Un lot de boues responsable :

Sainte-Marie - Les mauvaises odeurs identifiées et traitées


Publié / Actualisé
Depuis quelques jours, des mauvaises odeurs flottent autour de la station d'épuration du Grand Prado à Sainte-Marie. Ce vendredi 9 juin 2017, le 3/4 des boues responsables des odeurs a été évacué, indique Veolia. Leur retrait complet du site devrait être terminé d'ici la semaine prochaine. Nous publions le communiqué du service d'eau ci-dessous.
Depuis quelques jours, des mauvaises odeurs flottent autour de la station d'épuration du Grand Prado à Sainte-Marie. Ce vendredi 9 juin 2017, le 3/4 des boues responsables des odeurs a été évacué, indique Veolia. Leur retrait complet du site devrait être terminé d'ici la semaine prochaine. Nous publions le communiqué du service d'eau ci-dessous.

Suite à un aléa d’exploitation, un lot de boues issu de la filière de traitement du Grand Prado, présente une odeur forte et inhabituelle, perceptible à proximité de la STEP.

Les 3⁄4 des boues responsables des odeurs évacuées


Le lot de boues présentant une anomalie a pu être identifié et isolé, et est actuellement en cours d’évacuation. Les 3/4 de ces boues ont à ce jour pu être évacuées. Leur retrait complet du site nécessitera une à deux journées de plus.
Ces boues dégagent une odeur forte et persistante qui peut incommoder les plus sensibles. Elles ne contiennent néanmoins pas de composés type métaux lourds ou plastique. Il s'agit de matière organique.

Une odeur de "brûlé" qui ne peut être traitée, qu’en partie, par la chaine de désodorisation du site


L'odeur dégagée par ces boues est due à un phénomène de combustion lente et s'apparente, de par sa teneur en carbone, à une odeur de "brûlé".
Cette odeur ne peut être traitée qu'en partie par nos tours de désodorisation et est ainsi perceptible autour de la station d'épuration, dans certains secteurs de Sainte Marie, notamment vers la zone de Duparc orientée dans le sens du vent.Nous avons identifié plusieurs pistes comme pouvant être à l'origine de ce phénomène, qui ne s’était encore jamais produit sur le site. Nous sommes actuellement en train d’étudier ces différentes hypothèses avec nos experts.
Les effectifs et les moyens mobilisés depuis plusieurs jours par Veolia Eau Réunion ont été renforcés afin d’organiser l’évacuation de ces boues dans les plus brefs délais.
Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et mettons tout en œuvre pour un retour à la normale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !