Après les passages des ouragans Irma et Maria :

15 agents EDF réunionnais vont prêter main forte aux Antilles


Publié / Actualisé
Ce jeudi 21 septembre 2017, 15 agents réunionnais d'EDF ont décollé en direction de Pointe à Pitre. Ils ont été appelés d'urgence, suite au passage des deux ouragans Irma et Maria aux Antilles. Les phénomènes dévastateurs ont affecté le réseau électrique en Martinique et en Guadeloupe. Nous publions le communiqué d'EDF relatant les priorités des techniciens et leurs missions sur place ci-dessous.
Ce jeudi 21 septembre 2017, 15 agents réunionnais d'EDF ont décollé en direction de Pointe à Pitre. Ils ont été appelés d'urgence, suite au passage des deux ouragans Irma et Maria aux Antilles. Les phénomènes dévastateurs ont affecté le réseau électrique en Martinique et en Guadeloupe. Nous publions le communiqué d'EDF relatant les priorités des techniciens et leurs missions sur place ci-dessous.

 

"EDF à la Réunion détache ces agents volontaires pour 3 semaines au moins. Dès leur arrivée, ils seront à pied d’œuvre pour sécuriser le réseau électrique fortement endommagé. Ce nouveau renfort illustre la solidarité entre les territoires insulaires, il permettra en effet de relayer les équipes sur place présentes depuis plus de 12 jours pour la plupart. L’ampleur des dégâts causés par les passages successifs d’Irma et de Maria nécessite une très forte mobilisation des équipes
d’EDF afin de rétablir au plus vite l’alimentation électrique de plusieurs milliers de foyers sinistrés.

Quelles seront leurs premières priorités ?

Les travaux qui s'enchaineront sur place visent dans un premier temps à remonter au plus vite un réseau électrique provisoire, afin d'assurer sous 3 semaines l’accès à l’électricité pour tous les habitants. Dans la foulée, les travaux de reconstruction du réseau seront longs, et partiellement liés à la reconstruction globale des îles. Les équipes d’EDF la Réunion seront intégrées aux équipes d’intervention. Ces techniciens réunionnais expérimentés et habitués à intervenir sur les dégâts causés par les cyclones seront d’une aide précieuse. Ils partent avec leurs matériels électriques de premières interventions, leurs outillages et leurs protections de sécurité. Ils seront autonomes et immédiatement opérationnels pour sécuriser le réseau basse et moyenne tension et réalimenter au plus vite les clients privés d’électricité. Ces techniciens seront encadrés par un chef de cohorte et un préventeur pour garantir la coordination des interventions avec les équipes locales et assurer leur sécurité et celle des populations sur les chantiers d’urgence à traiter.

Quels sont les moyens sur place ?

Pour mener les opérations de réalimentation, 200 Techniciens de la FIRE (Force D’intervention Rapide Electricité) sont déjà sur place en provenance de plusieurs régions de France. Par ailleurs trois avions gros porteurs, un Iliouchine 76, un Antonov 214 et un Boeing 747 Cargo ont été spécialement affrétés pour apporter plus de 500 tonnes de matériels, comprenant du matériel de réseau, des groupes électrogènes (de 60 Kva à 160 Kva), des motopompes et des kits inondations. Un hélicoptère a également été acheminé afin d’aider au diagnostic de l’état des réseaux électriques des îles. Une base de vie a été installée à Saint-Martin pour pouvoir héberger les équipes arrivant en renfort".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !