[PHOTOS/VIDEOS] les derniers candidats sont passés en préfecture vendredi (actualisé) :

Législatives : 89 prétendants pour 7 sièges


Publié / Actualisé
Monique Orphé, Philippe Leconstant, Thierry Robert... et même Karine Nabénésa. Les derniers prétendants à la députation se sont rendus en préfecture pour déposer leur dossier de candidature ce vendredi 19 mai 2017 avant la fermeture du bureau des élections à 18h00. Marqué par le changement d'étiquette intempestif de plusieurs candidats, le scrutin s'annonce rythmé. Entre désistement et revirement, tous ou presque veulent incarner le changement.
Monique Orphé, Philippe Leconstant, Thierry Robert... et même Karine Nabénésa. Les derniers prétendants à la députation se sont rendus en préfecture pour déposer leur dossier de candidature ce vendredi 19 mai 2017 avant la fermeture du bureau des élections à 18h00. Marqué par le changement d'étiquette intempestif de plusieurs candidats, le scrutin s'annonce rythmé. Entre désistement et revirement, tous ou presque veulent incarner le changement.

 

La liste des 89 candidats en lice pour le premier tour est ici

Les derniers candidats se sont donc déclarés auprès des services de la préfecture ce vendredi avant de débuter la campagne pour les élections législatives prévues les 11 et 18 juin prochains.

Parmi eux, Thierry Robert, finalement candidat sous l'étiquette du LPA, puisqu'il n'a pas été investi par La République En Marche !. Malgré ce, le député sortant estime que "les électeurs votent en fonction de l'homme, l'Homme avec un grand H", qu'importe l'étiquette. Pour rappel, aucun candidat du mouvement de la majorité présidentielle n'a été investi dans la 7e circonscription.

 

Monique Orphé faisait elle aussi partie des derniers candidats à déposer leur dossier en préfecture ce vendredi matin. La députée sortante, investie En Marche ! en dépit de Karine Nabénésa, parle déjà des grands chantiers réunionnais qu'elle défendra à l'Assemblée. Après avoir "officialisé le mariage" avec son suppléant Daniel Jaurès au bureau des élections, Monique Orphé pense entreprises, lutte contre le chômage et augmentation des petites retraites, tout en défendant son bilan sous la présidence de François Hollande. Cette dernière le rappelle tout de même, elle "reste socialiste" malgré sa nouvelle couleur politique.

 

Et pour cause, Philippe Leconstant, lui-même candidat PS dans la 5e circonscription, soutiendra la candidate En Marche !. Le secrétaire de la fédération socialiste fait d'ailleurs le point sur les investitures couleur PS : le parti de l'ancienne majorité ne présentera pas de candidat dans les 2e et 6e circonscriptions, soutenant les députées sortantes Huguette Bello et Monique Orphé.

 

Dernièrement, Jean-Alain Cadet, alors candidat Europe Ecologie Les Verts Réunion, a annoncé se rallier à Nathalie Bassire (Objectif Réunion), devant suppléant de la candidate de la droite. Un geste qui ne passe pas pour Jean-Pierre Marchau, secrétaire régional EELV, déclaré candidat ce jeudi pour la 1ère circonscription. Ce dernier a fait un détour par le bureau des élections pour prendre acte de l'horaire du tirage au sort actant l'ordre d’attribution des emplacements d’affichage. Il est revenu sur le changement de cap du candidat qu'il qualifie de "mauvais coup"

 

Enfin, ce vendredi dédié aux dépôts de candidature a été clôturé par un coup de théâtre du côté du LPA. Karine Nabénésa, directrice de cabinet de Thierry Robert, a finalement changé d'avis et se présente aux législatives dans la 1ère circonscription, là où aucun candidat de la République en Marche ! n'a été investi. Pour rappel, elle avait annoncé abandonner la course à la députation après que le mouvement d'Emmanuel Macron ait préféré Monique Orphé pour la 6e circonscription.

rb/jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !