Un véhicule a percuté leur fourgon, le parquet anti-terroriste saisi :

Paris - Des gendarmes attaqués sur les Champs-Elysées


Publié / Actualisé
Ce lundi 19 juin 2017, la police est intervenue à Paris, sur le secteur des Champs-Elysées. Un véhicule a percuté un fourgon de la gendarmerie en fin d'après-midi. L'homme au volant transportait une bonbonne de gaz et sa voiture a explosé au moment de l'impact. Un périmètre de sécurité a été dressé sur les lieux. Aucun blessé ne serait à déplorer pour le moment.
Ce lundi 19 juin 2017, la police est intervenue à Paris, sur le secteur des Champs-Elysées. Un véhicule a percuté un fourgon de la gendarmerie en fin d'après-midi. L'homme au volant transportait une bonbonne de gaz et sa voiture a explosé au moment de l'impact. Un périmètre de sécurité a été dressé sur les lieux. Aucun blessé ne serait à déplorer pour le moment.

22h25 - Une perquisition est menée au domicile de l'assaillant.

19h20 - L'auteur des faits est mort, déclare le ministre de l'Intérieur.

19h10 - L'assaillant transportait une bonbonne de gaz sur lui. Une kalachnikov a également été retrouvée. Une opération de déminage est en cours.

 

 

18h55 - La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête.

18h40 - Le conducteur est "grièvement blessé", indique l'AFP. Une arme a été découverte sur lui.

 

 

18h35 - C'est lors de l'impact que la voiture a explosé. L'acte volontaire est privilégié.

18h30 - "A terre, l'homme est actuellement inconscient" et son véhicule est en feu, ont indiqué des sources policières à l'AFP, sans préciser dans l'immédiat s'il s'agissait d'un accident ou d'un acte volontaire. Un important dispositif de sécurité a été déployé par la préfecture de police, qui recommande d'éviter le secteur.

Ce que l'on sait - La préfecture de police de Paris a indiqué qu'une opération policière était en cours sur les Champs-Elysée. Un véhicule aurait percuté un fourgon de gendarmerie.

 

 

Pour rappel, un attentat s'était produit sur les Champs-Elysées le 20 avril. Un policier avait perdu la vie, sous les tirs d'un assaillant. L'attaque avait été revendiquée par l'État Islamique.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !