15 cas ont été signalés dont 6 à Saint-Paul :

La dengue circule sur l'île


Publié / Actualisé
Depuis le début de l'année, 15 cas de dengue ont été relevés à La Réunion dont 5 importés et 10 contractés sur l'île. Le quartier de Bois Rouge à Saint-Paul est considéré comme un foyer actif de circulation du virus : 5 malades ont été identifiés dans ce secteur. Les autres situations sont du côté de Saint-Leu, Saint-Louis et Sainte-Marie. Nous publions le communiqué de l'ARS ci-dessous.
Depuis le début de l'année, 15 cas de dengue ont été relevés à La Réunion dont 5 importés et 10 contractés sur l'île. Le quartier de Bois Rouge à Saint-Paul est considéré comme un foyer actif de circulation du virus : 5 malades ont été identifiés dans ce secteur. Les autres situations sont du côté de Saint-Leu, Saint-Louis et Sainte-Marie. Nous publions le communiqué de l'ARS ci-dessous.

Depuis le début de l’année, 10 cas autochtones de dengue ont été identifiés confirmant l’installation d’une circulation du virus sur le territoire. Afin de limiter la propagation du virus, les services de l’Agence de Santé Océan Indien (ARS OI) ont mis en place des mesures renforcées de surveillance et de lutte anti-vectorielle. En cette saison où les conditions climatiques sont encore favorables au développement des moustiques, l’Agence rappelle à la population les mesures de prévention à suivre impérativement.

Situation épidémiologique

Depuis le début de l’année 2017, 15 cas de dengue ont été signalés à La Réunion : 5 cas importés (de retour de voyages) et 10 cas autochtones (contractés à La Réunion). Les enquêtes réalisées par l’ARS OI ont permis d’identifier 4 situations de contamination distinctes, dont 3 ont pu être reliées à un cas importé de voyage. Les 3 premières situations identifiées sur les communes de Saint-Leu, Saint-Louis et Sainte-Marie n’ont concerné que quelques cas sporadiques et semblent à ce stade contenues. La 4ème situation, située dans le quartier de Bois Rouge à Saint-Paul, est à présent considérée comme un foyer actif de circulation du virus avec 6 cas identifiés.

Le nombre de cas de dengue reste pour l’instant limité et la circulation du virus semble modérée. Elle pourrait toutefois s’intensifier en cette période où les conditions météorologiques sont encore favorables au développement des moustiques vecteurs. Aussi, l’ARS OI a décidé d’activer le niveau 2A du dispositif ORSEC de lutte contre la dengue : "Identification d'une circulation virale modérée autochtone - apparition d’un ou plusieurs regroupements de cas ou de plusieurs cas sporadiques."

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !