Contrôles de gendarmerie :

459 infractions relevées, 40 permis retirés ce week-end


Publié / Actualisé
L'Escadron départemental de sécurité routière a effectué plusieurs contrôles routiers ce week-end. Au total, 459 infractions ont été relevés e 40 permis ont été retirés.
L'Escadron départemental de sécurité routière a effectué plusieurs contrôles routiers ce week-end. Au total, 459 infractions ont été relevés e 40 permis ont été retirés.

Les gendarmes ont consacré 634 heures de services à des contrôles spécifiques de police route ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l'origine des accidents. Plus d'un millier de véhicules ont été contrôlés et 40 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ.

Au total, les actions destinées à combattre l'insécurité routière réalisées depuis vendredi soir ont permis de constater 459 infractions dont 40 délits :

- 70 alcoolémies dont 32 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d'alcool dans le sang). Le conducteur d'un scooter circulait avec 2,42g/litre de sang. 5 jeunes conducteurs figurent parmi les procédures contraventionnelles.

- 03 conduites sous l'emprise de stupéfiants;

- 126 dépassements de la vitesses;

- 05 conduites sans permis de conduire;

- 15 usages de téléphone au volant;

- 30 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;

- 8 non ports du casque;

- 15 autres infractions génératrices d'accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc...);

- 187 autres infractions diverses  (équipements, règles administratives, bruit, émission de fumées, etc).

Au cours des deux dernières nuits, les gendarmes sont intervenus sur 16 conduites dangereuses et accidents de la circulation sans conséquences corporelles. L'alcoolémie a été détectée positive dans 7 de ces interventions avec un taux de 3,10 grammes dans le sang pour un automobiliste seul en cause, ayant perdu le contrôle de son véhicule à la Rivière Saint-Louis.

La gendarmerie rappelle dans son communiqué que "celui qui conduit c'est celui qui ne boit pas" !
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !