[PHOTOS/VIDEO] Les grands électeurs appelés aux urnes :

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les sénatoriales


Publié / Actualisé
À La Réunion comme partout en France, les grands électeurs (députés, conseillers régionaux, départementaux, municipaux) sont appelés aux urnes ce dimanche 24 septembre 2017. Dans sept candidature sot en lice pour l'un des quatre sièges mis en jeu. Vous êtes perplexe, vous ne savez pas à quoi sert le sénat, ni comment sont élus les sénateurs (trices) ? Pas de panique, on vous dit tout juste en dessous. Et pour vous donner un avant-goût des opérations de vote, notre photographe vous fait revivre en images le scrutin de 2011 (Photo rb/www.ipreunion.com)
À La Réunion comme partout en France, les grands électeurs (députés, conseillers régionaux, départementaux, municipaux) sont appelés aux urnes ce dimanche 24 septembre 2017. Dans sept candidature sot en lice pour l'un des quatre sièges mis en jeu. Vous êtes perplexe, vous ne savez pas à quoi sert le sénat, ni comment sont élus les sénateurs (trices) ? Pas de panique, on vous dit tout juste en dessous. Et pour vous donner un avant-goût des opérations de vote, notre photographe vous fait revivre en images le scrutin de 2011 (Photo rb/www.ipreunion.com)

 

• Le sénat ça sert à quoi ?

Les élus au Sénat ont comme fonction principale d’élaborer les textes de lois qui seront ensuite débattus en séance publique. Le sénateur peut déposer des propositions de loi ou apporter des modifications au texte examiné en prenant la parole. Il examine également avant l’Assemblée Nationale les projets de loi concernant l’organisation des collectivités territoriales. Enfin, il peut aussi interroger le gouvernement via des questions écrites et orales.

• Qui sont les grands électeurs ?

 La spécificité des sénatoriales, c’est son électorat. Peuvent participer les grands électeurs : soit les députés, conseillers départementaux, régionaux et municipaux. Le scrutin concerne 38 départements de Métropole, 4 départements d’Outre-Mer et 2 collectivités d’Outre-Mer. 6 des 12 sièges de sénateurs représentant les Français établis hors de France seront également intéressés par ce renouvellement.

 

• Quatre sénateurs à La Réunion

La Réunion est répresentée par quatre sénateurs. La mandature sortante comptait une sénatrice communiste, Gélita Hoaau (candidate à son sucession), un sénateur PS, Michel Vergoz (il ne se représente pas), et deux sénateurs LR (Les Républicains) : Michel Fontaine, maire de Saint-Pierre (candidat en quatrième position sur la liste de Nassimah Dindar - Union de la droite) et Didier Robert, président du conseil régional (il ne se représente plus)

• Sept listes sont en lice

 • Citoyens de La Réunion en action - Françoise Lambert, Jean-Christophe Espérance, Vanessa Miranville, Gilles Hubert, Eve Lechat et Rosaire Minatchy

• Coalition réunionnaise - Michel Dennemont, Audrey Belim, Christian Annette, Laurence Lougnon, Jean-Luc Saint-Lambert et Sophia Ferrere

• L’Entente républicaine - Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Viviane Malet, Michel Fontaine, Marie-Andrée Lacroix-Faveur et Stéphane Fouassin

• Rassembler et développer La Réunion - Brigitte Hoarau, Jean-Gaël Anda, Geneviève Sévagamy, Patrice Souprayenmestry, Chantal Sandance et Frédéric Fouque

• Une nouvelle ambition pour La Réunion - Gélita Hoarau, Maurice Gironcel, Mémouna Patel, Jean-Michel Picot, Julie Pontalba et Gilles Leperlier

• La gauche rassemblée pour La Réunion - Wilfrid Bertile, Monique Marimoutou-Tacoun, Harry-Claude Morel, Nadine Marée, Janick Sidney et Jasmine Beton

• Nous sommes réunionnais - Jean-Philippe Desby, Emeline Virin, Didier Blancard, Elisabeth Mazet, Ludovic Moutien et Emilienne Virapin représentent la dernière liste en lice.

• Comment voteront les grands électeurs

A La Réunion, comme dans tous les départements soumis au régime de la représentation proportionnelle, le scrutin est ouvert à 9 heures et clos à 15 heures. Il se déroule dans les salons de l’hôtel de la préfecture.

• Comment sont composés les bureaux de vote

Le bureau du collège électoral est présidé par le président du tribunal de grande instance de Saint-Denis, assisté de deux magistrats du TGI et de deux conseillers départementaux.
Le représentant de l’État arrête la liste des électeurs sénatoriaux au plus tard la veille du scrutin et répartit les électeurs par ordre alphabétique en sections de vote (il y en aura 4).
Le bureau du collège électoral constitue le bureau de la première section. Les présidents et assesseurs des autres sections sont nommés par le bureau. Ils sont désignés, ainsi que le secrétaire, parmi les électeurs de la section.
Le président de chaque section assure la police de l’assemblée qu’il préside.
Le bureau du collège électoral statue sur toutes les difficultés et contestations qui peuvent s'élever au cours de l'élection.

• On dépouille...

Le dépouillement suit immédiatement la clôture du scrutin.  Le bureau du collège électoral détermine ensuite, :
le nombre total des électeurs inscrits ;
le nombre total des votants ;
le nombre total des bulletins et enveloppes annulés (blancs et nuls) ;
le nombre total des suffrages valablement exprimés ;
le nombre total des voix obtenues par chacune des listes.
Les résultats des scrutins de chaque section sont centralisés et recensés par le bureau du collège électoral.

•... on proclame...

Le président du collège électoral proclame immédiatement les candidats élus. La proclamation aura lieu à l’issue du dépouillement, soit aux alentours de 17h, sur le perron de l’hôtel de la préfecture.
Le nouvel élu peut, dès la proclamation des résultats, commencer les formalités liées à son mandat, qui ne prendra effet qu’à l’ouverture de la session parlementaire, en octobre.

•... et on conteste (peut-être)

L’élection d’un sénateur peut être contestée devant le Conseil constitutionnel durant les dix jours qui suivent la proclamation des résultats du scrutin.
Le recours est ouvert à toute personne inscrite sur les listes électorales du département et non aux seuls membres du collège électoral sénatorial, ainsi qu’aux personnes qui ont fait acte de candidature.

www.ipreunion.com

 

 

   

1 Commentaire(s)

Pilleurs et assoifés de pouvoirs et de fric, Posté
Perso, j'ai la nausée.............