Une première manifestation le 31 août :

Des associations en colère se regroupent contre l'injustice


Publié / Actualisé
Le CSAPR (collectif des syndicats et associations de professionnels de La Réunion), Contribuables 974, les Révoltés du 974, des associations de lutte contre le risque requin et d'autres structures se regroupent. Leurs représentants organisaient une conférence de presse ce mercredi 23 août 2017 dans le secteur de la Chaussée royale à Saint-Paul. (Photo d'archives)
Le CSAPR (collectif des syndicats et associations de professionnels de La Réunion), Contribuables 974, les Révoltés du 974, des associations de lutte contre le risque requin et d'autres structures se regroupent. Leurs représentants organisaient une conférence de presse ce mercredi 23 août 2017 dans le secteur de la Chaussée royale à Saint-Paul. (Photo d'archives)

 

Jean-François Maillot et Éric Marcely, membres fondateurs du CSAPR, détaillent les objectifs de cette alliance des associations en colère. Lutter contre les injustices sociales, fiscales, l’interdiction de la mer, les problématiques de santé… Ces structures se rassemblent au sein d’une même entité. Océan Prévention Réunion, Vérité risques requins, le collectif citoyen handicap, le collectif citoyen et l’association pour la légalité et l’obligation des mouvements bancaires rejoignent aussi ce combat.

"On se bat contre les injustices car derrière tout cela il y a des dépressions et des suicides. L’idée est que les associations soutiennent les combats des autres. Tout est lié. Les problèmes sociaux, d'éducation, la vie économique : nos dirigeants et les banques nous oublient alors que nous sommes à la base de l’économie", lance Jean-François Maillot.

- Manifestation le 31 août -

Une caravane sillonnera prochainement plusieurs points dans l’île afin d’informer sur les différentes causes portées par ce collectif. La première action concrète se déroulera le 31 août À Saint-Denis. "À 10 heures, on organise une manifestation au rond-point de la Sécurité sociale à Saint-Denis pour énumérer les problèmes rencontrés. Le combat du CSAPR est orienté vers la justice concernant l’inégalité des caisses. Mais avec les autres associations, nous dénoncerons les différentes injustices. Toute les associations qui se sentent concernées seront là", ajoute-t-il.

Le CSAPR lutte en effet contre le transfert du régime social des indépendants à la Caisse générale de sécurité sociale (CGSS) source selon lui d’augmentation de cotisation. La suppression de la Lodeom provoquera le même effet selon Monsieur Maillot. Son homologue, Éric Marcely veut, lui, alerter et éveiller les consciences citoyennes.

"On va interpeller les autorités et nos institutions afin d’amener le maximum de structures à dénoncer les abus et les problèmes. Il faut une vraie politique autrement pour ne pas faire des arrangements dans l’arrière cuisine", assure-t-il.

Les Révoltés et Contribuables 974, le CSAPR et le Collectif citoyen handicap travaillent ensemble depuis deux ans. "Les autres associations peuvent nous rejoindre. Un peuple de moutons a engendré un gouvernement de loups", analyse en guise de conclusion M. Marcely.

ts/www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

île propre, Posté
Excellent, mais après faut pas que ces associations se laissent "acheter" par les collectivités locales pou fait ferme zot bouche... On sait comment ça se passe hein ? Et combien depuis des années se retrouvent planqués à la région etc grassement payés par le contribuable à ne rien foutre...

Sinon c'est super, et il faudrait que les citoyens vous rejoignent. Je suis un révolté du 974.