Didier Borniche, président de l'ordre national des infirmiers à La Réunion :

Infirmiers : violence grandissante dans les hôpitaux et risque de suicide


Publié / Actualisé
Didier Borniche, président de l'ordre national des infirmiers est en visite à La Réunion. Il a rencontré les professionnels du secteur, constatant, à l'instar de la situation métropolitaine, les difficultés des salariés et des infirmiers libéraux quant à leur sécurité, l'organisation de leur travail et leur rémunération. Ce dernier, après concertation avec la profession, présente le premier code de déontologie des infirmiers, rédigé en fin d'année dernière. Il était au micro de RTL Réunion ce mercredi 12 avril 2017, dont l'entretien complet est à retrouver ci-après.
Didier Borniche, président de l'ordre national des infirmiers est en visite à La Réunion. Il a rencontré les professionnels du secteur, constatant, à l'instar de la situation métropolitaine, les difficultés des salariés et des infirmiers libéraux quant à leur sécurité, l'organisation de leur travail et leur rémunération. Ce dernier, après concertation avec la profession, présente le premier code de déontologie des infirmiers, rédigé en fin d'année dernière. Il était au micro de RTL Réunion ce mercredi 12 avril 2017, dont l'entretien complet est à retrouver ci-après.

"L'état d’esprit à La Réunion est comparable à celui que nous connaissons en métropole : difficultés dans le monde salarié et libéral, avec des préoccupations dans le domaine de la sécurité, de l’organisation du travail, de la reconnaissance et de la rémunération qui nous sont remontées" précise le président de l'ordre national des infirmiers, invité de RTL Réunion ce mercredi matin.

Des cas d’insécurité, relevés en métropole ont également été constatés à La Réunion : "des violences verbales, physiques et morales ont abouti à 8 suicides depuis l’été dernier parce que les conditions de travail étaient insupportables pour nos collègues" souligne Didier Borniche dans son entretien.

Avec RTL Réunion, jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !