MENU

Ca s'est passé un 8 août :

2015 - Vol MH370 : les Réunionnais et la gendarmerie poursuivent les recherches


Posté par
Dans le cadre de l'enquête sur la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, la gendarmerie avait mené le samedi 8 août 2015 des opérations de recherche de nouveaux débris. Les gendarmes de la brigade de Saint-Benoît avaient été mobilisés sur le littoral est de l'île, à Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Pendant ce temps, les Réunionnais continuaient de faire des découvertes qui intéressaient les hommes de la BGTA (Brigade de gendarmerie des transports aériens).
Dans le cadre de l'enquête sur la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, la gendarmerie avait mené le samedi 8 août 2015 des opérations de recherche de nouveaux débris. Les gendarmes de la brigade de Saint-Benoît avaient été mobilisés sur le littoral est de l'île, à Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Pendant ce temps, les Réunionnais continuaient de faire des découvertes qui intéressaient les hommes de la BGTA (Brigade de gendarmerie des transports aériens).

 

Alors qu'elle se promenait en VTT sur le littoral de Saint-André, Sabrina a fait une drôle de découverte ce samedi matin là. La jeune femme est tombée nez à nez avec un objet imposant, rempli de divers débris. "J'ai vu un truc qui ressemblait à un cylindre. C'était un petit peu douteux", raconte-t-elle. Elle décide alors d'appeler son mari, ainsi que la police.

Venues sur place, les forces de l'ordre ont pris des photos de cette découverte du jour qui ressemble à une bouée. Les images ont ensuite été analysées par la brigade de gendarmerie des transports aériens.

Du côté de Bras-Panon, Philippe Creissen a trouvé une quantité d'objets qui intéressaient les gendarmes : des paquets de chips de Malaisien, un produit de beauté asiatique, des bouteilles d'eau chinoises ainsi que des vêtements... L'avocat réunionnais répertoriait l'ensemble de ses découvertes sur son compte Twitter.

Précédemment, c'était un accoudoir qui avait attiré l'attention du juriste. "Cela ressemble à la partir d'un accoudoir provenant d'un avion. La police ne l'a pas vu", racontait-t-il sur les réseaux sociaux, joignant de nombreuses photographies de l'objet qui pourrait également provenir d'une voiture américaine.

En effet, cela n'a pas vraiment convaincu les spécialistes de l'aviation civile contactés par Imaz Press Réunion : "à première vue, ça ne ressemble pas à des accoudoirs de sièges classe eco sur ce type de machine. Généralement les accoudoirs incorporent des équipements multimédia. [...] Un morceau de mousse devrait être bien plus recouvert d'algues qu'un morceau de métal avec de la peinture aéronautique. Le morceau semble très propre, c'est étonnant."

Mobilisée dans le cadre du dispositif annoncé par l'Etat français, la gendarmerie a inspecté ce samedi après-midi le littoral de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne à la recherche de nouveaux débris. En plus d'une semaine, environ 90 objets divers ont été recensés par la préfecture de La Réunion. 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !