[LIVE/VIDEO] L'assaillant a été abattu. Il était connu de la direction de la sécurité intérieure :

Paris - Fusillade sur les Champs-Élysées : un policier tué. L'Etat islamique revendique l'attaque


Publié / Actualisé
Ce jeudi 20 avril 2017, des coups de feu ont été tirés sur les Champs-Élysées, à Paris. Un homme a tiré à l'arme automatique sur la police, tuant un policier et blessant grièvement un autre. L'assaillant a été abattu et la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie. La préfecture de police recommande d'éviter le secteur.
Ce jeudi 20 avril 2017, des coups de feu ont été tirés sur les Champs-Élysées, à Paris. Un homme a tiré à l'arme automatique sur la police, tuant un policier et blessant grièvement un autre. L'assaillant a été abattu et la section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie. La préfecture de police recommande d'éviter le secteur.

02h36 - Le périmètre de sécurité est levé. La circulation a repris sur les Champs Elysées

02h36 - L'identité du terroriste "est connue et vérifiée" indique Le procureur anti-terroriste, François Molins, au cours d'un point presse. Il précise qu'il ne dévoilera pas l'identité de l'assaillant pour le moment "nous vérifions s'il n'a pas bénéficié de complicité". Le magistrat confirme qu'une perquisition est en cours au domicile du mis en cause. Il annonce l'ouverture d'une information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat sur personnes dépositaire de l'autorité publique en lien avec une action terroriste.

01h40 : L'Etat islamique revendique l'attaque sur les Champs Elysées

 

01h22 - "Mes pensées vont vers la famille du policier qui a été tué. Un hommage national sera rendu à ce fonctionnaire de police qui a ainsi été lâchement assassiné" indique le chef de l'État. D'un ton grave, il souligne : "Nous serons d'une vigilance absolue lors du processus électoral".

01h21 - "Une attaque est intervenue visant des policiers et le car qui les abritait. Nous sommes convaincus que les pistes qui peuvent conduire à l'enquête sont d'ordre terroriste" annonce François Hollande. Il précise qu'une passante a été touchée lors de l'attaque.

"Une touriste a été "légèrement blessée par balle", indiquera ensuite une source policière. Elle a reçu "un éclat dans le genou", a précisé cette source, sans indiquer la nationalité de cette touriste.

Le président a convoqué un conseil de défense ce vendredi 22 avril, à 8 heures (10 heures à La Réunion).

01h19 - Une perquisition est actuellement menée en Seine-et-Marne à l'adresse indiquée sur la carte grise du véhicule que conduisait l'assaillant, a indiqué une source policière à l'AFP.

01h17 - Le président François Hollande va intervenir depuis l'Élysée dans maintenant quelques minutes.

01h13 - Benoît  Hamon, François Fillon et Marine Le Pen annoncent l'annulation des déplacements qu'ils avaient prévu pour la dernière journée de campagne pour le premier tour de la présidentielle

00h58 - Aucune autre opération de sécurité n'est actuellement menée sur Paris. Le porte-parole du ministère de l'Intérieur a précisé que l'assaillant a utilisé une arme automatique et qu'il a a priori délibérément pris les policiers pour cibles.

00h47 - Des vidéos de l'attaque sont mise en ligne sur les réseaux sociaux.

 

 

 

00h42 - Pierre Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, dément la mort d'un second policier et souligne que l'identité de l'assaillant n'est pas "clairement établie". Il n'exclut pas la présence de complices.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, le procureur de la République de Paris, François Molins, et le préfet de de police Michel Delpuech sont sur place.

 

 

00h40 - Le ministre de l'Intérieur, Matthias Fekl, va se rendre sur les lieux de l'attaque après la réunion actuellement en cours à l'Elysée avec le président de la République. François Hollande devrait s'exprimer dans peu de temps.

 

00h36 - Les enquêteurs ont établi que l'homme serait fiché S et connu de la  direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Il serait âgé 40 ans. La piste de l'attentat terroriste semble désormais la plus plausible

 

 

00h32 - Les investigations policières ont commencé depuis une dizaine de minutes : tout le quartier a été bouclé pour permettre l'intervention des forces de l'ordre. Des vérifications sont en cours sur le véhicule de l'assaillant et des opérations de déminage sont menées, indique Pierre Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

00h31 - En plus de la section antiterroriste du parquet, la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) d'une enquête en flagrance a également été saisie.

00h28 - Des personnes sont encore confinées dans les commerces qui ont baissé leurs rideaux. Il leur a été demandé de ne pas sortir dans la rue pour le moment.

00h25 - C'est le policier se trouvant au volant du fourgon qui a été tué. L'assaillant a ensuite couru le long du trottoir en prenant pour cible d'autres fonctionnaires de police qui sont parvenus à l'abattre. L'homme était seul dans la voiture qu'il a garé à côté du fourgon des forces de l'ordre, mais les enquêteurs n'excluent pas qu'il ait bénéficié de complicité, explique le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

00h22 - Un climat de grande nervosité règne sur les Champs-Élysées. Les passants sont systématiquement fouillés par la police qui leur demande ensuite de quitter les lieux au plus vite. Les restaurants, les bars, les commerces ont été évacués.

 

 

00h17 - Pour le moment, le bilan s'élève à un policier tué, deux autres blessés dont l'un en urgence absolue. L'assaillant a été abattu.

 

 

00h11 - Le premier ministre Bernard Cazeneuve rejoint François Hollande à l'Élysée. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.

23h59 - L'avenue des Champs-Élysées est toujours complètement bouclée. Selon les premiers éléments d'information, l'assaillant serait arrivé en voiture. Il serait sorti du véhicule avant de se positionner devant un fourgon de police. Il a tiré à l'arme automatique sur les policiers, tuant l'un d'eux et blessant deux autres. Il a ensuite été abattu.

Voir le direct de RT France

 

23h56 - Une commerçante présente sur les lieux, a assuré sur BFMTV que "les gens étaient en pleurs et que tout le monde courait partout". "L’avenue a été évacuée en l’espace de cinq minutes", a-t-elle ensuite précisé.

 

 

23h55 - L'opération de police est toujours en cours.

23h52 - L'animateur de téléviskion Julien Courbet était en train de dîner en famille lorsque la fusillade a éclaté

 

23h49 - Un hélicoptère survole actuellement à la zone et le secteur a été entièrement évacué. L'avenue des Champs-Elysées est fermée à la circulation. Les militaires du plan Sentinelle sont placés autour de la place de l'Étoile.

23h45 - L'assaillant a été abattu, indique le ministère de l'Intérieur à l'AFP. Un important dispositif policier a été déployé sur le secteur. Aucune piste n'est pour le moment privilégiée.

 

 

Ce qu'il s'est passé - Un policier a été tué et un autre blessé par balles sur les Champs-Elysées, à Paris, ce jeudi 20 avril, a annoncé la préfecture de police à l'AFP. Dans un tweet, la préfecture de police recommande d'éviter le secteur.

 

 

mp/mb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !