emmanuel Macron débarque à La Réunion, ce samedi 25 mars 2017, pour une visite éclair. Deux marchés forains et un grand meeting à Saint-Denis : le candidat reste environ 24 heures avant de s'envoler vers Mayotte. Ce matin, plus de 300 personnes sont venues l'accueillir à l'aéroport, parmi lesquelles des élus et des militants du LPA. Il a ensuite pris la direction de Saint-Leu, où il a pris un bain de foule au marché forain, avant d'aborder le risque requin sur le front de mer, puis la question agricole sur une exploitation de Piton Saint-Leu. Emmanuel Macron s'est ensuite rendu au Stade de l'Est, pour son meeting. Il a pris la parole peu avant 18 heures, après les discours de Thierry Robert et Gilbert Annette. Rapidement, il a invité toutes les personnes du public souhaitant l'interroger à venir sur scène. Une démarche inhabituelle et rafraîchissante...mais une prise de paroles finalement sans surprise.

19h: La journée d'Emmanuel Macron se termine par quelques selfies avec le public du stade de l'Est. Prochain rendez-vous avec les Réunionnais demain, dimanche, au marché forain du Chaudron.

18h53: Le discours d'Emmanuel Macron s'achève: "Aidez-moi à mettre La Réunion an lèr", termine-t-il, alors que le séga Macron est lancé.

Avant de quitter les lieux, Emmanuel Macron se prête au jeu des selfies avec le public.

18h45: Après cette dernière intervention du public, Emmanuel Macron prend un ton plus solennel pour évoquer les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme. Il prône la tolérance zéro et promet 10 000 postes de policiers supplémentaires sur un quinquennat, s'il est élu. Il prévoit également d'interdire aux délinquants de revenir dans les quartiers où ils ont sévi. 

18h37: Sur scène, les citoyens se succèdent face au candidat, l'occasion pour Emmanuel Macron de décliner son programme: emploi, formation, dialogue social.

 

 

 

 

Cette méthode n'est pas du goût de tous. dans le public, certaines personnes commencent à quitter les lieux. Emmanuel Macron décide finalement de prendre une dernière question, pour ensuite conclure. Pour la dernière intervention, un homme s'emporte et demande pourquoi ses enfants doivent payer la cantine, ou encore pourquoi les jeunes ne trouvent pas de travail.

18h20: C'est au tour d'un garçon de 10 ans de monter sur scène. Sa question: "Comment on fait pour devenir président?". Emmanuel Macron répond par une question: "d'après toi, c'est quoi être président?". "C''est qu'on décide", répond l'enfant.

18h15: Une personne malentendante s'adresse à Emmanuel Macron en langue des signes, avec l'aide d'un interprète. "Je ne vous promets pas que votre vie sera meilleure, mais je ferai en sorte qu'il y ait plus d'égalité avec les autres publics", assure le candidat. Plus tard, c'est un malvoyant qui intervient pour demander l'audiodescription à la télévision.

18h11: Emmanuel Macron demande à toutes les personnes qui ont des questions de venir sur scène. On assiste à une sorte de grand happening. Les gens font la queue devant l'estrade. La situation est assez inhabituelle mais cette proximité avec le public a quelque chose de rafraîchissant. "C'est la première fois qu'il fait monter des gens sur le podium", font remarquer les journalistes qui suivent le candidat depuis Paris.

18h10: C'est au tour d'une gramoune de monter sur scène, pour lui parler du lobby des laboratoires pharmaceutiques. Emmanuel Macron s'engage à développer l'offre de soins, notamment pour le diabète.

18h05: Une jeune femme a été invitée sur scène. Elle demande: "Je suis jeune, je veux monter mon entreprise, comment faire face aux entraves". Face à elle, Emmanuel Macron assure qu'il simplifiera les procédures.

18h: Emmanuel Macron confirme l'engagement qu'il a évoqué, plus tôt à Piton Saint-Leu: il s'engage à maintenir les 38 millions d'euros demandés par les planteurs pour compenser les pertes attendues, après la réforme de l'OMC sucre.

17h58: Lorsqu'il évoque sa volonté de supprimer le RSI, Macron est applaudi par le public.

17h56: Dans le cadre de la réussite à l'école, il propose des classes de 12 élèves en CP et en CE1, pour que les professeurs prennent plus de temps avec les élèves. "On n'enseigne pas ici comme en métropole", juge-t-il.

Emmanuel Macron évoque également sa proposition d'instaurer un service militaire d'un mois pour aider à la formation des jeunes. Un dialogue s'instaure entre le candidat et un homme, dans le public, qu'il invite à le rejoindre sur la scène. 

