Transports en commun dans le Sud - Le personnel exerce son droit de retrait :

Agression de contrôleurs de la Semittel : pas de bus Alternéo ce mercredi


Publié / Actualisé
Le personnel d'Alternéo exercera son droit de retrait ce mercredi 26 avril 2017 à la suite de l'agression de quatre contrôleurs de la Semittel. "Toutes les lignes du réseau Alternéo qui desservent les communes de Saint - Pierre, Saint - Louis, Petite - Ile, l'Etang - Salé, Cilaos et les Avirons seront suspendues et ne fonctionneront pas. Toutes les agences commerciales seront également fermées" prévient le transporteurs dans un communiqué que nous publions ci-après (Photo d'illustration)
Le personnel d'Alternéo exercera son droit de retrait ce mercredi 26 avril 2017 à la suite de l'agression de quatre contrôleurs de la Semittel. "Toutes les lignes du réseau Alternéo qui desservent les communes de Saint - Pierre, Saint - Louis, Petite - Ile, l'Etang - Salé, Cilaos et les Avirons seront suspendues et ne fonctionneront pas. Toutes les agences commerciales seront également fermées" prévient le transporteurs dans un communiqué que nous publions ci-après (Photo d'illustration)

"Le lundi 24 avril 2017, 4 contrôleurs de la Semittel ont été violemment pris à partie dans l’exercice de leurs fonctions. Lors de cette agression ces 4 collaborateurs ont été sérieusement blessés.

Compte tenu de la gravité et de la récurrence des faits, tout le personnel du réseau Alternéo pour alerter les autorités publiques sur ce fait grave, ont décidé d’exercer un droit de retrait le merdrdi 26 avril 2017 toute la journée .

En conséquence : toutes les lignes du réseau Alternéo qui desservent les communes de Saint – Pierre, Saint – Louis, Petite – Ile, l’Etang – Salé, Cilaos et les Avirons) seront suspendues et ne fonctionneront pas demain mercredi 26 avril. Toutes les agences commerciales seront également fermées.

Néanmoins, les transports scolaires seront assurés dans les conditions habituelles.
Par cette action, le personnel du réseau souhaite marquer le refus de ces agissements, ne pouvant accepter d’être pris à partie dans l'exercice de leurs missions.

Nous nous excusons de la gêne occasionnée et nous remercions la clientèle de sa compréhension qui est la première victime de l’insécurité. Un rassemblement de soutien aux salariés agressés sera organisé à partir de 8h00, avec l’ensemble du personnel, au dépôt de la Semittel".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !