Aéroport Roland Garros :

Le trafic aérien progresse de 14,2% en août


Publié / Actualisé
Le nombre de passagers a connu sa plus forte progression mensuelle (+14,2%) depuis le début de l'année en août à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros. 234 425 voyageurs ont été comptabilisés au cours de ce deuxième mois de la haute saison d'hiver austral 2017. Le pic de trafic est survenu le 3 août, avec 9 701 passagers enregistrés. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'aéroport
Le nombre de passagers a connu sa plus forte progression mensuelle (+14,2%) depuis le début de l'année en août à l'Aéroport de La Réunion Roland Garros. 234 425 voyageurs ont été comptabilisés au cours de ce deuxième mois de la haute saison d'hiver austral 2017. Le pic de trafic est survenu le 3 août, avec 9 701 passagers enregistrés. Nous publions ci-dessous le communiqué de l'aéroport

 

"Comme le mois précédent, cette progression est essentiellement liée à l’activité sur l’axe métropole-Réunion. Le nombre de passagers a augmenté de 17,9% sur ces lignes : près de 140 000 départs et arrivées, soit 21 000 de plus qu’en 2016, la compagnie French Blue en ayant pour sa part transporté 22 500. Des hausses significatives sont également notées sur d’autres destinations. Entre La Réunion et Maurice, le trafic a augmenté de 6,3% (près de 3 000 passagers supplémentaires). La croissance atteint 24,6% entre Saint-Denis et les aéroports malgaches (plus de 3 000 passagers supplémentaires). Des progressions encore plus fortes, en pourcentage, ont été enregistrées sur les axes Réunion-Johannesbourg (+41,3%), Réunion-Bangkok (+72,7%) et Réunion-Chennai (+93,5%).

Trois liaisons régionales sont en revanche en recul : Saint-Denis–Mayotte (–2,7%), Saint-Denis–Seychelles (–20,4%) et Saint-Denis–Comores (–28,8%). 837 passagers ont d’autre part emprunté les vols entre Saint-Denis et Canton (Guangzhou, Chine) en août.

Le trafic de transit est resté quasiment stable sur le mois (+0,2%), avec 3 638 passagers comptabilisés en majorité sur les vols de Corsair entre Orly et les îles de l’océan Indien, mais aussi sur ceux d’Air Madagascar entre Tananarive et la Chine, via Roland Garros Dans le secteur du fret, l’activité mensuelle est en hausse globale de 15,2% en tonnage, la croissance étant plus marquée à l’import (+18,9%) qu’à l’export (+3,7%).

Sur les huit premiers mois de l’année, le trafic atteint le niveau record de 1,49 million de passagers (+9,1%). Le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, augmente de 8,4% pendant que le trafic de transit (près de 24 500 passagers) progresse de 78% par rapport à 2016. Toutes les lignes enregistrent des évolutions positives depuis le début de l’année, à l’exception de Réunion-Mayotte (–1,6%) et Réunion-Comores (–41,8%).

La progression du trafic entre la métropole et La Réunion de janvier à août s’établit à 5,8%. Elle est de 3,5% sur l’axe Réunion-Seychelles, de 7,2% entre Saint-Denis et Maurice et de 21,9% sur Madagascar. Les taux de croissance sont plus soutenus encore sur les autres dessertes, qui ont bénéficié de l’augmentation des capacités mises en lignes par Air Austral à partir de la fin 2016 : 63% sur l’Afrique du Sud, 101% sur la Thaïlande et 125% sur l’Inde.

Enfin, 5 698 passagers ont emprunté la ligne Saint-Denis–Guangzhou (Canton) depuis son ouverture en février. Dans le domaine du fret, le trafic de marchandises est en baisse globale de 1,7%, à 15 860 tonnes, sur la période. Les tonnages débarqués augmentent légèrement (+1,9%) pendant que les marchandises embarquées diminuent de 11,3%, après une activité à l’export exceptionnellement élevée en 2016".
 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !