Tribune libre des Jeunes Avec Macron :

Emmanuel Macron, "pour qu'enfin les jeunes aient leur place dans la république"


Publié / Actualisé
Engagé en politique à 32 ans c'est avec beaucoup d'espoir que je vois ce 1er tour des élections présidentielles arriver. L'espoir d'un renouveau politique pour la France, l'espoir de voir un candidat investi pour la jeunesse gagner cette élection grâce à un programme où les jeunes sont considérés.
Engagé en politique à 32 ans c'est avec beaucoup d'espoir que je vois ce 1er tour des élections présidentielles arriver. L'espoir d'un renouveau politique pour la France, l'espoir de voir un candidat investi pour la jeunesse gagner cette élection grâce à un programme où les jeunes sont considérés.

Le projet d’Emmanuel Macron est profondément ancré dans le XXIème siècle et dans ses problématiques. Il souhaite donner à tous les jeunes la possibilité de trouver leur place dans la société française et européenne en combattant les inégalités d’accès à l’éducation et à la culture. Pour Emmanuel Macron , c’est par le travail que l’on trouve sa place dans la société et il souhaite donc que chaque jeune puisse trouver la voie qui lui corresponde.

Le projet que porte EM a été créé en partie par, pour et grâce à des jeunes. Aujourd’hui il est également porté par le mouvement des Jeunes Avec Macron (JAM) qui sont profondément intégrés à En Marche ! et qui portent le projet au quotidien. Certains JAM sont notamment délégué national, membre de la Commission Nationale d’Investiture (CNI).

Emmanuel Macron a proposé différentes mesures afin d’atteindre ces objectifs pour la jeunesse et je souhaite qu’elles soient connus de tous les jeunes réunionnais qui seraient tentés par les extrêmes et par le “vote ras le bol”.

Une lutte contre le chômage des jeunes

 

Emmanuel Macron a fixé un objectif clair : réduire largement le chômage des jeunes à l’aide de mesures concrètes, et ici à La Réunion où 52% des jeunes sont au chômage, ce sujet est central dans le débat de cette présidentielle.

- Réduire le coût du travail

Les entreprises bénéficieront d’une réduction du coût du travail grâce à un allégement de cotisations afin d’une part augmenter leur compétitivité et d’autre part leur permettre de développer l’embauche.

- Renforcer l’apprentissage et la professionnalisation

Les aides et subventions existantes seront rassemblée en une aide simple. Cette aide unique sera attribuée selon la taille de l’entreprise et la qualification du jeune.

- Généraliser la Garantie Jeunes

La Garantie Jeunes est un parcours d’accompagnement pour les jeunes en situation de décrochage c’est-à- dire ni étudiants ni salariés. Un conseiller leur est attribué et les accompagne, pendant 6 semaines, dans leur orientation. Cet accompagnement peut mener aux emplois francs. Lors de ce parcours les jeunes accompagnés reçoivent une allocation mensuelle de 451 euros.

 

L’accès à la culture pour la jeunesse réunionnaise
 

Il est nécessaire de casser les injustices d’accès pour donner à tous les jeunes le goût de la culture, nous sommes suffisamment éloignés de tout, les jeunes doivent poursuivre leur ouverture vers la culture.

- L’accès à une culture de proximité est nécessaire

Les bibliothèques seront ouvertes le soir et le dimanche afin d’éviter l’assignation à résidence culturelle que l’on connaît aujourd’hui.

- Création d’un Pass Culture

Emmanuel Macron désire mettre en place un Pass Culture de 500€ que tous les jeunes de 18 ans recevront. Ce Pass sera aussi utilisable en ligne, en effet grâce à une application dédiée, ils pourront d’accéder aux activités culturelles de leur choix.

- Réforme du baccalauréat

Emmanuel Macron souhaite réformer le baccalauréat afin de dégager plus de temps pour de nouveaux parcours qui auront vocation à mieux préparer aux études supérieures et à l’insertion professionnelle. Dans le cadre de cette réforme 4 matières seront obligatoires à l’examen, le reste se fera en contrôle continu.

Chaque étudiant pourra donc choisir une formation supérieure qui corresponde à ses orientations et on ne pourra plus s’orienter vers tout et n’importe quoi.
 

Des étudiants mieux accompagnés
 

- Le logement facilité

Emmanuel Macron a conscience des difficultés que peuvent rencontrer les étudiants désirant se loger, il facilitera le logement des étudiants.

- Stabilité des frais de scolarité

Les frais de scolarité ne seront pas augmentés pour permettre l’accès à l’éducation à tous

- Des jeunes rassurés face au logement

Dans ce domaine les mesures d’Emmanuel Macron ont un objectif très précis : faire en sorte que le logement ne soit jamais un frein aux études ou au travail.

- Les logements intermédiaires

Emmanuel Macron mettra en place une offre de "logements intermédiaires" abordable à destination notamment des étudiants et des jeunes actifs. Cela donnera lieu à la création de 80 000 logements pour les jeunes, dont 60 000 pour les étudiants et 20 000 pour les jeunes actifs. Par ailleurs seront mis en place des logements sans dépôt de garantie, sans demande de caution et pour un bail non renouvelable.

- Le bail de "mobilité professionnelle"

Parce qu’un étudiant réunionnais ou un jeune actif qui trouve un stage ou un emploi à l’autre bout de la France peut avoir des difficultés à trouver un logement pour une durée aussi courte, seront créés des baux de " mobilité professionnelle " pour les mobilités courtes (formation, stage…). Un nouveau contrat sera créé spécialement pour ce type de bail : durée de 3 mois à un an, non renouvelable, pas de garants à indiquer et prix réduits afin de pouvoir garder son logement principal.

Emmanuel Macron veut élargir Erasmus
 

Il est nécessaire de réconcilier les étudiants et jeunes salariés avec l’Europe en multipliant par 6 le nombre de jeunes qui pourront partir en Erasmus d’ici 5 ans.

Cela passe par :

• Une démocratisation du programme Erasmus : 200 000 jeunes Français en Erasmus pendant 6 mois d’ici à 2022.

• Accès facilité au programme pour les stagiaires et les apprentis avec la création d’un statut européen de l’apprenti.

- Du pouvoir d’achat pour les jeunes
- Permettre aux jeunes de vivre de leur travail au même titre que les autres salariés.


• Amélioration du pouvoir d’achat de tous les travailleurs, jeunes y compris : réduction des cotisations payées par les salariés.

• Les plus bas salaires verront leur prime d’activité augmenter. Les “smicards” toucheront l’équivalent d’un 13ème mois de salaire (100€ nets).

• Prise en charge à 100% des lunettes, des prothèses auditives et des prothèses dentaires à l’horizon de 2022.

- Simplification du régime obligatoire des étudiants en le confiant à l’Assurance Maladie

Ils ne passeront plus par les mutuelles étudiantes mais par le régime général de la sécurité sociale. Cette mesure a pour but de renforcer la confiance des jeunes dans le modèle social français en simplifiant leurs démarches administratives. Cela ne concernera que les étudiants qui ne sont pas affiliés au régime de sécurité sociale de leurs parents.

Un service national obligatoire

Face aux menaces qui pèsent sur notre société, E. MACRON propose l’instauration d’un service national obligatoire et universel d’un mois, destiné à :

• Développer le lien armée-nation

• Renforcer la cohésion républicaine

• Développer un esprit commun de défense

- Les modalités pratiques :

• Ce service national s’adressera aux jeunes femmes et hommes aptes (environ 600 000 jeunes par an) et devra intervenir dans les 3 ans suivant leur dix huitième anniversaire.

• Il devrait durer un mois et sera encadré par les armées et la Gendarmerie nationale.

• Son caractère obligatoire ne fera pas obstacle à la prise en compte de l’objection de conscience pour ceux qui refusent le maniement des armes.

• Son coût se situerait entre 2 milliards et 3 milliards d’euros par an "en régime de croisière". Son financement s'inscrit au-delà de l’enveloppe de 2% du PIB de la programmation militaire

À travers cette dernière proposition, Emmanuel Macron souhaite renforcer la cohésion nationale indispensable face aux menaces qui pèsent sur notre société. Ce service national universel et obligatoire vise en effet trois objectifs : développer le lien armée-nation, renforcer la cohésion républicaine et développer un esprit commun de défense. Grâce à son aspect à la fois militaire et civique, ce service permettra de faire grandir la réserve nationale tout en réorientant et en remettant à niveau les jeunes qui auraient de lourdes lacunes. Il aidera ainsi les jeunes à préparer leur entrée dans la vie professionnelle comme dans leur vie de citoyen.

C’est pour toutes ces mesures que les jeunes réunionnais voteront Emmanuel Macron dès le 23 avril, j’en suis convaincu. Nous en avons assez de cette bascule politique, nous réunionnais vivons en harmonie, face à l’histoire politique et à ses affrontements auxquels nous sommes habitués, nous pouvons être perturbés, mais pourquoi continuer à se battre sur le terrain politique alors que le bon sens se présente à nous ? Enfin la rouz lo zieux su nout jeunesse, le 23 avril je vote Emmanuel Macron.

Stéphane Randrianarivelo, référent départemental des Jeunes Avec Macron

   

4 Commentaire(s)

Ben, Posté
Des jeunes qui s'engagent, c'est bien, c'est rare... Moi mi connait pas encore ki mi vote
Sabine, Posté
JEUNES???? LUI??? il a pas la fin trentaine??? ce n'est parce qu'on n'arrive pas a se faire une place parmis les tenors qu'on occupe la place chez les jeunes, alors pour qu'ils aient vraiment un eplace faudrait il que vous la leurs laissiez!!!!
Oui, Posté
Le seul candidat censé !
Comique, Posté
Pfff !!!