 

17h53: Interpellé par une personne dans la salle, Emmanuel Macron a choisi de descendre dans la foule pour entendre sa question. S'en est suivi un échange sur les enfants de la Creuse. A la question "comment faire pour que ce qui s'est passé ne se reproduise plus?" Emmanuel Macron a répondu en affirmant sa volonté de se donner les moyens pour lutter contre l'illétrisme, et de faire de l'éducation une priorité.

 

17h46: Emmanuel Macron est arrivé. Il est acclamé par les militants, qui scandent "Macron président" alors qu'il rejoint la scène.

"Là-bas à Paris, on pense bien souvent que les problèmes d'ici sont les mêmes qu'à Paris, commence-t-il. Ce que je vous propose ce sont des chantiers pour la réussite de La Réunion".

 

17h43: Emmanuel Macron n'est pas encore apparu à la tribune. Sur place, l'ambiance est un peu surréaliste: deux poids de la politique locale, Gilbert Annette et Thierry Robert, s'adressent à un candidat absent.

17h32: Gilbert Annette prend la parole, et salue la salle dans toutes les langues. Le maire de Saint-Denis rappelle que toutes grandes victoires sur la droite ici à La Réunion ont été possibles grâce à l'union politique des forces de gauche et au-delà. "Merci Emmanuel Macron d'avoir su fédérer toutes ces forces. Tu as compris que le travail est synonyme de dignité".

 

 

 

 

17h30: Emploi, logement, lutte contre la précarité, retraites des personnes âgées, Thierry Robert déroule programme d'Emmanuel Macron. 

Il insiste sur un point fort de sa vision politique, selon lui : la lutte contre les monopoles, afin de faire baisser les prix, au bénéfice de la population. 

"On demande la justice sociale et Emmanuel Macron, c'est ce qu'il veut pour les Outre-mer. On compte sur toi, Emmanuel Macron, pour aider La Réunion à se mettre debout", conclue-t-il.

17h15: Thierry Robert, député-maire de Saint-Leu, prend la parole devant les militants, au Stade de l'Est. Environ près de 3000 personnes ont fait le déplacement, et des retardataires continuent à arriver. 

 

Thierry Robert débute son intervention en expliquant pourquoi il a choisi de soutenir Emmanuel Macron. Selon Thierry Robert, le leader d'En Marche est parvenu à unir des forces politiques qu'on aurait pu opposer, comme la Droite sociale et le Parti socialiste.

"C'est par fidélité à François Bayrou que j'ai choisi de soutenir Emmanuel Macron. Nos programmes ont un certain nombre de point commun", estime Thierry Robert.

"Comme Macron, je pense que la politique n'est pas un métier, comme lui, je suis jeune, comme lui, je suis attaqué sur le plan professionnel. On dit qu'il est l'homme de la finance et moi on me reproche ma réussite sur le plan immobilier".

Il évoque le candidat Fillon, "qui veut se faire passer pour un homme neuf", et le fait huer.

16h43: Déjà près de 2000 personnes sont arrivées au Stade de l'Est, où Emmanuel Macron tiendra son meeting. Beaucoup sont venus avec des pancartes "En Marche" ou "Emmanuel Macron président", ainsi que des drapeaux bleu blanc rouge. Sur des tags, on peut lire "La Réunion i marche avec Macron".

 

 

 

 

15h28: Emmanuel Macron s'est exprimé sur la question de la canne, pendant sa visite de l'exploitation de M. Silotia. Il a notamment réaffirmé sa volonté de suivre les engagements de la France concernant l'OCM Sucre, avec une compensation de 38 millions, dont 28 millions seront débloqués rapidement. Cette étape de sa visite a été l'occasion d'un échange plus long avec les journalistes qui le suivent depuis son arrivée

 

 

 

Après avoir mangé un cabri massalé avec la main, dans une feuille de banane, il a quitté l'exploitation, direction le Nord, pour son meeting.

 

14h28: Après la mer, direction les terres. Emmanuel Macron poursuit sa visite à l'exploitation agricole de monsieur Thierry Silotia à Piton Saint-Leu.

13h56: Emmanuel Macron poursuit les échanges sur le front de mer de Saint-Leu. 

 

 

 

13h40: Christophe Mulquin, adjoint au maire de Saint-Leu, a présenté la problématique requin à Emmanuel Macron, depuis le front de mer, en face du spot mondialement connu pour sa déferlante à gauche

13h22: Retardé par les embouteillages sur la route du littoral, Emmanuel Macron est arrivé au marché forain de Saint-Leu, au moment où les bazardiers commencent à plier bagage. Le candidat poursuit son bain de foule, mais pas question de goûter au piment !

 

 

 

Au moment où Emmanuel Macron parcourt les stands, quelques militants de La Réunion Insoumise, qui soutiennent Jean-Luc Mélenchon, sont venus distribuer des tracts, mais les esprits ne se sont pas échauffés.

13h11: Le candidat est toujours très entouré, par des sympatisants, son service d'ordre, mais aussi une foule de journalistes, et cela rend certains déplacements périlleux !

 

 

 

13h06: A Saint-Leu, Emmanuel Macron évoque brièvement le risque requin : "j'ai pas encore eu le temps d'y aller", commence-t-il. "Il faut réguler tout ça parce qu'aujourd'hui, ça s'est dérégulé"

 

 

 

12h30: Emmanuel Macron est attendu à Saint-Leu. Thierry Robert était dans le même avion qu'Emmanuel Macron la nuit dernière, et il l'accompagne pendant la durée de sa visite. Le député-maire de Saint-Leu revient sur l'accueil chaleureux qui a été réservé au candidat à l'aéroport, ainsi que sur les propositions qui l'ont convaincu

 

 

 

10h30: Après son bain de foule à l'aéroport, Emmanuel Macron se dirige vers Saint-Leu, où il est attendu pour une visite du marché forain. Plus tard, une rencontre est prévue avec des agriculteurs pour aborder la question de la canne. Emmanuel Macron animera ensuite un meeting sur le chef-lieu, au Stade de l'Est, en fin d'après-midi.

10h00: Emmanuel Macron est arrivé à La Réunion. Au moins 300 personnes sont maintenant massées à l'aéroport. Il a été accueilli avec énormément de ferveur par les militants. C'est la bousculade autour du candidat, pas facile de tendre son micro.

 

 

 

 

9h40: En plus des banderoles et t-shirts "Macron Président", les militants sont nombreux à être venus avec des drapeaux bleu blanc rouge.

9h30: Plusieurs élus sont déjà sur place, parmi lesquels Gérald Maillot et plusieurs élus de Saint-Leu. Thierry Robert arrive ce matin de Paris. Sur place, le gros des troupes est constitué par les militants du LPA. 

 

 

 

9h10: Gilbert Annette, maire (PS) de Saint-Denis, qui a rallié le camp de Macron, est arrivé à l'aéroport.

 

Il profite de l'attente pour se mettre dans l'ambiance

 

 

Plusieurs élus sont déjà sur place, parmi lesquels Gérald Maillot et plusieurs élus de Saint-Leu. Thierry Robert arrive ce matin de Paris

 

 

 

9h: Vêtus de T-shirt blancs, une centaines de personnes sont venues accueillir le leader d'En Marche. Son avion devrait se poser à 9h30. Sur les t-shirts des militants, on peut lire, côté face, "la politique autrement", "en marche" et dans le dos "Emmanuel macron président"

L'orchestre, qui assurera l'ambiance, commence déjà à s'échauffer

 

mb/ch/www.ipreunion.com

 

 

   

6 Commentaire(s)

Comique, Posté
"Il prévoit également d'interdire aux délinquants de revenir dans les quartiers où ils ont sévi"..., et de les renvoyer dans un autre quartier pour qu'ils sévissent, lol !
"C'est au tour d'un garçon de 10 ans de monter sur scène. Sa question: "Comment on fait pour devenir président?". En promettant tout ce que les gens ont envie d'entendre mon garçon...!!!
Antenne, Posté
MR MACRON SUR ANTENNE REUNION A BEAUCOUP HESITER.........C HOLLANDE BIS.....
Eri974, Posté
C'est LE Messie Macron: A tous ses discours, il a des solutions, parfois d'une simplicité déconcertante... à croire que tous nos politiciens et fonctionnaires ne savent rien faire.
Et nos élus qui lui rampent devant déjà...... à vomir.
Zonta, Posté
C'est la dauphin de Louis XVI qui vient prêcher pour le siège suprême soutenu par ses vassaux locaux prêts à tout pour maintenir la Réunion dans sa situation de dépendance coloniale , économiquement et socialement catastrophique
Comique, Posté
Pour lui, 24h c'est largement suffisant...
Aparté, Posté
C'est pas possible que les gens se laissent berner ainsi ! Normalement les socialistes, ce sont des gens qui sont pour le peuple. Enfin, ça, c’était avant Hollande….
En tout cas Macron est à fond pour le système et pour l’oligarchie, ne rêvez pas, amis réunionnais !