MENU

[CONTRATS AIDÉS] Contre la baisse annoncée :

Un comité d'accueil d'emplois verts pour Annick Girardin


Posté par
Plus d'une centaine de personnes, à bord d'une cinquantaine de véhicules, défile depuis ce jeudi matin 28 septembre 2017 entre Saint-Benoît et La Plaine des Palmistes. Les emplois verts poursuivent leur caravane des résolus contre la baisse des emplois aidés. Une action initiée par la Plateforme des associations d'emplois verts 974 (PAEV 974).
Plus d'une centaine de personnes, à bord d'une cinquantaine de véhicules, défile depuis ce jeudi matin 28 septembre 2017 entre Saint-Benoît et La Plaine des Palmistes. Les emplois verts poursuivent leur caravane des résolus contre la baisse des emplois aidés. Une action initiée par la Plateforme des associations d'emplois verts 974 (PAEV 974).

 

Elle entend réserver un accueil "chaleureux" à Annick Girardin. La ministre de l’Outre-mer arrivera dans l’île le 5 octobre et y restera jusqu’au 9 octobre.

"Nous allons l’accueillir correctement mais à notre manière. Nous voulons élargir le mouvement. Le Glaive et d’autres structures employant des contrats aidés doivent nous rejoindre. Tout comme l’association des maires avec qui nous envisageons une action collective", précise Brigitte Naze, présidente de PAEV974.

Lire aussi : Annick Girardin va dormir dans un gîte à Mafate

La responsable d'association va d’ailleurs rencontrer ce vendredi le président de l’association des maires du département de La Réunion, Stéphane Fouassin, afin d’évoquer le sujet. En attendant les résultats de cette entrevue, la caravane sillonait de nouveau les routes ce jeudi matin.

"Nous sommes passés par Saint-Benoît, Sainte-Rose, Saint-Philippe, Saint-Joseph, Petite-Île, Saint-Pierre, Le Tampon et la Plaine des Palmistes. Mardi 3 octobre nous partirons de Saint-Denis en allant dans l’Ouest pour nous rendre jusqu’à Saint-Louis", commentait-elle.

À chaque arrêt du convoi, les membres de sa structure rencontraient les élus et prenaient la parole. Ils détaillaient le travail mené par les différents salariés. Cette action intervient suite à la précédente caravane organisée le 22 septembre entre l'Est et le Nord.

Lire aussi : La caravane des emplois verts débarque à la Préfecture

Brigitte Naze se félicite des déclarations d’Annick Girardin à propos des contrats aidés. "Elle a reconnu que la mesure sur les contrats aidés a été très brutale. Selon elle, le premier ministre aurait dit que le quota de 2017 serait sanctuarisé en 2018 à La Réunion. Soit 13 000 emplois", ajoute-t-elle.

Lire aussi : Blocage du Barachois, opération escargot - Les emplois verts se sont faits entendre

Un chiffre insuffisant. Et bien loin des 24 000 contrats de 2016. Une délégation de la Plateforme devait s’envoler à Paris avec le président de Région afin de plaider leur cause auprès du Premier ministre. Aucune nouvelle pour l'instant concernant cette demande d’audience qui semble s'éloigner de plus en plus...

ts/www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !