[VIDEO] Une innovation péi à base de patate douce :

Le Faux Gras, un foie gras 100% végétarien


Publié / Actualisé
Ce jeudi matin 31 août, Charles Nagou et Eric Lavalle ont présenté leur tout nouveau produit 100% Réunion. Un foie gras qui n'est pas à base de viande mais à base de patate douce, d'où son nom "Faux gras". Cette nouveauté, produite par la société " Les saveurs de la Fournaise " qui ne s'adresse pas seulement aux végétariens et aux végétaliens mais à tout le monde.
Ce jeudi matin 31 août, Charles Nagou et Eric Lavalle ont présenté leur tout nouveau produit 100% Réunion. Un foie gras qui n'est pas à base de viande mais à base de patate douce, d'où son nom "Faux gras". Cette nouveauté, produite par la société " Les saveurs de la Fournaise " qui ne s'adresse pas seulement aux végétariens et aux végétaliens mais à tout le monde.

Patate douce, boisson au soja, huile d’olive et des épices de La Réunion tels sont les ingrédients de base qui composent le faux gras. Tout est parti d’une idée de Charles Nagou, maître confiturier et gérant de " Les saveurs de la Fournaise ". " Je suis végétarien et à force d’être invité et obligé de dire " Je ne mange pas ça ", je me suis dit pourquoi ne pas créer des produits qui peuvent s’inviter aux tables réunionnaises pour les végétariens ", raconte Charles Nagou. 

 

 

L’année dernière avec la collaboration de chefs cuisiniers et notamment d'Eric Lavalle, le végétarien fait des essais, des études de marché qui se sont avérés concluants. Le but étant de développer les produits végétariens à La Réunion : "La consommation de viande n'est pas essentiel pour notre survie, j'essaye donc de trouver des techniques pour que les gens mangent autre chose".

- Entre 18 et 25 euros - 

Ainsi, travailler des produits locaux tels que la patate douce était une évidence pour le maître confiturier : "C'est un produit qui me colle à la peau". Cela fait près de 4 ans qu'il travaille le légume sucré en confiture. Confitures pour lesquelles il a déjà obtenu des récompenses. Pour Eric Lavalle, chef cuisinier, le plus difficile a été de travailler la patate pour qu'elle at la même texture du vrai foie gras. Ce dernier, n'est quant à lui pas végétarien mais considère que le faux gras a sa place autant que le vrai sur les tables pour les fêtes de fin d'années. 

La patate douce est pour l'heure associée à trois autre saveurs : au poivre noir, au piment et à l'ail noir et citron caviar. Dans le laboratoire de l'entreprise d'autres faux gras sont en cours de fabrication : " On tient à associer également l'ananas, le champagne, le letchis ou la vanille.  

- Pour la cause animale -

Dès ce mois-ci, les petits bocaux de 220g seront vendus dans certaines épiceries fines et caves, sur des salons et marchés mais aussi dans le magasin Leclerc Portail. Le prix du faux gras varie entre 18 et 25 euros en fonction de la saveur. "Ce sont des produits de qualité qui ont été sélectionnés avec soin", se justifie Charles Nagou. A savoir qu'un citron caviar coûte entre 200 euros et 250 euros le kilo ou 10 euros la pièce selon le chef cuisinier Eric Lavalle qui cultive cet agrume au Tampon.

Le maitre confiturier, Charles Nagou souhaite également par le lancement de ce faux gras défendre la cause animale : "Je n'ai pas envie d'inviter les petites bêtes qui sont nos amis à table pour les consommer" lâche t-il. Il a cessé de consommer véritablement la viande animale en 2003.

Le faux gras sera donc présenté ce samedi soir au marché de nuit de Saint-Denis. les cuireux pourront ainsi venir découvrir le produit réunionnais.

Nous l'avons goûté pour vous : 

Lors de la conférence de présentation du produit ce jeudi matin, Charles Nagou et Eric Lavalle ont présenté les trois sortes de faux gras. Le premier à base de poivre noir de La Réunion est mon coup de coeur. Il est fin et a un très bon goût de poivre. Le deuxième, à base de citron caviar et d'ail noir est plutôt original. Le sucré de la patate douce et l'amertume du citron se marient bien mais un arrière goût me dérange. Et le troisième, au piment, est suprenant. Très léger en bouche au début, le goût du piment ne se retrouve qu'à la fin et peut gêner quelqu'un qui n'en mange pas.

Certains membres de la rédaction d'Imaz Press ont également voulu goûter ce faux gras au piment. Une des journalistes donne ses impressions sur le goût du produit : "Je trouve qu'il manque d'épices. C'est un peu fade pour moi." Deux autres collègues s'accordent sur le fait que le produit est bon mais que le goût du piment est trop présent en bouche. "Cela gâche la finesse de la patate douce", lâche une journaliste. Deux membres de l'équipe n'ont quant à eux, pas voulu le goûter. Un des deux n'aime pas le piment et l'autre, originaire du Sud-Ouest de la France et fidèle à sa région, ne conçoit pas manger une imitation de foie gras.

En ce qui concerne le prix, la rédaction considère qu'il est tout de même un peu élevé. Un faux gras qui ne coûte pas "la peau patate" dira t-on.

 

de/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !