Contrôles routiers du week-end de la gendarmerie (actualisé) :

188 infractions, 39 délits et 30 retraits de permis de conduire


Publié / Actualisé
Les gendarmes consacraient 437 heures de services à des contrôles spécifiques de police ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l'origine des accidents du 14 juillet au 16 juillet 2017. Près de 800 véhicules ont été contrôlés et 30 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ. Nous publions ci-après le communiqué de la gendarmerie de La Réunion.
Les gendarmes consacraient 437 heures de services à des contrôles spécifiques de police ciblant les conduites addictives, les excès de vitesse et les fautes de comportement à l'origine des accidents du 14 juillet au 16 juillet 2017. Près de 800 véhicules ont été contrôlés et 30 usagers se sont vus retirer leur permis de conduire sur le champ. Nous publions ci-après le communiqué de la gendarmerie de La Réunion.


Voici le bilan des infractions au code de la route relevées au cours du week-end écoulé par l'ensemble des unités de gendarmerie de la Réunion. Au total, les actions destinées à combattre l'insécurité routière réalisées depuis vendredi soir ont permis de constater 188 infractions dont 39 délits :

- 37 alcoolémies dont 29 délictuelles (taux supérieur à 0,80 g/l d'alcool dans le sang); le taux le plus élevé constaté étant de 1,82g d'alcool pur par litre de sang

- 4 refus d'obtempérer: les auteurs sont identifiés et les auditions en cours. (Délits)

- 6 conduites sans permis de conduire; (Délits)

- 106 dépassements de la vitesse

Un conducteur circulant à 145 km/h dans une zone limité à 90 a fait l'objet d'une rétention de son permis de conduire en vue d'une suspension administrative. Le pilote d'un scooter 50cm3 a été flashé à 100 Km/h alors qu'il est réglementairement limité à 45km/h. Identifié il recevra prochainement une convocation devant le tribunal de police de Saint-Pierre.

- 11 usages de téléphone au volant;


- 10 non-ports de la ceinture et/ou dispositifs de retenue pour enfants;

- 4 non ports du casque;

- 4 autres infractions génératrices d'accidents graves (franchissement lignes continues, non respect du stop ou feu rouge, non respect des priorités etc...);

- 6 autres infractions diverses  (équipements, règles administratives, bruit, émission de fumées, etc).

Au cours des deux nuits du WE, l'intervention des gendarmes a été engagée sur  9 accidents de la circulation tous sans conséquences corporelles ainsi que pour deux comportements dangereux d'usagers de la route signalés au CORG. Sur ces 9 interventions routières nocturnes,  05 conducteurs ont été détectés positif à l'éthylomètre.


Le respect du code de la route réduirait de 95% le nombre d'accidents sur les routes de La Réunion en zone gendarmerie.

   

1 Commentaire(s)

RIPOSTE974, Posté
A continuer ça risque de devenir une banalité , à en croire que la gendarmerie
française péi ne travaille uniquement que les dimanches et jours fériés !
Tous les dimanches la même musique ...

"À force de tout voir, on finit par tout supporter…

À force de tout supporter, on finit par tout tolérer…

À force de tout tolérer, on finit par tout accepter…

À force de tout accepter, on finit par tout approuver. "

(Saint Augustin)