[AUDIO] "Ballon Rond pour tantine cool" :

Le handball féminin en haut de l'affiche


Publié / Actualisé
Ce samedi 1er juillet 2017, le club HBF de Saint-Denis organise "Ballon Rond pour tantine cool" au gymnase Champ Fleuri. Le but de l'événement est de promouvoir et de développer le handball féminin, cette discipline sportive très souvent associée aux hommes. Lors de ce projet, les participants sensibiliseront le public sur la maladie de Parkinson.
Ce samedi 1er juillet 2017, le club HBF de Saint-Denis organise "Ballon Rond pour tantine cool" au gymnase Champ Fleuri. Le but de l'événement est de promouvoir et de développer le handball féminin, cette discipline sportive très souvent associée aux hommes. Lors de ce projet, les participants sensibiliseront le public sur la maladie de Parkinson.

"Ballon rond pour tantine cool", ce n’est pas uniquement du handball pour des filles sympas. C’est également un camp d’entrainement, des tournois et un match de gala. Toute une organisation pour valoriser et développer la discipline sportive chez les Réunionnaises. 

Malgré le manque de promotion du handball, ce sport est l’activité la plus pratiquée par les filles de l'île. " Les résultats sportifs des licenciées tardent un peu mais leur travail et la qualité sont là. Il ne leur manque juste un déclic ", explique Fabrice Salai, Président du HBF Saint-Denis.
 

 

Pour répondre au développement de la féminisation du handball, le HBF a pris les devants. Et pour la première fois un match de gala féminin est organisé sur l'île. Un match de Leila Lejeune, Réunionnaise et championne du monde d’handball 2003 et de ses anciennes coéquipières de l’équipe de France. Pour la sportive, le match de gala est " un moment convivial et l’occasion de retrouver ses copines qu’elle n’avait pas vu depuis 2013. " J’avais vraiment envie qu’elles viennent goûter au soleil de La Réunion et qu’elles mettent du rêve dans les yeux de plus jeunes", lâche Leila Lejeune, décorée de la légion d’honneur en 2016.

 

- Maladie de Parkinson -

Les championnes du monde animeront également un camp d’entrainement intitulé "Angélique Spincer" le 1er juillet au gymnase de Champ Fleuri. Lors de ce projet, il s’agira pour les athlètes de haut niveau de faire découvrir la rigueur qu’exige le sport professionnel. Elles échangeront sur leur parcours avec les jeunes filles.

Ce jeudi 29 juin, une caravane de handball se déplacera dans les quartiers de Saint-Denis avec les athlètes professionnelle. L’objectif est de rassembler un maximum de jeunes filles pour l’organisation d’un tournoi géant en fin d’année scolaire.

Outre la valorisation et le développement de la discipline sportive chez les femmes, le HBF de Saint-Denis souhaite sensibiliser la population à la maladie de Parkinson lors de cet événement. " La solidarité st une valeur essentielle que véhicule le sport et les athlètes y sont toujours très sensibles ", déclare le président du club, Fabrice Salai.

Emmanuelle Mussard, déléguée départementale de France Parkinson Réunion rappelle que le Parkinson est la maladie du mouvement. " Les personnes qui en sont atteintes ont besoin de faire une activité sportive pour avoir une meilleure qualité de vie ", explique-t-elle. La présidente espère donc que samedi soir, de nombreuses personnes seront sensibles à la cause et verse 1 euro symbolique.
 

- Programme du 1er juillet - 

Entraînements : 

Pour les 2001 - 2002, de 9h à 12h avec Laurence Maho, Leila Lejeune, Nicolas Valérie et Said Mohamed

Pour les moins de 10ans, de 12 ans et de 14 ans, de  13h30 à 18h, encadrés par les championnes du monde 2003

Match de Gala : HBF Saint-Denis (et invités) contre les chmapionnes du monde 2003, de 18h30 à 21h

de/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !