MENU

Trois sièges pour la droite, un pour la coalition LPA-PS (actualisé) :

Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont élus sénateurs


Posté par
Ce dimanche 24 septembre 2017, ont été élus les quatre nouveaux sénateurs de La Réunion. Il s'agit de Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont. La droite fait donc quasi un carton plein en héritant de trois sièges. Ce scrutin marque la fin d'une année riche en élections. Trois sièges ont ainsi été remportés par l'union de la droite, vient ensuite la coalition LPA-PS avec Michel Dennemont.
Ce dimanche 24 septembre 2017, ont été élus les quatre nouveaux sénateurs de La Réunion. Il s'agit de Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet et Michel Dennemont. La droite fait donc quasi un carton plein en héritant de trois sièges. Ce scrutin marque la fin d'une année riche en élections. Trois sièges ont ainsi été remportés par l'union de la droite, vient ensuite la coalition LPA-PS avec Michel Dennemont.

La liste de Nassimah Dindar hérite de trois sièges au Sénat : sont également élus Jean-Louis Lagourgue et Viviane Malet. Vient ensuite Michel Dennemont, tête de liste de la coalition réunionnaise LPA-Parti Socialiste.

 

À noter que la présidente du Conseil Départemental, concernée par la loi de non-cumul, devra renoncer à un de ses mandats. Michel Dennemont, lui, devra céder son fauteuil dans trois ans à la jeune socialiste Audrey Bélim.

Retrouvez ici notre live sur cette journée d'élections

Sept listes étaient en lice pour quatre sièges : "L'Entente Républicaine LR-UDI-Objectif Réunion" avec Nassimah Dindar, "La Gauche rassemblée pour La Réunion PLR-Progrès-MCR" avec Wilfrid Bertile, "Rassembler et développer La Réunion la République en marche" avec Brigitte Hoarau, "Coalition réunionnaise LPA-Parti Socialiste", "Une nouvelle ambition pour La Réunion PCR-DLR" avec Gélita Hoarau, "Osons le génie réunionnais Crea" avec Françoise Lambert, "Nous sommes réunionnais NSR" avec Jean-Philippe Desby.

En 2011, l'UMP avait hérité de deux sièges avec les élections de Michel Fontaine et Jacqueline Farrerol, ensuite remplacée par Didier Robert. Gélita Hoarau (PCR) et Michel Vergoz (PS) étaient les deux autres sénateurs sortants.

C'est vers 9 heures ce dimanche matin que les bureaux de vote, installés à la préfecture, ont accueilli les premiers grands électeurs. Ils étaient 1340 à être appelés aux urnes dans le cadre des élections sénatoriales. Députés, conseillers régionaux, départementaux, municipaux se sont déplacés pour voter. La journée a été ponctuée par quelques malaises, résultat de la conjugaison entre chaleur et longue attente. Car les électeurs se sont déplacés en masse durant le scrutin qui s'est clôturé vers 15 heures. Au total, ils sont 1299 à avoir glissé leur bulletin dans l'urne.

   

2 Commentaire(s)

CHABAN , Posté
Ouais.....
Bonne nouvelle ste Marie est débarrassée.
Candide, Posté
Euh, on a gagné quoi, nous citoyens ordinaire ? Rien ... c'est ça le problème !