Un préavis de grève pour le 24 août :

Perturbations à prévoir dans les établissements scolaires


Publié / Actualisé
Le syndicat FNEC-FP FO vient de déposer, ce vendredi 18 août 2017, un préavis de grève valable à partir du 24 août. En cause : les conditions difficiles de la rentrée effectuée ce vendredi dans six communes. Les élèves des écoles de dix-huit autres villes retourneront en classe le 22 août. (Photo d'archives)
Le syndicat FNEC-FP FO vient de déposer, ce vendredi 18 août 2017, un préavis de grève valable à partir du 24 août. En cause : les conditions difficiles de la rentrée effectuée ce vendredi dans six communes. Les élèves des écoles de dix-huit autres villes retourneront en classe le 22 août. (Photo d'archives)

 

Ce mouvement social devrait concerner les différentes catégories de personnel des établissements scolaires et les services de l’Académie. Une information officialisée dans un courrier transmis au Recteur, Vêlayoudom Marimoutou, en pleine visite ministérielle de Jean-Michel Blanquer, en charge de l’Education nationale.

Jean-Paul Paquiry, secrétaire académique de la Fédération nationale de l'enseignement, de la culture et de la formation professionnelle Force ouvrière, détaille les motifs de ce mouvement. Il qualifie la rentrée "d’extrêmement préoccupante pour de nombreux professeurs stagiaires" en raison de problèmes d’affectation.

Seconde source de colère : les conditions de travail des AED, des AESH, le non-respect de l’avis majoritaire des enseignants concernant le retour à la semaine de quatre jours, le manque de postes ou encore le non dédoublement de 22 classes de CP.

Le syndicaliste s’étonne également "de la suppression des ATSEM en grande section à Saint-Denis." Reste à savoir combien de personnes cesseront le travail, jeudi prochain. Soit deux jours après le retour dans les classes des élèves issus de 18 communes de l’île sur 24. Pas sûr que le conflit perturbe en profondeur le fonctionnement des établissements.

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !