MENU

[VIDEO] Après une première tentative l'an dernier :

Kilian Jornet a dominé l'Everest


Posté par
Dans la nuit du 21 au 22 mai 2017, le traileur de l'extrême, Kilian Jornet a gravi l'Everest (8848m) nous apprend le journal sportif l'Equipe ce lundi. Après une première tentative en août 2016, abandonnée en raison des mauvaises conditions météorologiques, le double vainqueur de la Diagonale des fous a finalement réalisé l'ascension du "Toit du monde".
Dans la nuit du 21 au 22 mai 2017, le traileur de l'extrême, Kilian Jornet a gravi l'Everest (8848m) nous apprend le journal sportif l'Equipe ce lundi. Après une première tentative en août 2016, abandonnée en raison des mauvaises conditions météorologiques, le double vainqueur de la Diagonale des fous a finalement réalisé l'ascension du "Toit du monde".

Cette ascension, "l'Espagnol l'a réalisé sans oxygène et en style alpin (sans matériel lourd, sans corde fixe et sans passer de nuit dans un camp d'altitude)" écrit l'Equipe.

"Contrairement à ses plans initiaux, qui consistaient à emprunter le couloir Nord du versant chinois de l'Everest, Kilian Jornet a finalement choisi la voie normale tibétaine pour sa tentative de record. Il est parti du monastère de Rombuk (5 100m), le 20 mai à 22h. Selon un communiqué de son équipe, il lui aurait fallu 26h pour atteindre le sommet" continue le site sportif.

 

" Jusqu'à 7 700m d'altitude, je me sentais bien, et tout s'est passé comme prévu. Ensuite, j'ai commencé à avoir des problèmes d'estomac, certainement dus à un virus. A partir de là, j'ai du progresser plus lentement, et m'arrêter très souvent pour récupérer. Malgré tout, je suis parvenu au sommet à minuit ", a déclaré Jornet, cité par l'Equipe. Il aurait décidé de rester sur son camps de base à 6500m d'altitude, pour reprendre des forces avant de redescendre.

 

 

En août 2016, le spécialiste des montagnes avait préparé son ascension. Faute de conditions météorologiques favorables, l'épreuve n'avait pu se dérouler.

Pour rappel, Kilian Jornet a remporté deux fois la Diagonale des Fous, en 2010 et 2012. Le toit du monde est une montagne qu'il peut rajouter avec fierté à sa panoplie déja foulée.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !