Tribune libre d'Yvon Bello :

"Oui à la création de La Rivière Saint-Louis en 2018"


Publié / Actualisé
Yvon Bello, membre du Parti communiste réunionnais (PCR) et ancien conseiller général, dénonce l'attitude des élus du conseil municipal de Saint-Louis. Ils votaient pour le report à 2020 de la création de la commune de La Rivière Saint-Louis. Une décision à laquelle il s'oppose. Nous publions ci-après son communiqué en intégralité (Photo d'archives)
Yvon Bello, membre du Parti communiste réunionnais (PCR) et ancien conseiller général, dénonce l'attitude des élus du conseil municipal de Saint-Louis. Ils votaient pour le report à 2020 de la création de la commune de La Rivière Saint-Louis. Une décision à laquelle il s'oppose. Nous publions ci-après son communiqué en intégralité (Photo d'archives)

 

Lettre ouverte aux Riviérois (es)
Je m’adresse à vous parce que, comme vous, je déplore vraiment ce qui se passe, ici, à La Rivière. Comme vous, je considère que les élus (es) de Saint-Louis se sont livrés à un bien triste spectacle lors du dernier conseil municipal. Les riviérois (es) s’en seraient bien passer. Comme vous, je désapprouve sans excuse possible leur tentative de faire échouer la création de la commune de La Rivière l’année prochaine.

Et donc, comme vous, je n'admets pas que des personnes s’approprient un pouvoir qu’elles n’ont pas reçu de la population pour exiger du préfet qu’il renonce à appliquer son arrêté du 17 mars 2017 ; lequel arrêté crée la commune de la Rivière au 1 janvier 2018. Pour ma part, je souhaite au contraire que toutes les autorités compétentes (État, Civis, Mairie, etc) poursuivent sereinement la procédure pour ériger la Rivière en commune.

C’est juste une question de volonté politique, car il reste assez de temps pour réunir les commissions de travail ; finaliser le dernier rapport et le transmettre au préfet pour un ultime arbitrage sur la répartition des moyens entre les deux futures communes. Il serait également souhaitable que des personnalités locales – si influentes soient-elles – s’abstiennent d’interférer dans le processus en cours. La volonté populaire de voir naître la 25ème commune en 2018 ne peut souffrir de manipulation.


En ce qui me concerne, le but reste identique à ce que nous avions entrepris il y a maintenant une quinzaine d’années avec mes camarades et la population : "Faire de la Rivière la 25ème commune de La Réunion".

Salutations sincères.

Yvon BELLO
Ancien conseiller général Membre du PCR

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !