[LIVE/PHOTOS-VIDÉOS] Selon le dernier bulletin de l'Observatoire (actualisé) :

L'intensité éruptive reste constante au Piton de la Fournaise


Publié / Actualisé
La féérie se poursuit ce dimanche 16 juillet 2017. Trois jours après son réveil, le volcan continue son spectacle grandiose. Le phénomène évolue. Le point sur les derniers éléments.
La féérie se poursuit ce dimanche 16 juillet 2017. Trois jours après son réveil, le volcan continue son spectacle grandiose. Le phénomène évolue. Le point sur les derniers éléments.

17 heures : Le trémor volcanique progressait dans la nuit du 15 au 16 juillet. Cet indicateur de l'intensité éruptive en surface se maintient à un niveau constant depuis 8 heures du matin. L'éruption se poursuit.

Une information détaillée dans le dernier bulletin quotidien de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise, publié en fin d'après-midi.

Les scientifiques n'enregistraient aucune sismicité sous l'édifice du Piton. Ils constataient, cependant, une légère déflation au sommet du cône terminal. Les débits minimales sont de l'ordre de 1 à 3 mètres cubes.

10 h 20 : Le trémor volcanique, synonyme d'activité de surface, augmente depuis la nuit du samedi 15 juillet. "Cela ne signifie pas que l'activité est plus importante. Nous sommes dans un changement de morphologie du site éruptif. Deux cônes se formaient, samedi. On pense vraiment qu'il y a des évolutions dans la morphologie des cônes", explique Aline Peltier, la directrice de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise. Ces fluctuations du trémor sont des phénomènes régulièrement observés lors des crises éruptives en raison de la géométrie du cône en cours d'édification.

Les deux cônes peuvent fusionner afin de former un édifice principal. "Si l'éruption dure, on aura plus qu'une seule fontaine de lave et un seul site et il risque d'y avoir un seul cône comme lors des précédentes éruptions. Nous effectuerons une sortie pédestre, lundi, si le temps le permet pour faire des mesures et des observations", ajoute la spécialiste.

9 heures : Météo France annonce des températures comprises entre deux et seize degrés au volcan pour la journée de ce dimanche 16 juillet 2017. Le soleil reste présent même si la station prévoit des éclaircies et des vents de 20 km/h.

Ne négligez pas les conseils de sécurité les plus élementaires. En cette période d'hiver austral, équipez-vous de vêtements chauds, de chaussures et d'une tenue de sport. Évitez donc les savates deux doigts... Prenez plutôt de quoi vous hydrater et vous alimenter.

Direction ensuite le sentier du Piton de Bert au départ du parking Foc Foc pour les marcheurs. Malgré une baisse normale de l'intensité, le front de coulées se situe, lui, à 2,2 kilomètres du site éruptif. La hauteur des laves ne dépasse pas les 30 mètres de haut. Ce samedi 15 juillet, les débits diminuaient mais le spectacle, lui, demeure.

On ignore quel type de journée nous réserve les entrailles du Piton mais un autre événement marquait la journée d'hier. La préfecture autorisait une expérimentation avec la descente dans l'enclos Fouqué d'un groupe encadré par des accompagnateurs et des guides de montagne. Ces personnes testaient la découverte du volcan en pleine éruption afin de savoir si une ouverture au grand public peut être possible dans les mêmes conditions.

Impossible de savoir pour l'instant si ce type de sorties se concrétisera un jour. Comme le phénomène volcanique, il faut surveiller cette initiative. En attendant d'en savoir plus, on se contentera de visionner les images tournées par le photographe d'Imaz Press. Il survolait la coulée.

 

 

Il vous faudra entre trois à quatre heures, aller-retour, pour aller contempler le show en vous rendant au point de vue. Le site éruptif se situe à 750 mètres à l'Est du piton Kala-Pélé (éruption d'août-octobre 2015) et à 850 m à l'ouest de Château Fort. Soit à environ 2,2 kilomètres à l'Est, Nord-Est du Piton de Bert. Lors des relevés effectués vendredi matin, la fissure s'étendait sur une longueur approximative de 450 m.

 

 

Le Piton de la Fournaise entrait en éruption le 14 juillet à 00 h 50. L'occasion de passer une fête nationale féérique avec ce feu d'artifice péi. Bienvenue à La Réunion avec le déchaînement des éléments.

 

 

On ne sait pas vous, mais nous : on ne s'en lasse pas... Il s'agit de la troisième éruption de l'année après le spectacle éclair du 17 mai dernier, débuté à 20 h 10 puis finalement stoppé à 1 heures du matin. Le premier événement de 2017 durait, lui,  plus longtemps. Du 31 janvier au 27 février.

 

 

POUR RAPPEL

Le Piton de la Fournaise est l'un des plus actifs au monde. Il est entré en éruption à une quinzaine de reprises au cours de 10 dernières années.

 

Revivez les précédentes éruptions : ici.

 

ts/rb/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !