MENU

En présence d'Ericka Bareigts :

Rentrée solennelle du M2 Droit public et journée d'études sur la loi relative à légalité réelle en Outre-Mer


Posté par
L'année universitaire à peine entamée, deux événements majeurs sont inscrits à l'agenda de la Faculté de Droit et d'Économie de l'Université de La Réunion. Tout deux ont lieu le 28 et 29 août en présence d'Ericka Bareigts, députée de La Réunion, marraine de la promotion 2017 du Master 2 Droit public et invitée d'honneur de la Journée d'études sur la loi relative à l'égalité en outre-mer que Mme Bareigts a porté en tant que Ministre des outre-mer.
L'année universitaire à peine entamée, deux événements majeurs sont inscrits à l'agenda de la Faculté de Droit et d'Économie de l'Université de La Réunion. Tout deux ont lieu le 28 et 29 août en présence d'Ericka Bareigts, députée de La Réunion, marraine de la promotion 2017 du Master 2 Droit public et invitée d'honneur de la Journée d'études sur la loi relative à l'égalité en outre-mer que Mme Bareigts a porté en tant que Ministre des outre-mer.

La rentrée solennelle du Master 2 Droit public est un événement symbolique vise autant à se connaître (entre étudiants, entre promotions et avec le réseau de professionnels extérieurs) qu'à faire connaître le diplôme et le savoir faire des diplômés. Pour atteindre ces objectifs, cette rentrée est notamment articulée autour d'une présentation de la formation, de la nouvelle promotion par les directeurs du Master et de la remise du prix EDF (500 euros) au major de la dernière promotion. La rentrée se déroulera le 28 août à 10h dans la salle Jean-Claude Miré.

Le lendemain, le mardi 29 août 2017, toujours en présence d'Ericka Bareigts, se déroulera la journée d'études sur la loi relative à l'égalité en outre-mer dans l'amphithéâtre D2 de la Faculté de droit et d'économie. L’heure n’est plus, pour les outre-mer français, à la recherche d’une égalité civique ou juridique qu’ils ont globalement acquis. Elle est à la revendication d’une égalité économique sociale, sanitaire, technologique ou bien encore culturelle avec l’Hexagone. C’est à cette revendication que la loi du 28 février 2017 de programmation " relative à l’égalité réelle outre-mer " entend répondre.

Sur le long terme, l’objectif est ambitieux : engager les outre-mer sur la voie d’une résorption des écarts de niveaux de développement et de niveaux de vie. Sur le court terme, les réalisations ne manquent pas : " droit au retour " des fonctionnaires ultramarins, préférence locale pour l’attribution des marchés publics ; protection des produits locaux, amélioration de la continuité territoriale, etc.

Ambition véritable ou simple effet d’annonce ? Réalisations importantes ou mesures cosmétiques ? Autant de questions auxquelles des universitaires et praticiens, réunionnais et métropolitains, tenteront de répondre.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !