Ça s'est passé un 18 avril :

1915 - Roland Garros fait un atterrissage forcé et détruit son avion


Publié / Actualisé
18 avril 1915. En pleine Seconde guerre mondiale, aux commandes de son avion, Roland Garros l'aviateur français d'origine réunionnaise, est touché par la défense anti-aérienne (DCA) allemande. Il est obligé de faire un atterrissage forcé. Il tente de détruit son avion pour éviter qu'il tombe aux mains de l'ennemi. Il est ensuite capturé. Il parviendra à s'évader au bout de trois ans, le 15 février 1918, et regagnera la France
18 avril 1915. En pleine Seconde guerre mondiale, aux commandes de son avion, Roland Garros l'aviateur français d'origine réunionnaise, est touché par la défense anti-aérienne (DCA) allemande. Il est obligé de faire un atterrissage forcé. Il tente de détruit son avion pour éviter qu'il tombe aux mains de l'ennemi. Il est ensuite capturé. Il parviendra à s'évader au bout de trois ans, le 15 février 1918, et regagnera la France

Dès son retour en Métropole, Roland Garros retourne au front à bord de son avions de combat. Le 5 octobre son appareil est abbatu par la DCA allemande au-dessus des Ardennes où il est enterré. En 2013, la Poste française émet un timbre en son honneur.

Roland Garros était aussi un sportif accompli. Le 23 septembre 1913 à bord d'un monoplan il avait été le premier à effectuer la  traversée de la Méditerranée en avion entre Saint-Raphaël (France) et Bizerte (Tunisie) en 7 heures et 53 minutes pour parcourir un trajet de 729 km.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !