Planifiez vos envies avec facilité :

"Freettter" : l'application péi officiellement lancée


Publié / Actualisé
"Freettter", avec 3 "T" pour FREE Time TogeThER - en anglais Temps libre partagé ensemble) c'est le nom de l'application conçue à La Réunion par plusieurs "Start-Uper" réunionnais, lancée le 26 juillet dernier.
"Freettter", avec 3 "T" pour FREE Time TogeThER - en anglais Temps libre partagé ensemble) c'est le nom de l'application conçue à La Réunion par plusieurs "Start-Uper" réunionnais, lancée le 26 juillet dernier.

Elle a été présentée à l’occasion d’un "pitch" (présentation) au Cinépalmes de Sainte-Marie le 26 juillet dernier, avec animations vidéos, défilé de "Screen Shots" (Captures d’écran de smartphone) de l’application, devant les spectateurs, composés également d'institutionnels, d'entrepreneurs, et de soutiens personnels qui ont contribué au buzz de sa vidéo pour le concours "100patates".

"Freettter" est maintenant disponible sur les stores Apple et Androïd, en téléchargement gratuit. L'idée de l'application ? "Faciliter et simplifier l’organisation d’évènements, de prise de rendez-vous pour pallier les limites des applications existantes jugées chronophages et inadaptées pour se réunir dans la vraie vie et partager un moment convivial", explique l'équipe de création dans un communiqué.

""Freettter" s’est vite révélé être une philosophie de vie, un état d’esprit, un style de vie. Innovation digitale permettant dans une plateforme unique, l’application est simple d’accès, visuellement attrayante et fonctionnellement intuitive" et " permet de combiner les avantages des applications existantes (envoyer un message avec une envie, une proposition de sortie ou de rencontre, à une personne ou à un groupe, en simultané ou de façon séquencée en fonction d’un ordre de choix de contacts et de leurs réponses tout en synchronisant dans l’agenda) avec bien moins d’inconvénients et en particulier un gain considérable de temps" explique-t-elle encore.
 

- Que fait-on avec cette appli ? -

"La force de l’application, outre un design soigné, des fonctionnalités simples et accessibles, tient dans "l’ultimatum". En effet, passé le téléchargement de l'application et
l’inscription via la création d’un compte en quelques secondes pour la première utilisation,  l’utilisateur est invité à formuler en 4 clics une proposition, son envie (ciné, resto, concert, activité de loisir, sortie shopping, week-end, voyage etc.), un "Wish" ("désir" en anglais) puis de définir un lieu (le nom d’un restaurant si le" Wish" est un déjeuner), d’indiquer "quand" il souhaite partager son envie (date et heure) et de choisir dans sa liste d’amis "Freettter" (contacts Facebook et répertoire téléphonique) les destinataires de son "Freet", c’est-à-dire sa proposition.

Plusieurs options pour la sélection du "With " (le "Qui" dans les contacts) offrent à l’utilisateur la possibilité de sélectionner un ou plusieurs amis, et même de créer des groupes qui recevront un "push" (une "notification" même si l’application n’est pas ouverte dans leur téléphone) invitant à prendre connaissance de la proposition (quoi, où et quand) tous en même temps ou de façon hiérarchisée, c’est-à-dire par ordre de préférence de celui qui envoie la proposition.

Ainsi, si le premier choix de sortie pour aller voir le nouveau film de Luc Besson, "Valerian", ne  répond pas dans le délai sélectionné (en minutes, heures ou jours), ou indique être indisponible (juste 1 click pour celui qui reçoit), l’application envoie automatiquement par ordre successif la proposition aux suivants de la liste d’amis choisis pour mon invitation.

"Fini les états d’âmes, la gestion des conflits d’agenda selon les disponibilités des uns et des autres, les conversations et tchats qui font dévier de sujets. Avec le délai imparti que je fixe c’est mon envie qui prime et qui m’aime me suive" dit le communiqué.

Délai imparti... oui car l’originalité décisive de l’application, originalité qui pourrait bien faire fureur ici à La Réunion et au-delà c’est l’ultimatum ! Fini les délais d’attente pour une réponse parce que mes amis sont noyés dans leurs fils d’actualité facebook ou submergés de notifications "whatsapp", "messenger" ou simplement sms" promet l'équipe conceptrice de Freettter.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !