Baisse des contrats aidés :

Nou Lé Kapab i di non


Publié / Actualisé
L'association Nou Lé Kapab vient de lancer une campagne de sensibilisation pour s'opposer à la baisse des contrats aidés. Cette campagne prend la forme de pétitions en ligne et en version papier. La structure envisage de rencontrer la population et d'organiser des actions dans les jours à venir. Plus de 360 personnes apposaient déjà leur signature. Nous publions ci-après son communiqué en intégralité. (Photo d'archives)
L'association Nou Lé Kapab vient de lancer une campagne de sensibilisation pour s'opposer à la baisse des contrats aidés. Cette campagne prend la forme de pétitions en ligne et en version papier. La structure envisage de rencontrer la population et d'organiser des actions dans les jours à venir. Plus de 360 personnes apposaient déjà leur signature. Nous publions ci-après son communiqué en intégralité. (Photo d'archives)

 

Alors que La Réunion connait un taux de chômage hors norme et touche principalement les jeunes,  l’Etat vient de décider une baisse drastique des emplois aidés pour le second semestre 2017. Le nombre de contrats aidés passera donc de 11 000 à 1800,  à quelques jours de la rentrée scolaire et sans que les collectivités, les associations, les entreprises ne soient préparées à une telle baisse. Les conséquences sont immédiates et la rentrée scolaire prévue le 18 août est d’ores et déjà décalée dans 21 communes de La Réunion pour des raisons de sécurité et d’accompagnement des élèves.

Oui les contrats aidés ont atteint leur limite et ne permettent pas une insertion vers l’emploi durable, mais l’alternative doit être mise en place dans la concertation et dans un calendrier accepté par tous. On ne peut pas du jour au lendemain supprimer les contrats aidés sans apporter une solution alternative. Ensemble, signons la pétition pour dire NON à la baisse des contrats aidés et mettre en place une alternative durable, concertée et adaptée aux besoins de la population.

Pour résumé nous demandons:

1 - Le maintien du nombre de contrats aidés pour l'année 2017

2- La mise en place d'une conférence extraordinaire sur l'emploi avec tous les acteurs pour trouver une alternative durable, adaptée aux besoins de la population et un calendrier d'application (Quel recrutement? Quel besoin? Quel avenir? Quelle répartition de l'emploi? Quelle optimisation des taches ? Quels sont les nouveaux besoins de la population? Quelle mutualisation ? ... on met tout à plat !)

Si vous souhaitez signez la pétition, c'est par ici.

   

1 Commentaire(s)

Fleur des iles, Posté
Si ce n était pas des contrats .on était tous au chômage .J ai envie de travailler malgré mes 54 ans .si on donnait une sort d aide .j aurais laisser à la place aux plus jeunes .On à besoin