MENU

Sénatoriales (actualisé) :

Nassimah Dindar, tête de liste de l'union de la droite


Posté par
La plateforme de la droite, composée des partis Les Républicains (LR), UDI et Objectif Réunion, présentait ce mardi 22 août 2017 ses candidats pour les élections sénatoriales du 24 septembre. Nassimah Dindar conduira la liste de l'Entente républicaine. Jean-Louis Lagourgue, maire de Sainte-Marie, figurera en deuxième position. Viviane Malet, vice-présidente du Département et adjointe au maire de Saint-Pierre, et Michel Fontaine, sénateur-maire saint-pierrois, complètent le ticket.
La plateforme de la droite, composée des partis Les Républicains (LR), UDI et Objectif Réunion, présentait ce mardi 22 août 2017 ses candidats pour les élections sénatoriales du 24 septembre. Nassimah Dindar conduira la liste de l'Entente républicaine. Jean-Louis Lagourgue, maire de Sainte-Marie, figurera en deuxième position. Viviane Malet, vice-présidente du Département et adjointe au maire de Saint-Pierre, et Michel Fontaine, sénateur-maire saint-pierrois, complètent le ticket.


Deux suppléants doivent prochainement être désignés. Didier Robert, sénateur et président de Région, et le maire de Saint-André, Jean-Paul Virapoullé, troisième vice-président à la pyramide inversée, assistaient d'ailleurs à cette rencontre avec la presse. L'occasion pour tous d'afficher un message "d'unité et de cohérence" dans la perspective de ce vote. Le moment de revenir sur les tractations préalables. La présidente du conseil départemental détaillait ce choix dans un hôtel du chef-lieu. "J'ai rencontré tous les grands électeurs. J'ai dit que je voulais être candidate et tête de liste d'une façon directe. Jean-Louis voulait aussi être candidat", explique-t-elle.

À sa droite, autour de la table, l'élu sainte-marien réagit à son tour. "Je n'ai pas la langue de bois, j'ai eu peur d'être oublié. J'ai donc envoyé un courrier aux grands électeurs. Je suis pleinement heureux d'être sur cette liste", lance-t-il. Michel Fontaine obtenait, lui, l'investiture LR afin de constituer la liste et conduire la candidature de son parti. Lui aussi s'exprime sur ce ticket LR-UDI-Objectif Réunion. "En 2011, aux sénatoriales, il y avait eu deux listes. La famille LR et la famille UDI. Il est normal que nous ayons fait la tournée des popotes pour consulter. Tout ce qui m'intéresse est la victoire de cette liste et le vote en faveur du meilleur parlementaire", glisse le premier magistrat sudiste.

Nassimah Dindar, elle, ne doute pas de la victoire. L'élue souhaite défendre des valeurs de solidarités et la population en difficultés. "La précarité ne concerne pas seulement les personnes âgées, les allocataires du RSA, il y aussi la précarité du niveau de vie. Nos 24 communes sont exsangues. Je désire défendre le droit à l'expérimentation et simplifier les démarches pour les porteurs de handicap. Ce projet de plateforme veut aller au-delà. Nous sommes en cohérence", insiste la dirigeante de la collectivité départementale. Elle termine d'ailleurs en lançant un appel aux grands électeurs amener à se prononcer en septembre prochain. Découvrez toutes les modalités du scrutin ici.

Publié à 15 h 33 (Actualisé à 17 heures) ts/rb/www.ipreunion.com

 

   

6 Commentaire(s)

Sarah, Posté
Avec l'appui de Michel Fontaine, la liste LR aura toutes ses chances aux sénatoriales !
TAGOUN, Posté
Langue de bois toujours les mêmes discours et sur le terrain le néant.....
CHABAN, Posté
Et le voyageur émérite n'a rien dit ????

Pour elle le tribunal c'est quand la saison non ?
Clément, Posté
Très bon choix de tête de liste. Madame Nassimah Dindar a déjà démontré qu'elle était une élue engagée pour les Réunionnais. Bravo !
RIPOSTE974, Posté
La Droite ultra n'a pas encore gagné , toujours les mêmes veulent le gâteau avec du sucre

C'est à vomir

Au fait où est passé Jean Jacques MOREL ?
Si vous le voyez qu'il se manifeste ...
TAGOUN, Posté
Elle a pas de figure ! vivement qu'un jour elle retourne au Pôle Emploi.......