MENU

[VIDEO/PHOTOS] Saint-Denis (actualisé) :

Les commerçants manifestent contre les nouveaux sens de circulation


Posté par
Le collectif Saint-Denis en colère passe à l'action. Ses membres vont placarder des affiches en centre-ville sur les façades des bâtiments ce mardi 29 août 2017. Ils veulent le retrait de l'arrêté municipal modifiant les sens de circulation dans les rues Félix-Guyon et du Maréchal-Leclerc. La manifestation se tiendra en début d'après-midi et s'élancera du Petit marché.
Le collectif Saint-Denis en colère passe à l'action. Ses membres vont placarder des affiches en centre-ville sur les façades des bâtiments ce mardi 29 août 2017. Ils veulent le retrait de l'arrêté municipal modifiant les sens de circulation dans les rues Félix-Guyon et du Maréchal-Leclerc. La manifestation se tiendra en début d'après-midi et s'élancera du Petit marché.

 

Suivez en direct la manifestation avec notre journaliste sur place.

La structure se compose de l’union des commerçants dionysiens (USD), de l’association de gestion du centre-ville (AGCV) d’artisans, de maraîchers et de riverains. Et la réponse du premier magistrat ne passe décidément pas. Les deux parties se recontraient le 25 août afin d'évoquer cette situation. Avant toute reprise des discussions avec la municipalité, ces frondeurs désirent l’annulation du nouveau plan de circulation en place depuis début août.

"Nous rentrons en guerre car la mairie nous déclarait la guerre de communication lors de la réunion de la semaine dernière. Nous étions une soixantaine d’usagers et de commerçants lors de ce rendez-vous. Nous ne sommes pas isolés. Nous avions donné 48 heures au maire pour enlever les panneaux de sens interdit. Rien n’a été fait", assure Sophie Repiquet, porte-parole du collectif. Elle occupe également la fonction de secrétaire générale de l’AGCV.

Saint-Denis en colère rassemble plus de 700 professionnels installés dans le chef-lieu selon ses calculs. Elle gère aussi une boutique de décoration intérieure en haut de l’axe Maréchal-Leclerc. Depuis un mois, la chef d’entreprise ne voit plus beaucoup de clients. Après la mobilisation de ce mardi, le premier comité de suivi doit se dérouler en fin de journée à la mairie centrale.

L’occasion pour les mécontents, les élus et les responsables de la Sodiparc d’échanger. Ce sujet brûlant reviendra dans les discussions entre les représentants des commerçants, de la CINOR, de la SODIPARC et les élus. Ce débat s'annonce houleux. Il débutera à 17 heures.

ts/www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Bhay, Posté
Bonjour les amis,voila le prix pour venir dans la rue marechal Leclerc et la rue felix guyon. Depuis le boulevard océan avec votre voiture c'est 4 points et 90 euros, pour le couloir bus et en plus 4 points et 90 euros pour le sens interdit. Au total 8 points plus 180 euros svp..merci M.anette pour jolie cadeaux qui vous avez fait pour dyonisien et citoyen.
MATT, Posté
Il ne faut pas oublier qu'en 2009, ANNETTTE était contre le tram train en centre de ville de Saint Denis. Il s'est battu contre le projet de VERGES. Aujourd'hui croyez vous vraiment qu'il se soucie des dionysiens ? Ce nouveau plan de circulation est un projet CINOR. Annette veut de l'argent pour sa ville.
C'est exactement comme pour la piste cyclable. Il a reçu l'argent de l'Europe.
Il a fait une piste cyclable dans la rue Général de Gaule en contre sens de circulation des voitures; C'est extrêment dangereux.
Sa tactique pour faire passer son projet. C'est diviser pour régner.
RIPOSTE974, Posté
L'action est bon enfant mais pourquoi l'avoir pas fait avant ?

Les usagers du transport en commun sont ravis sur le tracé du TCSP en interdisant les véhicules mais tous ces usagers sont contre la politique du déplacement sur la ville , les écarts de Saint Denis , voulu par annette gilbert .
Tata, Posté
OU SONTS LES COMMERCANTS DU CENTRE VILLE ?