MENU

Retour à la semaine de quatre jours avec le mercredi non travaillé :

Rythmes scolaires : les syndicats veulent que le Recteur change d'avis


Posté par
L'intersyndicale de l'éducation s'est postée, dans l'après-midi de ce vendredi 7 juillet 2017 devant les locaux de l'Académie de La Réunion pour protester contre la décision du Recteur Vêlayoudom Marimoutou, qui ne souhaite pas modifier les rythmes scolaires et revenir sur la semaine de quatre jours. Le retour à cette fréquence est réclamée par les syndicats, mais aussi les enseignants et les parents d'élèves. (Photo d'illustration)
L'intersyndicale de l'éducation s'est postée, dans l'après-midi de ce vendredi 7 juillet 2017 devant les locaux de l'Académie de La Réunion pour protester contre la décision du Recteur Vêlayoudom Marimoutou, qui ne souhaite pas modifier les rythmes scolaires et revenir sur la semaine de quatre jours. Le retour à cette fréquence est réclamée par les syndicats, mais aussi les enseignants et les parents d'élèves. (Photo d'illustration)

Un décret autorisant les communes de France à rétablir la semaine de quatre jours si elles le souhaitent, est paru au Journal Officiel le 28 juin dernier. Pourtant, Vêlayoudom Marimoutou, recteur de l'Académie de La Réunion, précisait sur le plateau d'Antenne Réunion le 5 juillet dernier, à l'occasion de la publication des résultats du bac, que cette décision relevait d'une procédure et qu'elle nécessitait "l'avis des inspecteurs d'académie".

Pourtant, "les élèves, mais aussi les enseignants sont fatigués" explique Katell Louarn, secrétaire départementale de SNUDI-FO (syndicat Force ouvrière du premier degré). Cette manifestation aura pour but d'interpeller le recteur "au moment même ou se tient le conseil de l'Education nationale. Nous avons inssté pour que cette question soit d'ailleurs à l'ordre du jour" précise la représentante syndicale.

"Notre objectif, c'est bien sûr la réussite des élèves. Ils sont fatigués, on constate une dégradation des apprentissages" note Katell Louarn. Mais les enseignants aussi seraient moins productifs, sans le repos du mercredi.

"Le retour de la semaine de quatre jours est réclamé à la quasi-unanimité" constate la représentante syndicale. Le Tampon, Saint-Paul, Salazie, Saint-Philippe ont d'ailleurs déjà demandé au recteur de repasser à 4 jours. Alors, les syndicats espèrent "que le recteur prendra la bonne décision, sinon, c’est vrai que l’on risque d’avoir une rentrée mouvementée".

de/jm/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Manoman, Posté
Au dessus du recteur, il y a bien le ministre ... qui pourrait lui dire coucouh' panier ... vu que le recteur de notre île n'a visiblement pas bien compris que la semaine de 4j et demis est une aberration ... forcément le recteur n'a pas de classe ... il faudrait lui en donné une pendant quelques années pour le remettre à jour de certaines réalités !