[AUDIO-VIDEO] Une pétition a été déposée :

Semaine de quatre jours : les syndicats devront attendre le décret pour être fixés


Publié / Actualisé
Dès 14h, ce mercredi 21 juin, les sept syndicats de l'éducation de La Réunion se sont rassemblés devant le rectorat afin de déposer leur pétition. Cette dernière concerne le retour de la semaine de quatre jours dans les écoles, dès la rentrée prochaine. Ils ont été reçu par l'inspecteur d'académie, le secrétaire général et l'attaché du recteur. Après moins de dix minutes de discussion, le rectorat demande aux enseignants d'attendre la sortie du décret pour entamer les démarches auprès des conseils d'écoles et communes.
Dès 14h, ce mercredi 21 juin, les sept syndicats de l'éducation de La Réunion se sont rassemblés devant le rectorat afin de déposer leur pétition. Cette dernière concerne le retour de la semaine de quatre jours dans les écoles, dès la rentrée prochaine. Ils ont été reçu par l'inspecteur d'académie, le secrétaire général et l'attaché du recteur. Après moins de dix minutes de discussion, le rectorat demande aux enseignants d'attendre la sortie du décret pour entamer les démarches auprès des conseils d'écoles et communes.

C’est après l’annonce du Ministre de l’Education concernant la possibilité d’un retour des quatre jour d’école que l'intersyndicale du 1er degré avait fait circuler une pétition à l'ensemble des établissements. Plus de 250 écoles ont signé pour ce retour dès la prochaine rentrée 2017.

Ce mercredi après midi, les représentants des syndicats espèraient que le rectorat entende les revendications. " On continue la bataille qu’on a engagé depuis deux semaines sur les rythmes scolaires ", déclare Katell Louarn, représentante du SNUDIFO. A l’heure actuelle, ce sont 99% des enseignants qui réclament la fin des rythmes scolaires. " On s’évertue à ne pas écouter ceux qui sont dans les classes avec les élèves, c’est une grosse erreur ", ajoute-t-elle.

En ce qui concerne les communes, actuellement trois sont favorables au retour à la normale. Lors de la réunion tenue cet après-midi, le rectorat annonce une phase d’expérimentation de la commune de Saint-Paul dès la rentrée prochaine.

Les syndicats restent confiants. Dès la parution du décret relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques, ils pourront officiellement consulter les conseils d’écoles et les communes pour un éventuel retour de la semaine de quatre jours.

de/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !