Un phénomène observé tous les 10 ans :

[AUDIO] Météo : des pluies exceptionnelles à la Grande Chaloupe


Publié / Actualisé
Le temps est celui de l'été austral. L'épisode de fortes pluies qui s'est abattue sur les côtes Nord et Est dans la nuit de ce mardi 29 à ce mercredi 30 août 2017 a entraîné une pluviométrie exceptionnelle du côté de la Grande Chaloupe, phénomène qui n'arrive que tous les 10 ans selon les informations de Météo France. Jacques Ecormier, chef prévisionniste, fait le point ci-après.
Le temps est celui de l'été austral. L'épisode de fortes pluies qui s'est abattue sur les côtes Nord et Est dans la nuit de ce mardi 29 à ce mercredi 30 août 2017 a entraîné une pluviométrie exceptionnelle du côté de la Grande Chaloupe, phénomène qui n'arrive que tous les 10 ans selon les informations de Météo France. Jacques Ecormier, chef prévisionniste, fait le point ci-après.

Cela n'arrive que tous les 10 ans. Entre le Nord et l'Ouest - qui devrait à son tour être arrosé ce mercredi - la Grande Chaloupe a enregistré 130 millimètres de pluies, un phénomène "qui reste rare" selon les informations de Jacques Ecormier, chef prévionniste au sein de Météo France Réunion. Dans l'Est, terre qui a également subi l'épisode de fortes pluies, cette nuit, 210 millimètres sont tombés. Dans ce coin de l'île, cette pluviométrie reste cependant courante.

Si toute l'île a été arrosée, dans le Nord et l'Est, les fortes précipitations sont la conséquence des vents chauds et humides de secteur Nord.

Si cette météo fait penser à la saison d'été, Jacques Ecormier reste prudent et va pas jusqu'à dire qu'il s'agit de la fin de l'hiver austral, plus chaud que la moyenne, comme annocé lors des prévisions saisonnières.

Pour la suite de la journée de ce mercredi, le temps s'annonce toujours très humide avec un temps nuageux voire pluvieux dans l'après-midi, notamment dans les Hauts. Les premièrnes améliorations ne sont pas attendues avant vendredi.

Pour rappel, la vigilance crues niveau jaune a été déclenchée ce mercredi matin sur plusieurs cours d'eau dans le Nord (Rivière des Pluies, Sainte-Suzanne, Saint-Jean) et l'Est (Marsouins et Roches). De même, la route du littoral voit sa circulation basculée.

jm/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !