En hommage au jeune garçon tué par un requin en 2015 :

"Elio Surf Challenge" - Une commémoration festive et sportive aux Brisants


Publié / Actualisé
Ce week-end du 8 et 9 avril 2017, sport et émotion ont rendez-vous sur la plage des Brisants pour le "Elio Surf Challenge". En hommage à Elio Canestri, mortellement attaqué par un requin en 2015, la commémoration se veut aussi festive. Au programme : coupe espoir de surf, fête foraine, animations sportives et culturelles (Photo d'illustration)
Ce week-end du 8 et 9 avril 2017, sport et émotion ont rendez-vous sur la plage des Brisants pour le "Elio Surf Challenge". En hommage à Elio Canestri, mortellement attaqué par un requin en 2015, la commémoration se veut aussi festive. Au programme : coupe espoir de surf, fête foraine, animations sportives et culturelles (Photo d'illustration)

Le 12 avril 2015. Une date gravée dans la mémoire de Giovanni Canestri : c’est le jour où il perd son fils de 13 ans, Elio, tué par un requin bouledogue sur le spot des Aigrettes. Deux ans plus tard, le père de famille n’arrête pas son combat. Avec son association "Elio Canestri", il tient à ce que le souvenir du jeune garçon perdure et devienne un symbole. D’où l’organisation du "Elio Surf Challenge", un événement de deux jours sur la plage des Brisants. Il se tiendra ce week-end du 8 au 9 avril.

"C’est une commémoration que je veux festive" indique Giovanni Canestri. La fête sera aussi le théâtre de la coupe espoir de surf, dès 9h30 samedi. Cette épreuve, sécurisée et organisée par la ligue de surf de La Réunion, servira de qualifications aux championnats de France de surf. Un hommage vibrant envers Elio, qui était un jeune surfeur du pôle Espoir de l’île.

Au delà des planches, le public pourra goûter à d’autres animations sportives et culturelles. Démonstration de boxe, beach tennis, beach volley… Autant dire qu’il y en aura pour quasiment tous les goûts. En outre, un atelier de sauvetage côtier ludique sera proposé aux enfants et aux adolescents.

Pour couronner la manifestation, une fête foraine prendra provisoirement ses quartiers sur le parking de la plage. Manèges à sensations, structures gonflables trampolines, stands de tir : un cocktail au goût de barbe à papa. Des artistes tels que Jace, Floafleur, Pandakroo seront également présents. Côté musical, un groupe de gospel assurera l’ambiance le samedi pendant plus d’une heure. Le tout gratuitement.

- Mise en place de dispositifs de surveillance -

Si Giovanni Canestri a tenu à ce que l’événement soit aussi diversifié, c’est avant tout pour attirer un maximum de personnes de divers horizons et de toutes conditions. Pour qu’elles passent un moment agréable tout en découvrant "ce qui est fait aujourd’hui au niveau de la sécurisation" des différents sites marins de La Réunion. "Je parle pour toutes les personnes qui aiment l’océan. Pas seulement pour le surf" précise le père de famille. Le centre de ressources et d’appui sur le risque requin prendra ainsi part aux festivités pour présenter différents modules de sécurisation et mener des expériences. Les dispositifs pourraient ensuite être proposés aux municipalités.

L’association Elio Canestri s’est intéressée de près à l’un d’entre eux : le sonar. Un appareil de surveillance sous-marine sera mis en place sur le site des Brisants pendant trois jours pour prendre la température et observer son efficacité. S’y ajoutera un dispositif de surveillance par drone aérien.

Ces deux jours visent à être, avant tout, un moment de partage, comme l’aurait sans doute voulu le jeune garçon disparu, précise son père : "Elio était quelqu'un de très ouvert sur le monde. Je voulais respecter cette sensibilité".

mp/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

1tienvomieuque2tulora, Posté
Merci à Giovanni Canestri, à toute sa famille et aux associations qui les soutiennent d'organiser un tel évènement qui rassemblera tous les amoureux de l'océan à l'image d'Elio. Très beau week-end