La piste de Dzaoudzi ne pourra pas accueillir l'appareil mobilisé sur cette période (actualisé) :

La liaison Corsair entre La Réunion et Mayotte suspendue entre juin et janvier


Publié / Actualisé
Les liaisons directes entre La Réunion et Mayotte menés par Corsair pourraient bien être stoppées en plein vol. Des doutes planent sur leur continuité et leur faisabilité : si une coupure était bien prévue entre juillet et août, un retour à la normale avait été annoncé dès la rentrée. Or, à l'agence de Saint-Denis, la réponse est claire, il n'y aura pas de vols vers l'île aux parfums en octobre. La responsable de communication de la compagnie aérienne précise qu'il y aura bien une suspension entre juin et janvier, en raison du 747 positionné sur cette période. La piste de Dzaoudzi est effectivement dans l'incapacité d'accueillir l'appareil.
Les liaisons directes entre La Réunion et Mayotte menés par Corsair pourraient bien être stoppées en plein vol. Des doutes planent sur leur continuité et leur faisabilité : si une coupure était bien prévue entre juillet et août, un retour à la normale avait été annoncé dès la rentrée. Or, à l'agence de Saint-Denis, la réponse est claire, il n'y aura pas de vols vers l'île aux parfums en octobre. La responsable de communication de la compagnie aérienne précise qu'il y aura bien une suspension entre juin et janvier, en raison du 747 positionné sur cette période. La piste de Dzaoudzi est effectivement dans l'incapacité d'accueillir l'appareil.

Corsair l’avait annoncé en grande pompe en janvier 2017 : enfin, le monopole d’Air Austral était cassé sur les liaisons entre l’île de La Réunion et Mayotte. Deux vols hebdomadaires et des tarifs défiant tout concurrence, à 198 euros dès le 4 février, ça paraissait quand même un peu trop beau pour être vrai. Et l’adage ne semble pas loin de se vérifier.

Frédéric en a fait les frais. Avec un groupe d’amis, il s’était procuré un billet pour s’envoler vers l’île aux parfums en octobre. Jusqu’à ce qu’il apprenne – quasiment par hasard – que la compagnie n’assurerait pas de liaisons à ce moment de l’année. "Une amie a voulu rejoindre notre groupe, et elle a appris que notre vol et tous les autres avaient été annulés" indique t-il. Une nouvelle bien surprenante et inattendue : Frédéric se dépêche alors vers l’agence Corsair du chef-lieu pour se renseigner. Et là, c’est la douche froide. À l’annulation de la desserte, se rajoute un remboursement tardif, avec un délai de huit semaines.

- Pas de vols en octobre -

Si la compagnie aérienne avait bien annoncé une suspension des vols en juillet-août, un retour à la normale était prévu dès la fin de la coupure. Contactée par Imaz Press, la responsable de communication de Corsair dément formellement toute possibilité d’annulation de la desserte. Pour le vérifier, Imaz Press s’est rendu incognito à l’agence dionysienne de la compagnie. Interrogée sur les tarifs pratiqués en octobre, l’agente à l’accueil lâche tout doucement, un brin gênée : "On n’aura pas de vol en octobre". Elle précise ensuite que les liaisons seront stoppées dès le 24 juin… et ce jusqu’en janvier prochain.

Pas tout à fait le même son de cloche que la chargée de communication. "On reprend en janvier, mais on ne sait pas s’il y aura toujours deux vols et on a pas encore les tarifs" précise également l’agente. Reste donc à se rabattre sur les vols proposés par Air Austral, qui devrait donc garder son monopole encore quelques temps.

En attendant, Frédéric et ses amis n’ont pas d’autre choix que d’attendre huit semaines pour se faire rembourser leurs billets. Leurs vacances pourraient donc bien risquer de tomber à l’eau…stoppées en plein vol.

Ce samedi 20 mai, en fin d'après-midi et suite à notre article, la responsable de communication de Corsair a apporté quelques précisions : "On ne parle pas d'arrêt de la ligne. Elle est bien suspendue sur la période estivale et ce jusqu'à janvier 2018. En effet, nous positionnerons un 747 et la piste de Dzaoudzi est dans l'incapacité de l'accueillir".

Publié ce samedi 20 mai 2017 à 3 heures, actualisé à 17h50 / mp/www.ipreunion.com

   

6 Commentaire(s)

Chebani, Posté
Le billet air Austral trop chère
J'ais achète un billet en urgence mois et mon petite garçon pour 1 semaines
Réunion- MAYOTTE
1001,80 EURO
POUR UNE voyage de 1h40
Tegor, Posté
Je remarque qu'il y a très peu de commentaires ( 3 personnes différentes ) si c'était Air Austral cela aurait été autrement .
Empanne!, Posté
Liaison stoppée en plein vol? Ne comptez pas sur moi pour embarquer! Par ailleurs, la Redaction : "Les liaisons directes entre La Réunion et Mayotte menés par Corsair pourraient bien être stoppés en plein vol."
Tegor, Posté
C'est çà les effets d'annonce pour déstabiliser une autre Cie et les gens s'engouffrent naturellement dans le piège .Mais que font les autorités pour sévir, elles sont les seules à ne pas être au courant ..
Tegor, Posté
Si on veut faire de l'ombre à Air austral , il faut éviter : le peut etre ben que OUI peut etre ben que NON . On vend des billets et on assure pas les liaisons puis il faut attendre 2 mois pour se faire rembourser .
Brett, Posté
Les compagnies, toutes les compagnies, vous traitent comme du bétail, et nous, moutons, nous ne réagissons pas !