Lorsque le président de Région cite Imaz Press en pleine commission permanente (actualisé) :

Cher M.Didier Robert, merci pour le cadeau... publicitaire


Publié / Actualisé
Au chapitre des dépenses publiques, nous demandons la Pyramide Inversée. SPL Maraïna, salaire doublé d'une ancienne directrice... la Région a été pointée du doigt à plusieurs reprises au sujet de sa gestion financière au cours de ces dernières semaines. Mais la générosité du président de la collectivité n'est plus à démontrer. Et même Imaz Press Réunion a eu droit à son cadeau.
Au chapitre des dépenses publiques, nous demandons la Pyramide Inversée. SPL Maraïna, salaire doublé d'une ancienne directrice... la Région a été pointée du doigt à plusieurs reprises au sujet de sa gestion financière au cours de ces dernières semaines. Mais la générosité du président de la collectivité n'est plus à démontrer. Et même Imaz Press Réunion a eu droit à son cadeau.

 

Monsieur Didier Robert,

Permettez-nous de venir aux nouvelles. Le temps a passé depuis notre dernier courrier, mais nous osons espérer que vous ne nous en tiendrez pas rigueur. D’autant plus qu’actuellement, vous devez être bien débordé…

Pas plus tard que ce jeudi, nos confrères du Quotidien attiraient l’attention sur la rupture conventionnelle sonnante et trébuchante de l’ancienne directrice administrative et financière de la Réunion des Musées Régionaux, organisme dont vous êtes le PDG. Celle qui est également mariée au nouveau directeur a ainsi vu son salaire passer de 5 400 à 10 300 euros. Un doublement qu’elle justifie en évoquant "des missions nouvelles"… sans pour autant les détailler. Nul besoin de le souligner, quand il s’agit de conserver de bonnes relations, il est de bon ton de ne pas regarder à la dépense. On se souvient de l’affaire de la Saga du Rhum et des 800 000 euros engagés dans le capital de la société dont la directrice, Danièle Le Normand était inscrite sur votre liste aux régionales. À "titre personnel"...

Dernier épisode lié à aux Musées Régionaux, le personnel s'est mis en grève ce vendredi matin avec des revendications portant notamment sur les conditions de travail, les embauches et les salaires...

Les salaires, justement cher Monsieur Didier Robert, permettez-nous d’en parler ou du moins d’en effleurer le sujet. Même si, après tout, il s’agit d’une affaire  d’utilité publique : penchons nous sur la SPL Maraïna, par exemple, dont la Région est principale actionnaire. Il est toujours utile de rappeler que c’est bien de l’argent public qui circule au sein de cette société épinglée par la Chambre régionale des comptes. Soit l’argent des contribuables. Soit notre argent. Ce même argent qui circule sous une vitre opaque, comme le déplore le rapport de la Chambre des comptes : "La SPL est dans l’impossibilité d’identifier les opérations bénéficiaires et déficitaires qui ont participé à la formation de ces résultats. Elle ne peut pas mettre en place des actions correctrices".

Autrement dit, la performance et les marges réalisées par les opérations d’aménagement et de construction menées par la SPL ne peuvent pas être détaillées, faute d’outil analytique. C’est tout de même ballot, Monsieur Didier Robert, pour une société publique.

Et nous ne pouvions pas nous empêcher de remarquer ce paragraphe sibyllin au sujet de votre rémunération en qualité d’ex-directeur général. "M.Didier Robert a perçu a perçu 6 800 euros nets par mois tout le long de son mandat y compris lors de la phase non opérationnelle de la société. Si l’implication et la réalité du travail accompli par ce dernier ne sont pas contestées par la chambre, elle considère que le niveau de cette rémunération peut apparaître élevée" relate le rapport. Surtout au regard de l’embauche d’un directeur de la stratégie opérationnelle à compter du mois de juillet 2011, note l'instance compétente et indépendante.

Il serait injuste de ne pas préciser dans la foulée que Fabienne Couapel Sauret, présidente directrice générale de la structure, ne touche quant à elle (que) 4 500 euros par mois. Soit une rémunération inférieure de près de 54 % à celle de son prédécesseur. Un geste si généreux ne peut qu’être mis en avant, vous en conviendrez, M.Robert.  Sur la SPL Maraïna, nous ajouerons simplement une une phrase du rapport : "la SPL a décaissé plus d’argent qu’elle n’en a encaissé, soit 1,18 millions d’euros". Vous connaissant, cher Monsieur Didier Robert, même si vous n’en êtes plus le PDG, la viabilité et fiabilité de cette société doit certainement vous poser bien des inquiétudes…

Sans compter que les gens, ils sont tellement méchants, ne cessent de froncer les sourcils au vu de tout cela... Dure la vie de président qui se dépense sans compter pour La Réunion...

Nous espérons vous remonter un peu le moral en terminant ce courrier par des félicitations et des remerciements.

Ce mardi 29 août au cours de la commission permanente de la Région, Karine Nabénésa, élue à l’opposition LPA vous a interrogé, cher Monsieur Didier Robert, à propos des deux millions d'euros accordés au Journal de l'Île. Elle voulait savoir si ce type d'aide ne serait accordé qu'un un seul organe de presse, qu'elle juge "proche de la majorité régionale".

Transparent comme à votre habitude, cher Monsieur Didier Robert, vous lui avez répondu que le Quotidien avait déposé une demande d'aide similaire, qu'elle serait traitée dans les plus brefs délais et acceptée. Dans un article publié ce mercredi 30 août, le Quotidien a confirmé qu’un dossier sera bien déposé… en septembre. Féliciations pour votre talent de visionnaire, cher Monsieur Didier Robert...

À la fin des débats, en commission permanente, vous avez lancé à Karine Nabénésa : "si vous voulez un média qui s'en prend régulièrement au président de Région et à sa majorité, vous n'avez qu'à lire Imaz Press".

Inattendu et décalé ?

Bien sûr que non, seuls les gens méchants pourraient penser cela. Nous, à Imaz Press, nous avons bien compris, cher Monsieur Didier Robert, que c'était une façon pour vous d'inciter tous les élus de la commission permanente, toutes tendances politiques confondues, à nous lire en permanence. Une manière finalement de nous dire que vous nous appréciez. Logique pour le démocrate sincère et soucieux de la liberté de la presse que vous êtes.

Nous sommes sincèrement touchés par une telle attention cher Monsieur Didier Robert. Alors, au risque de heurter votre modestie que nous savons immense, nous tenons à vous dire : merci pour cette publicité - en fait pour ce cadeau -,  cher Monsieur Didier Robert.

Cela nous conforte dans notre position et nous nous y tiendrons afin que vous ne soyez pas soupconné, cher Monsieur Didier Robert,  d'user de publicité mensongère....

C'est le moins que nous puissions faire...

Publié ce vendredi 1er septembre 2017 à 3h/mp/mb/www.ipreunion.com

 

   

10 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Vous avez reçu un dépôt de plainte pour atteinte à l'ego de ce Mr ? 😆 (😂 - webmaster)
Mi, Posté
Et dans le chapitre des dépenses : que pensez-vous des 6 millions d'euros pour casser la médiathèque de Saint-Paul?! Si on la laisse en place, on gagne
1) une médiathèque régionales qui fera honneur à notre valeureux pdt ; ça fera pas de mal à sa réputation
2) 6 millions d'euros que (toi lecteur comme moi) nous n'aurons pas à payer. C'est du tout bénef !!!!
CHABAN, Posté
---Féliciations pour votre talent de visionnaire, cher Monsieur Didier Robert..---

Bravo à vous imaz press pour votre travail !

Ça c'est la grande classe, un costard bien taillé..... 😆

En revanche Pour le cadeau de 2 000 000€ pas sûr que vous êtes sur la bonne voie. 😄


Bonne continuation et je LIKE votre humour décapant

Les gens ils sont méchants
Jolaracaille, Posté
Merci pour cette réactualisation. J'ai zappé l'article du 2 aout...
Ceci étant dit, pendant ce temps "cabri i mange salade".....Pas de plainte déposée, pas de poursuites pénales !!!....Patience et longueur de temps..... (Merci pour votre observation Jolaracaille, la modification a été apportée sur la date de publication de l'article - Webmaster IPR)
Tata, Posté
C BIEN LE MR QUE LA TUER LE TRAIN A LA REUNION.QUE Y PLAIT A OU OU PAS NOUS VA TOUJOURS REGARDE IMAZ PRESS. VIVE IMAZ PRESS.ET VIVE LE RAIL A LA REUNION
Lou_gabrielle, Posté
Quand je pense que cet homme a été élu parceque les réunionnais n'ont pas accepté le salaire de 6000 euros (salaire ridicule pour un cadre supérieur aussi compétent) de mademoiselle Vergès qui proposait un vrai plus pour la culture réunionnaise avec une compétence unique puisqu'elle seule avait la formation spécifique pour faire ce travail. Elle a d'ailleurs reçu la légion d'honneur de Monsieur sarkozy. Bien trop tard puisque le projet était enterré comme celui magnifique du tram train de feu Monsieur Vergès. Nul n'est parfait, mais béni soit cet homme et ses idées magnifiques. Nous n'aurons jamais assez de notre vie pour regretter. Et finalement le président de région nous prend pour des idiots, il a bien raison
Association contribuables974, Posté
L'association n'a de cesse de demander les statuts de certaines Spl-spla, nous attendons toujours, le temps de finir plusieurs pulls.
quand le budget de fonctionnement dépasse le budget d'investissement, un chef d'entreprise serait pendu par les pieds.
TAGOUN, Posté
Pôôôvre Didier.......les "méchants" d' IMAZPRESS lui font bobo ! oh les vilains.....dans son attitude il y a tout du despote narcissique ! et dire qu'il y a des gens qui ont voté pour lui aux régionales.....tous ces couillons ne voient pas que leur argent est dilapidé par les "copains-coquins" ! que fait la justice ? et dire qu'il y a encore des soits disants ananlystes politques qui se posent la question du dégout des citoyens pour les politiques......courage IMAZPRESS tu es un des derniers lanceurs d'alerte sur notre petit caillou mais fais attention si tu continues comme cela tu ne toucheras jamais 2 millions d'euros de subventions......bonne continuation .
Nota : quant je vais recevoir ma taxe foncière et ma taxe d'habitation je vais avoir une pensée émue pour les copains et copines de Didier, je vais me dire "ha quelques euros de prélever pour leurs ti salaires.... et pas même un remerciement ni un bisou"
Zoreil, Posté
10 000 euros par mois pour mettre une boîte en faillite c'est pas mal... Et dire que tout le monde est scandalisé par les salaires des fonctionnaires d'état, qui sont certainement pas de ce niveau là à quelques exceptions près... Sacré Didi
DAN RUN, Posté
Dan Run plussoie l'article mais qui ira chez le proc de la république d' une plainte contre X , salaire passer de 5 400 à 10 300 euros de l’ancienne directrice administrative et financière de la Réunion des Musées Régionaux , "la SPL a décaissé plus d’argent qu’elle n’en a encaissé, soit 1,18 millions d’euros"
, deux millions d'euros accordés au Journal de l'Île .

ipreunion serait près à me suivre dans l'aventure de la jisice péi